Archives pour la catégorie environnement

Radio X mobilise les gyms contre la santé publique

Radio X défie la santé publique. Contre les mesures sanitaires, pour miner les efforts de la population contre le virus mortel, la radio déploie toute une variété d’arguments. L’un d’entre eux est de revendiquer la réouverture des gyms.

L’espoir de Radio X était Dan Marino, fan du gourou conspirationniste Alexis Cossette-Trudel et propriétaire d’un gym client de Radio X, le Mega Fitness Gym. Il était en entrevue à Radio X au moins 3 fois cette semaine.

Marino faisait le tough, affirmant être prêt à payer les amendes parce que, de toutes façons, la faillite allait le mettre à l’abri des créanciers. Mais face aux menaces de François Legault, Marino a laissé tomber son mauvais plan.

Cependant un autre propriétaire, Marc-Antoine Grondin du Gym Olympe, a pris la relève en décidant de rester ouvert.

Grondin a téléphoné à Dominic Maurais vendredi matin. Dans cette entrevue émotive, M. Grondin sait se montrer persuasif et éloquent. Revendiquer le droit de travailler pour pouvoir manger, qui peut être contre ça?

Dans son long monologue, il dévoile aussi qu’il écoute Radio X tous les matins. Il va même jusqu’à répéter quelques termes et slogans matraqués par la radio-poubelle, dont le fameux classique: « Je magasine des maisons en Alberta! ».

C’est donc un fervent disciple de la secte.

Ça signifie que, malgré les discours trompeurs sur le respect des règles sanitaires, en réalité, Radio X mobilise, encourage et oriente le mouvement contre la santé publique.

Radio X croit que la covid19 est juste une petite grippe et fait de nous ses cobayes.

Some of you may die, but that is a sacrifice I am willing to make -  Sacrifice g | Meme Generator

Jamais la radio-poubelle n’a dit d’ouvrir les commerces malgré l’interdiction. Les gens qui ont besoin du smoking gun pour y croire, vous pourriez être servis, mais pour l’instant ce n’est pas ça. C’est plus subtil. L’auditoire est capable d’interpréter le discours et de faire sa propre idée.

Dans le cas présent, on a une campagne agressive quotidienne banalisant la covid19 et prônant la réouverture des gyms. Et on a un propriétaire qui, de son propre aveu, écoute Radio X à tous les jours et défie la santé publique.

On n’a pas a cherché trop loin pour deviner où est-ce qu’il a pris l’idée.

C’est assez

On ferme des écoles et des commerces pour éviter la propagation du virus. Ne serait-il pas logique de fermer, ne serait-ce que la durée de la pandémie, Radio X pour des raisons sanitaires? Comment peut-on laisser impunément des gens faire campagne contre la santé publique, en pleine crise, risquant ainsi la vie de la population?

Tout le monde fait des efforts surhumains depuis mars pour se protéger les uns les autres. Ce n’est pas facile, c’est long, ça demande des encouragements. Et pendant ce temps, on laisse la petite clique de la Grande-Allée faire tout un cirque avec notre santé?

Marc-Antoine Grondin affirme que si le gouvernement peut prouver que les gyms sont un danger pour la population, il va fermer. De nombreuses preuves scientifiques et des exemples existent, vous n’avez qu’à consulter cet éloquent fil Twitter. Merci à Antagoniste.

Notons que, peu après son entrevue à Radio X, des policiers ont remis une contravention de 1000$ à M. Grondin ainsi qu’à deux clients présents sur place. Il a fallu trois visites des policiers pour ce faire.

CHOI: un gym défie la santé publique

30 octobre 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Marc-Antoine Grondin

8h27 – DM: « C’est sûr que je peux pas en ondes dire: bravo, vous violez la loi (tu viens pas mal de le dire) (…) Mais ce que je peux dire, par contre, il y a tu moyen de comprendre ce gars-là (…)? »

MAG- « Le policier… je peux pas dire son matricule (…) m’a dit: « Je vous motive, je vous conseille de continuer à faire ce que vous faites là. De manifester votre mécontentement (…) »

MAG- « J’ai dit au policier: je veux faire mon épicerie, je veux manger… »

DM- « C’est comme la coiffeuse en Géorgie… Je ne sais pas si vous vous en souvenez. »

