Archives pour la catégorie environnement

Québec Solidaire veut mettre tous les climatosceptiques en prison, selon Frédérick Têtu

Frédérick Têtu

Dans l’extrait suivant publié vendredi, le chroniqueur Frédérick Têtu fait son coming out climatosceptique.

Têtu affirme que

  • Les écolos considèrent désormais l’humain comme unique responsable du réchauffement
  • Qu’on se dirige plutôt vers un refroidissement mondial
  • Que Québec Solidaire veut mettre en prison tous les climatosceptiques et il compare encore ce parti social-démocrate à l’URSS (une tradition à Radio X, mais puisque QS se laisse faire sans réagir, pourquoi s’en priver?)

Tout ça est un tissu de mensonges grossiers. Ironiquement, les derniers mots de sa chronique visent à dénoncer la « manipulation et la propagande ». Regarde qui parle!

Le plus drôle, c’est que lorsque Maurais veut appuyer Têtu, il cite sur le fly, un article du Figaro et l’interprète complètement de travers. Si vous y jetez un coup d’œil, vous réaliserez qu’en réalité l’article annonce que le réchauffement pourrait menacer une poche d’air froid contribuant à climatiser la Terre et ça pourrait s’avérer catastrophique.

On rappelle que Frédérick Têtu est prof de philosophie au Cégep Garneau. Le Cégep ne devrait-il pas réfléchir au fait qu’un de ses professeurs, qui méprise autant la science et la vérité, s’en vante publiquement sur les ondes? Un cégep, c’est une institution de savoir, pas d’ignorance. Est-ce qu’avoir Frédérick Têtu comme prof dans son équipe est à mettre au tableau d’honneur?

Puisque Têtu et Maurais propagent des faussetés, vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: QS goulag

12 avril 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais et Frédérick Têtu (00:17:02)

8h – FT: « On nous arrive avec l’histoire du réchauffement climatique (…)

Puis ils passent un extrait de GND qui parle d’environnement

FT: « Il (GND) dit quand le jugement va tomber Monsieur Legault, vous serez tenu coupable »

DM: « C’est un discours très vindicatif et très guerrier » [lol]

FT: « Qu’est-ce qu’ils ont fait, les communistes, chaque fois qu’ils ont pris le pouvoir dans l’histoire partout dans le monde? »

DM: « Bien ça a été l’implantation de goulags, ça a été des simulacres de procès, les purges. »

FT: « Et des gens qui se sont fait mettre en prison pour délit d’opinion! »

DM: « Bien oui Lénine, Staline. »

FT: « Moi, je le prends au sérieux quand il dit ça. Fait que là, c’est notre liberté d’expression, c’est notre liberté tout court et c’est notre bien-être matériel. »

Puis Têtu clame qu’on se dirigerait plutôt vers un… refroidissement climatique.

Et Maurais de renchérir en citant un article du Figaro en interprétant son contenu tout de travers.

DM: « Juste pour donner une idée comme ça, le Figaro fait une job extraordinaire (…) Une bulle climatique à retardement se cacherait dans le Pacifique (…) Et sa disparition pourrait s’avérer catastrophique (…) Et c’est publié dans le Science! C’est des chercheurs d’Harvard. Au Québec, cette publication-là n’est pas disponible parce qu’on privilégie la thèse réchauffiste (…) »

Ensuite, Têtu poursuit en inventant les arguments de ses adversaires

FT: « Je me suis beaucoup informé (…) Il y a eu des périodes de réchauffement dans le passé. Et là, on a décrété, depuis 30 ans, que là, ça comptait plus, c’est l’humain qui est le seul facteur déterminant [not], ce qui m’apparait très gros. Je voudrais qu’on me fasse la preuve (…) »

FT: « Les facteurs naturels ça compte plus, c’est juste l’humain, j’ai toujours trouvé ça étrange (…) »

FT: « Il y a de la manipulation et de la propagande [dans le cas de Têtu, c’est vrai] et je veux pas payer pour ça! »

fred-tetu-a-lattaque-des-pretres-climatiques-gnd-est-un-danger-pour-la-liberte-dexpression_2019-04-12.mp3

Les écolos veulent « l’extinction de l’humain », selon Ken Pereira

Ken Pereira

Ken Pereira fait une liste de scientifiques qui auraient erronément prédit un cataclysme environnemental dans sa chronique à Radio X. Il veut prouver que si certains se sont trompés il y a 40 ans, c’est pareil pour tous les écolos prenant la parole aujourd’hui.

Il prétend que les environnementalistes instrumentalisent la peur pour faire avancer leurs idées.

