Archives de l’auteur : sortonslespoubelles

La part de Trump

« Quand certains acteurs de la radio de Québec disent et répètent que les musulmans sont «incompatibles» avec la culture occidentale et qu’aucun imam n’aurait jamais condamné le terrorisme jihadiste, ils contribuent à normaliser l’islamophobie.

(…)

C’est en ce sens, et pas à cause des liens (parfois ténus) qu’on leur trouve avec des terroristes, que ces gens-là ont «du sang sur les mains». »

Latribune.ca

Sylvain Bouchard pense qu’Éric Duhaime devrait être congédié

C’est formidable de constater qu’il y a un esprit de débat et de contradiction au FM93. Voyez ceci, par exemple, dans l’audio ci-joint, Sylvain Bouchard et Éric Duhaime qui ont deux avis diamétralement opposés sur une question fondamentale. Un vrai choc d’idées.

Éric Duhaime dit qu’il ne voit pas de problème à ce qu’on dise qu’Alexandre Bissonnette, le tueur de la mosquée de Québec, est un prisonnier politique.

De son côté, Sylvain Bouchard réplique qu’on ne peut pas dire ça, qu’il y a des limites à la liberté d’expression. Il ajoute même qu’affirmer que Bissonnette est un prisonnier politique constitue un bon motif pour congédier la personne qui tient ces propos.

Ah… mais il y a un détail important. Sylvain Bouchard dit ça suite au congédiement d’Anne-Marie Thibault, enseignante suppléante à la Commission scolaire Marie-Victorin et membre du Front patriotique du Québec.

Mais si ça marche pour une enseignante, ça devrait marcher pour un animateur de radio aussi. Non?

FM93: Prisonnier politique? Pourquoi pas

25 octobre 2018, Le retour d’Éric Duhaime, avec Éric Duhaime et Jean-François Blanchet

16h52 ED- « Attend, dire qu’Alexandre Bissonnette est un prisonnier politique si on pense que l’attentat c’est un attentat terroriste, par définition ça veut dire qu’il avait une motivation politique. Dire ça c’est pas nécessairement controversé. »

?- « Je suis pas sûr qu’elle avait la nuance, Éric »

ED- « Mais moi je l’apporte, là »

fm93-25octobre18-16h45-bissonnette-prisonnier-politique.mp3

FM93: Dire que Bissonnette est un prisonnier politique mérite une mise à pied

26 octobre 2018, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard

7h50 SB- « La chose la plus grave là dedans c’est de dire qu’Alexandre Bissonnette est un prisonnier politique. Alors, on l’a congédiée? C’est mérité. Tu peux parler d’Alexandre Bissonnette, mais tu peux pas dire que c’est un prisonnier politique (…) Vous allez dire: ouais, mais la liberté d’expression. Ça a toujours bien ses limites (…) Des idées comme ça, ça a pas sa place, dehors. »

fm93-26oct18-7h50-on-la-congedie.mp3

 

Propos sur l’islam et l’immigration : une enseignante de la Rive-Sud perd son emploi, radio-canada.ca

Soros paie les Honduriens pour traverser la frontière avec les États-Unis, selon Fillion

Fillion est en train de l’échapper solide. Peut-être à cause des Numéris. On va devoir téléphoner au Centre de prévention de la radicalisation bien vite. Ou bien à Robert-Giffard.

CHOI: Soros paie des Honduriens pour traverser la frontière

19 octobre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion

« Soros va faire venir du monde du Honduras à la frontière mexicaine pour provoquer le chaos. C’est du monde payé. »

fillion_2018-10-19-soros-honduras.mp3

Pour en savoir plus sur les théories du complot autour de Soros, lire Thedailybeast.com (Pour résumer ce long article, c’est un copier-collé des Protocoles des sages de Sion).

Fillion mettrait les journalistes qui pensent différemment en prison

« Libarté, je crie ton nom »?

Bullshit. Pure bullshit.