MAG- « Oui, je me rappelle. Je sais très bien, je vous écoute à tous les matins, monsieur Maurais. Je suis un très fidèle auditeur. »

DM- « La coiffeuse a dit: c’est une question de survie. L’État ne peut pas m’empêcher de gagner ma vie. »

MAG- « On est tu rendu en Russie? On est tous des commies? (…) »

MAG- « C’est pas le gouvernemaman qui va me dire comment manger (…) Encore la semaine passée, j’étais en train de magasiner des maisons en Alberta (…) »

MAG- « Je ne m’arrêterai pas et je ne fermerai pas (…) Legault, ouvre tes oreilles, c’est moi qui te parle à matin. Si tu es capable de prouver de façon scientifique que c’est nous autres qui est le problème, on va non seulement tous fermer, mais vous allez tous nous racheter à la valeur de ce qu’on vaut (…) Je paie mes taxes et tu m’empêches de travailler? Je m’excuse, je vais être bien direct: fuck you esti. »

MAG- « Il a fallu que tout le monde se mette un masque pour démasquer le gouvernement » (Slogan certifié d’origine Radio X)

MAG- « Je vais me battre, je vais rester debout, et je préfère mourir debout que de crever de honte »

rx-2020.10.30-maurais-live-olympe.mp3

Crise du bacon: Le centre Frédéric-Back reçoit une sub

Le Centre Frédérick-Back prévoit agrandir et ajouter des logements sociaux. Ce bâtiment de la rue Salaberry héberge des dizaines d’organismes d’économie sociale et des écolos.

On y retrouve aussi des boucs-émissaires de la radio-poubelle. Des gens qui pensent différemment: ils s’opposent au règne absolu de l’automobile et appuient le tramway.

Les rénos de 2,5 millions seront payées à hauteur de 1,2 millions $ par des fonds publics.

Et ça c’est mal, très mal, selon les radio-poubelles.

Dans les extraits suivants, Fillion affirme que ces écolos vont « contre tous vos projets (…) Et surtout votre manière de vivre ». Ajoutant une bonne insulte classique, il dit que le centre serait un « regroupement d’une gang de gauchistes crinqués ».

De son côté, Maurais, accompagné de son nouveau chroniqueur Donald Charrette, préfère faire flotter une odeur de corruption: [Labeaume] « donne des nananes et flatte dans le sens du poil les porteurs de ballon du tramway ».

Le Centre Frédéric-Back est une cible régulière de la radio-poubelle. Pour en savoir plus, lire Ce qui les dérange c’est qu’il y a encore des opposants qui respirent.

CHOI: Arrêter de donner de l’argent aux écolos

6 février 2020, Fillion, avec Jean-François Fillion et Dominic Dumas

11h58 – DD: « On doit arrêter de leur donner de l’argent! »

JF: « C’est ça qu’on a fait hier, on l’a donné à la gang d’Étienne Grandmont, les 7-8… C’est un projet de 2,5 millions. »

DD: « Le centre patente-chose-là? »

JF: « Oui, ça, c’est le regroupement de tous les écolos (…) Des petits bureaux avec deux employés, beaucoup de subventions, des grosses conditions, des gros comptes de dépenses, et quand on a un building un peu défraichi, pourquoi ne pas aller voir le gouvernement et la Ville de Québec? Avoir un building neuf, payé par les contribuables! (…) »

DD: « Le Centre Frédéric-Back! »

JF: « Centre Frédéric-Back. Regroupement d’une gang de gauchistes crinqués qui ont de l’argent à profusion pour aller contre tous vos projets (…) Et surtout votre manière de vivre. »

rx-2020.02.06-12hFillion-centre-frederick-back.mp3

CHOI: La subvention au centre Frédéric-Back

7 février 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Donald Charette

8h10- DM: « La subvention au Centre Frédéric-Back, un beau cadeau de la Ville et du maire, de 2,5 millions (…) »

DM: « Alexandre Turgeon, Étienne Grandmont, donc les amis du tramway! Vrai ou faux? Ce sont des amis de Labeaume (…) »

DC: « Il y a une trentaine d’organisations là-dedans. J’ai rien contre, mais pourquoi c’est toujours à même des fonds publics? S’ils ont des membres, ça devrait être à eux de payer. »

DM: « Labeaume donne des nananes et flatte dans le sens du poil les porteurs de ballon du tramway. C’est copain-copain. »

DC: « C’est sur le bras de la Ville de Québec (…) »

rx-2020.02.07-8h10-Maurais-Live-subvention-centre-frederick-back.mp3

Ken Pereira compare les écolos au Troisième Reich

Dans l’extrait suivant, le complotiste Ken Pereira fait l’amalgame suivant: les écolos seraient « contre l’homme », des eugénistes, des malades mentaux et des nazis « qui poussent la mort ».