Sa conclusion est « un peu » surprenante: les écolos non seulement détestent l’humain et les enfants, mais ils veulent « l’extinction » de l’humain, rien de moins.

Ça ne serait pas ça, instrumentaliser la peur pour faire avancer ses idées?

C’est difficile de comprendre sa logique. Si des scientifiques lancent des avertissements pour prévenir les gens d’une catastrophe environnementale, c’est précisément pour les sauver d’une mort horrible. Pas l’inverse. En quoi un vidéo de David Suzuki de 1972, comparant les humains à des larves, ferait de lui quelqu’un qui veut « la destruction de l’humain »?

Pereira insinue que les écolos sont des génocidaires. C’est un euphémisme de dire que c’est hyperbolique. Vous pouvez donc porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: Les écolos veulent l’extinction de l’humain

20 mars 2019, Maurais live avec Dominic Maurais et Ken Pereira

8h : KP- « On fait peur à travers l’écologie. On déteste l’humain. On veut l’extinction de l’humain (…) C’est tellement incroyable leur vision, qu’ils ont aucune aucune aucune vision autre que la destruction de l’humain. Leur but, ils détestent les enfants, ils font accroire que si on met des enfants sur la Terre c’est pas bon. Tu vois comment ils nous détestent. N’importe qui qui a une vision pas verte comme eux pensent que c’est vert. Le vert pour eux c’est tout le monde les animaux tout le monde peut être vivant sauf l’humain (…)

DM- « Comment les combattre Ken? Il faut combattre ça (…) C’est devenu un délire (#RegardeQuiParle) , un délire communiste, marxiste (…) »

KP- « Il y a des gens qui sont tellement dangereux. Si tu as pas leur opinion, tu es un danger. Ils veulent enlever la parole, la liberté d’expression, pour passer leur agenda (#RegardeQuiParle) »

ken-ridiculise-les-climato-nerveux-voici-toutes-les-fois-ou-ils-ont-predit-la-fin-du-monde_2019-03-20.mp3

Comment punir les jeunes voulant sauver la planète

Dominic Maurais

L’équipe de Maurais Live trippe sur des façons de réprimer les jeunes pour la manif pour le climat du 15 mars.

L’équipe commente un élément d’actualité: Le directeur d’une polyvalente menace de mettre en retenue tous les élèves qui se sont absentés pour participer à la manif du 15 mars. Leur réaction est de jubiler et de fantasmer sur plein d’autres façons de réprimer des jeunes.

Paradoxalement, les membres de Maurais Live se souviennent de la répression qu’ils subissaient eux-mêmes à la polyvalente. Dany Gravel affirme même avoir « été en retenue toute sa vie ». Et Maurais de dire que les punitions étaient absurdes et stupides. Aucun d’entre eux ne juge que ça a été positif pour eux, au contraire.

Réprimés dans leur jeunesse, que font-ils une fois adultes? Proposer la même répression inutile et nuisible qu’ils ont subie eux-mêmes.

CHOI: comment bien réprimer des jeunes

12 mars 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais, Laurent Gaulin, Dany Gravel et Alex Leblond

LG- « Retenue? C’est sûr que ce serait un bon geste (…) »

LG- « On avait 3 étapes de comportement, à la deuxième, tu étais suspendu 3 jours et à la troisième tu étais dehors de l’école (…) »

DG- « Moi j’ai été en retenue presque toute ma vie (…) »

AL- « Je callerais un examen surprise »

DM- « Oui! »

AL- « 20% de la note de l’étape. »

maurais-live_2019-03-12-repression-15-mars.mp3

Fillion se plaint d’avoir été intimidé par Jeremy Gabriel

Jeff Fillion

Jeff Fillion réagit à un article du Sac de chips intitulé Jeremy Gabriel ramasse Jeff Fillion sur Twitter.

Pour résumer, Jeff Fillion fait un autre tweet confondant les changements climatiques et la météo. Les réactions se font vives jusqu’au point où même le chanteur Jeremy Gabriel pose le hashtag : #FillionRoiDesCaves.

Mais c’est la réaction de Fillion qui est quelque chose: L’intimidateur récidiviste violent se plaint d’avoir été intimidé par le jeune homme!

Mais c’est un schéma très classique de la radio-poubelle. Intimidation-réaction-posture de victime.

Dans sa contre-réaction, dont l’audio se trouve ci-bas, Fillion intimide lui-même Jeremy Gabriel en menaçant de le poursuivre.

On rappelle que Jeff Fillion a été condamné au moins deux fois pour avoir intimidé les personnalités publiques Sophie Chiasson et Pierre Jobin. Dans ce dernier cas, Jobin était passé, de son propre aveu, à deux doigts du suicide.