CHOI: Les journalistes en prison

15 octobre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion

13h15: JF- « Les journalistes qui disent qu’il y a eu austérité au Québec devraient être mis en prison. C’est des gens qui désinforment. Il n’y a rien de pire que désinformer. Il n’y a rien de pire que mentir. Ces gens-là devraient être en prison. Manipuler le monde de même, c’est incroyable. C’est jamais arrivé, il n’y a jamais eu d’austérité. »

fillion_2018-10-15-13h12-journalistes-en-prison-austerite.mp3

Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

Dans leur folle campagne d’appui au troisième lien à l’est, la radio-poubelle est prête à tous les excès. Elle est aussi en période de sondage Numéris, ce qui ne fait que doubler les probabilités d’enflures verbales.

Dans l’extrait suivant, Dominic Maurais invite les concessionnaires automobiles à cesser d’acheter de la publicité au Journal de Québec. Ce média publiant, à ses yeux, trop de textes critiques sur le 3e lien.

Ça serait tellement mieux si tous les médias répétaient tous en chœur la même chanson. C’est déjà le cas à la radio privée de Québec, mais ce n’est pas suffisant. Ce n’est jamais assez. Toute dissension, même microscopique, doit être écrasée.

Est-ce que le Journal de Québec est défavorable au troisième lien, alors que les concessionnaires automobiles forment une grande partie de leur clientèle? C’est possible. Mais, si c’est le cas, ça serait surprenant.

Pas surprenant dans le sens négatif. Plutôt dans le sens de courageux et digne. On retrouve rarement cette intégrité professionnelle de nos jours. C’est tout à l’honneur des journalistes du Journal de Québec.

Parallèlement, Maurais démontre ce qu’il est vraiment: un petit mercenaire prêt à vendre son opinion contre de l’argent. Un individu malhonnête. Ça prend vraiment quelqu’un d’abject pour, en plus de dénigrer des journalistes honnêtes, utiliser leur vertu en l’interprétant comme une tare.

Maurais déplore que les journalistes s’opposent aux intérêts de leurs clients. Mais ça ne fait que démontrer leur honnêteté. C’est une qualité, pas un défaut! En même temps c’est normal: Maurais n’a aucune idée de ce que c’est, l’honnêteté!

Pour une information neutre et de qualité, il doit y avoir une saine distance entre la salle de rédaction et les annonceurs. Ce qui est tout sauf le cas à Radio X.

Dans le même ordre d’idée, on se demande pourquoi les annonceurs suivants sont toujours à Radio X: Université Laval, Télé-Québec, le Syndicat des teamsters, la Formation continue du Cégep Ste-Foy, la SAQ, le RTC, les divers gouvernements, le Collège Bart et le Club des petits déjeuners?

CHOI: Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

15 octobre 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Dany Gravel

6h10: DG- « Tous les gens qui sont en faveur d’un troisième lien prônent également l’élargissement complet du boulevard de la Capitale. »

(…)

DM- « C’est quand même une guerre à l’auto. On va saluer ce matin les commanditaires du Journal; c’est quand même eux autres qui paient la salle de nouvelles. Les salaires. Donc, à la une, c’est Genesis de Québec. Fournier. Également, vous avez à la page 4: Option Subaru. Page 7, vous avez Sainte-Foy Hyundai. Vous avez ensuite, page 10, KIA, avec la KIA Forte. Vous avez également Richard Dufour qui vend des chars usagés, page 11. Vous avez à page 13, (Imitant Stephan Dupont) Bilodeau. Y en a-tu des annonces de char? Antirouille Métropolitain, on met ça là-dedans. Vous avez également Subaru, à la page 21. Page 23, Acura, une moitié de page. Page 25, vous avez Nissan. Et vous avez la chronique Auto, en plein milieu, qui annonce le nouveau Traverse. La dernière page, c’est Ford.

J’ai pas compté, mais c’est plusieurs dizaines de milliers de dollars. Ça, ce matin, les journalistes qui sont payés et qui font une job anti-auto, mais qui sont payés avec l’argent de Chevrolet et de Subaru.

Ça serait bon un moment donné, du côté des concessionnaires de Québec, que vous puissiez vous jaser à la gang. Vous dire: ouais, on fait quoi là? C’est parce que là, on se fait cracher dans notre soupe. »

(…)

DM- « Moi, les concessionnaires, sincèrement, je vous trouve caves. »

maurais-live_2018-10-15-6h10-boycott-journal-de-quebec.mp3