*fiou*

La crise du bacon de la droite a été relancée suite aux propos de Luc Ferrandez sur l’aide médicale à mourir.

«Pourrions nous, pour des raisons environnementales, sociales et économiques, décider que nous voulons recevoir l’aide à mourir pour ne pas constituer un fardeau pour notre famille et la société en général?» a-t-il posé comme question sur Facebook.

Il n’en fallait pas plus pour que les populistes montent ça en épingle en transformant le questionnement en une volonté de lancer une Shoah écologiste.

Dans sa longue allocution, Pereira fait référence à la fondatrice d’une clinique de contraception aux États-Unis au début du 20e siècle, Margaret Sanger. Si vous faites une recherche sur internet, vous remarquerez que les plus fortes critiques de Sanger sont, comme par hasard, des adversaires de l’avortement.

En mars dernier, Pereira avait aussi affirmé que les écolos souhaitaient « l’extinction de l’humain ».

Alors que c’est exactement l’inverse. Si on veut sauver l’être humain, il va falloir prendre un virage écolo radical.

Mais ce confusionnisme a une fonction sociale: celle de nous endormir, nous faisant confondre la vérité et le mensonge, pour qu’on s’entredéchire en maintenant le statu quo.

Ces propos sont inacceptables. Vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ, et/ou écrire un courriel aux annonceurs.

CHOI: Écolos et 3e Reich

10 décembre 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais et Ken Pereira

KP: « Parce que faut toujours t’utilises un prétexte. L’automobile. C’est pas l’humain, c’est l’automobile. Qu’est-ce qu’ils font? Ils font la vie dure. Ils détruisent les commerces. Ils détournent les sens uniques. Ils suppriment les stationnements, y ajoutent des parcomètres. Sont toute contre, on peut dire, l’automobile, mais dans le fin fond, si t’écoutes leur message, sont contre l’homme. C’est ça qu’ils sont contre. »

DM: « Contre la liberté! »

KP: « Sont contre toute. Autre que la planète (…)

DM: « C’est a croire qu’ils ne pensent pas ce qu’ils disent… »

KP: « Ils ont été remplacés! C’est des malades mentals (sic) C’est la gauche folle. C’est la gauche dans la main, le Chardonnay dans la droite. Et ils nous donnent des leçons (…) »

KP: « Si tu veux aller un peu plus loin, tsé, le mouvement eugéniste dans les années 40… »

DM: « La volonté de purifier la race humaine! »

KP: « L’aide à mourir, ils stérilisaient la population. Pas juste en Allemagne, au Canada, aux États-Unis, en France, partout. Ils les appelaient : ah! t’es un imbécile, t’es coté imbécile. »

DM: « C’est une des politiques du 3e Reich. »

KP: « Tout à fait! 1947, Margaret Sanger, elle qui est la première présidente de Planned parenthood, elle a dit, en 47: moi je crois que nous ne devons plus avoir d’enfants. Pour la planète (…) »

KP: « Ils veulent la mort. Ils poussent la mort. Ils ne poussent pas l’amour, ils ne poussent rien. Et toujours au nom de la planète (…) C’est un mouvement très dangereux. Le monde comprennent pas tout ce que où est-ce qu’ils s’en vont. Qu’est-ce que Luc Ferrandez a dit sur l’aide à mourir, et vous allez l’élargir, ça fait tellement peur (…)

rx2019.12.10-60-Ken-Pereira-ferrandez-body-snatchers-3ereich.mp3

Une version plus courte se trouve aussi sur leclubdesmalcites.com

La bourse du climatosceptique islamophobe Reynald Du Berger résilié par l’Université Laval

Bien que M. Du Berger soit connu pour ses positions climatosceptiques (ou plutôt «climato-réalistes», selon lui), la vraie raison de cette résiliation est plutôt à chercher du côté des sorties publiques sur l’islam et les musulmans de M. Du Berger, qui «vont à l’encontre de nos valeurs universitaires d’inclusion et de respect», selon la porte-parole de l’Université Laval Andrée-Anne Stewart.