Fillion est donc devenu maitre dans l’art de de l’intimidation et ne s’excuse lui-même jamais après avoir reçu une mise en demeure. Contrairement à Jeremy Gabriel qui s’est excusé sur Twitter vraisemblablement après que Fillion lui ait envoyé une mise en demeure. #victimite.

CHOI: Fillion se plaint d’avoir été intimidé par Jeremy Gabriel

26 novembre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion, Dominic Dumas, Gerry et Laurence Gagnon

12h JF- « Il y a jamais eu d’histoire avec Jeremy Gabriel. Il y a juste une chose, par exemple, j’ai vu son tweet par après et il me traite de cave? Donc, un gars qui s’est fait intimider, qui s’est fait ridiculiser par Mike Ward, qui fait du Mike Ward? (…) »

« Je pense pas que c’était de l’humour. En tout cas pas le hashtag (#FillionRoiDesCaves) donc quand tu traites l’autre de cave, la beauté c’est que si je me décide de poursuivre, parce que ce serait une bonne idée, je pourrais poursuivre Jeremy Gabriel pour 42,000$. Bien moi, je suis le Jeremy Gabriel de Jeremy Gabriel. Jeremy qui s’est fait moquer de lui par Mike Ward (…) »

« Les médias inventent des prises de bec qui n’existent pas; zéro (…) Ça me dérange pas d’être le cave de la gang de Montréal. Si Guy A Lepage s’en va dans une émission de radio me traiter de cave parce que je fais des tweets qu’il aime pas (Guy A Lepage a traité Fillion de « cave » à la Soirée est encore jeune, samedi passé). Si vous pensez que ça me blesse. J’ai une bonne carapace. »

fillion_2018-11-26-12h-intimide-par-jeremy-gabriel.mp3

Les féminazies veulent interdire les enfants, selon Maurais

Pour la Journée internationale des droits des femmes, quoi de mieux que de dénigrer les féministes. Et c’est ce que fait avec beaucoup de haine et de mauvaise foi Dominic Maurais dans l’audio suivant.

Nous avons souvent démontré à quel point Maurais méprise les féministes, même les survivantes de viol, alors qu’il a lui même raconté avoir été agressé sexuellement dans son enfance. Cette fois-ci Maurais s’attaque à #MeToo et aux inégalités salariales.

Maurais voit dans les revendications pour l’égalité ni plus ni moins qu’un agenda caché des féministes pour… abolir les enfants.

Rappelons que nous sommes en période de sondage Numéris et que tout scandale est bon à prendre.

Ça justifie une plainte. Maurais fait porter de faux arguments aux féministes et aussi pour les insultes. Porte plainte au CCNR ou au CPQ, et écrit une lettre aux annonceurs.

Radio X : les féminazies contre les enfants

9 mars 2018Maurais live, avec Dominic Maurais et Jean-Christophe Ouellet (00:08:17)

8h: DM- « C’est rendu totalement débile. Tout ce mouvement là. #MeToo. Ouais, là, je suis une victime parce que j’ai couché avec mon boss, puis j’ai eu un gros chèque, puis un moment donné ça a mal viré. Ah, puis moi aussi je suis victime, moi aussi je veux être dans la photo! »

(…)

DM- « Tout ça c’est tout en train de délirer de manière monumentale. Et là hier, une autre dérape à Rad-canne, bien oui les femmes sont moins payées. Moi j’ai jamais vu ça. »

Puis, Maurais prend exemple sur des boites syndiquées, ce qui est assez ironique, compte tenu de l’antisyndicalisme du monsieur.

DM- « J’ai pas vécu ça moi. C’est-à-dire, pour la même même job payée 25,000$ de plus, c’était comme ça avant, mais aujourd’hui sincèrement là. Fait le tour. Allez à RDS, allez à News world, allez à TVA dans les salles de nouvelles. Les femmes peuvent tout faire. »

(…)

DM- « Et l’autre affaire aussi c’est que les  »ah ouais les femmes un moment donné dans leur vie ils font moins d’argent parce qu’ils font des enfants ». Yark. Il y a une twist dans le mouvement féministe, c’est ça (…) Une femme c’est elle qui porte les enfants (…) »

JCO – « Qu’est-ce qu’on attend pour interdire les enfants? »

DM- « On en est là! Toute cette gang là, les ultraféministes, ce que j’appelle les féminazis et les gauchistes verdoyants, on n’ose pas le dire parce que ça se dit pas encore, mais l’enfant est très problématique là. »

JCO – « Tu viens d’ouvrir une belle porte là. Parce que les enfants, ça pollue beaucoup là. »

maurais-live_2018-03-09-8h-antifeminisme.mp3