Ricochet.media

« Qu’est-ce que l’Islam radical, y a-t-il un manuel? Pour moi, il n’y a qu’un seul Islam, il est dans le Coran, il permet, pas permet, ordonne, à tous ses adeptes d’exterminer tous ceux qui ne veulent pas y adhérer », avait notamment affirmé le professeur retraité de l’Université du Québec à Chicoutimi alors qu’il s’entretenait avec Dany Houle. Des propos qui n’ont pas échappé au Collectif Sortons les poubelles, qui a retranscrit l’extrait sur son site internet.

lesoleil.com

Pas de hausse du niveau de la mer, selon Du Berger

Dans sa chronique hebdomadaire cette semaine, Reynald Du Berger raconte que la hausse du niveau de la mer serait une fable et qu’il n’y a pas de réchauffement climatique.

Du Berger raconte que d’ici 2100, la Terre risque de se réchauffer d’un degré.

En fait les milliers de scientifiques du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) prédisent plutôt une hausse de 4 à 7 degrés.

C’est spécial parce que le GIEC calcule que la Terre s’est déjà réchauffée d’environ 1 degré depuis 1901.

Échouer à prédire quelque chose qui s’est déjà passé, c’est assez spectaculaire.

Et au sujet de la hausse des eaux, il est vrai que les sources varient sur son ampleur mais tous s’accordent à dire qu’il y a bel et bien une hausse.

« la NASA estime qu’en 20 ans, de 1990 à 2011, la mer a monté en moyenne de 3,2 mm/an »

Wikipedia.com

Du Berger dit que: « Aux îles Fidji, la hausse des océans, c’est zéro millimètre par année ».

Mais selon un article de Reuters, les îles Fidji ont déjà déplacé 3 villages et s’apprêtent à en déplacer 43 autres en raison de la hausse des eaux.

Il y a quelques semaines, Du Berger s’est félicité pour sa responsabilité dans la popularité du climatoscepticisme dans la région de Québec. En effet, toute la radio-poubelle est climatosceptique. C’est la dictature d’une seule opinion sur l’environnement.

En effet, c’est impressionnant de voir quelqu’un s’entêter autant contre le consensus scientifique. Pour un gars qui dit que le mouvement écologique ressemble à une religion, nier la science pour ne se fier qu’à ses propres préjugés et dogmes, c’est quelque chose qui ressemble beaucoup à de la ferveur religieuse.

Puisqu’il s’agit de fausse information, vous pouvez porter plainte au CCNR, au CPQ, et/ou écrire un courriel aux annonceurs.

CHOI: Pas de hausse du niveau des océans

30 septembre 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais et Reynald Du Berger (00:12:16)

9h00 – RD: « Cette marche pour le climat (…) cette cause est devenue une religion. Ça l’a un aspect religieux profond. Nous, on disait: sauvez-vos âmes, demandons pardon à dieu maintenant, c’est demandons pardon à Gaïa, sauvons la planète (…) »

DM: « Pourtant on avait eu la nouvelle inverse, il y a quelques mois, concernant l’eau des océans. Qu’il n’y avait pas de hausse faramineuse. Là, le GIEC est sorti pour faire peur au monde en disant: l’eau monte (…) c’est bien épouvantable (…) »

RD: « Il y a des endroits où la mer monte, il y a des endroits où la mer descend par rapport au niveau du continent (…) »

RD: « La dernière COP qu’il y a eu en Allemagne aurait dû avoir lieu aux îles Fidji mais c’était trop petit pour accueillir tous ces gens-là. Pourquoi on avait choisi Fidji? Parce qu’on pensait aux réfugiés du climat qu’on pense qui ont déjà les orteils dans l’eau. Ils n’ont pas les orteils dans l’eau. Aux îles Fidji, la hausse des océans, c’est zéro millimètre par année à l’heure actuelle (…) »

RD: « C’est pas 7 degrés, 5 degrés, c’est même pas 3 degrés, c’est à peine un degré de plus qu’on aura en 2100, si on continue, si la tendance se maintient, donc il n’y a pas lieu de s’alarmer (…) »

reynald-du-berger-eduque-un-climato-anxieuxet-se-fait-bloquer-par-radio-canada_2019-09-30.mp3