Archives pour la catégorie homophobie

Des experts répliquent aux propos transphobes de Fillion

Des experts répliquent à Fillion affirmant que les enfants trans: c’est un « cas de DPJ ».

Donc au lieu d’accuser les personnes qui essaient tant bien que mal de favoriser une plus grande inclusion des enfants trans dans notre société, de contribuer à augmenter l’intimidation que subissent ces enfants, et de dire que «la gauche est folle. Sont dangereux. Ils veulent rentrer ça dans les écoles (…)», cessez donc de propager des faussetés pour faire augmenter votre cote de popularité et renseignez-vous sur les faits.

Enfants transgenres: en finir avec les faussetés, lesoleil.com, 16 septembre 2018.

Les enfants trans: Jeff Fillion en fait un « cas de DPJ »

Jeff Fillion

Le militant LGBT Jasmin Roy sort des vidéos pour enfants sur le thème de la réalité des personnes transsexuelles. Et la radio-poubelle fait sa crise du bacon.

Dans l’extrait audio suivant, Jeff Fillion laisse entendre que ces vidéos pourraient « fucker » les enfants.

C’est légitime de se poser des questions lorsqu’on est en présence d’enfants. Les parents ont une influence déterminante sur ceux-ci.

Mais de laisser entendre qu’un enfant est « fucké » parce qu’il se questionne sur son identité, que ses parents représentent un danger pour lui et, finalement, mêler la pédophilie à ça, c’est fort stigmatisant et discriminatoire.

Les propos de Fillion visent à intimider ceux qui sortent de la norme.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: des enfants trans? Un cas de DPJ

6 septembre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion et ses faire-valoir

13h20: JF- « Les adultes, ils font ce qu’ils veulent. Mais les enfants? Pour moi c’est un cas de DPJ (…) »

JF- « On est en train de mêler les enfants, on va amener ça dans les écoles (…) On est sur le bord de pardonner la pédophilie et d’expliquer que c’est quelque chose de normal? (…) Dans le cas des enfants, c’est les parents qui utilisent leurs enfants pour leurs bibittes (…)

La DPJ devrait enquêter les parents (…) »

JF – « Le pseudo-mélange là, quelqu’un qui sait pas ce qu’il est, r’garde. La DPJ s’occupe de bien des affaires. Avant de statuer, vous devez aller voir si c’est pas un parent qui l’a fucké. Et je suis certain, 10 sur 10, que l’enfant de 8 ans qui n’est pas bien d’être un garçon et qui veut devenir une fille, je suis certain qu’il a été influencé par soit maman, soit papa.

La gauche est folle. Sont dangereux. Ils veulent rentrer ça dans les écoles (…) »

fillion_2018-09-06-les-trans.mp3

« On va s’autodétruire comme être humain si on peut plus s’affirmer comme hétérosexuel », selon Jérôme Landry

Le Pharmachien va sortir un livre pour enfants intitulé « Le petit garçon qui pose trop de questions ». Il y aurait une « controverse sur les réseaux sociaux », les gens se plaignant qu’ils auraient préféré une fille comme personnage principal.

Il n’en faut plus pour que Jérôme Landry pète une crise du bacon, affirmant qu’être ambigu sur la question du genre, de déroger d’une vision stéréotypée de l’homme de la femme, conduirait l’espèce humaine à l’autodestruction.

Et son discours dérape complètement alors qu’il affirme que l’objectif des féministes est d’éliminer le désir et les rapports sexuels.

C’est pourtant l’inverse. Les féministes ont toujours revendiqué une plus grande liberté sexuelle. Landry est malhonnête en détournant complètement les propos de gens qui ne pensent pas comme lui. Il fait son gros sexiste alors qu’aujourd’hui même il disait trouver « admirable » les hommes qui se déguisent en femmes pour jouer.

Dur à suivre, le Landry.

« Un retour moderne » dit l’autopromo. lol.

NRJ: on va s’autodétruire comme être humain si on peut plus s’affirmer comme hétérosexuel

15 juin 2018, Jérôme Landry au retour, avec Katherine Guillemette et Jérôme Landry (00:09:04)

JL- « Est-ce qu’on a encore le droit d’exister en tant que gars hétérosexuel? (…) Savez-vous où ça va mener ça? Ça va mener à l’autodestruction de l’humanité, si ça continue (…) »

JL- « Ultimement, on va s’autodétruire comme être humain si on peut plus s’affirmer comme hétérosexuel. Si on peut plus trouver une femme belle parce qu’elle a un décolleté. Ça veut pas dire de jouer au gros colon, mais là, on dirait qu’on voit plus la différence entre être un maudit gros colon qui va fixer pendant une demie-heure le décolleté d’une femme et quelqu’un qui va peut-être juste jeter un regard sur une fille qui est belle et qui, oui, a une poitrine intéressante. On veut tellement se dénaturer, que ça va nous mener à quoi? ça va nous mener à plus de relations sexuelles, ou quoi? Si on peut plus être allumé et attiré sexuellement par le corps de la femme? Faut tout rabrouer. Ça va être quoi, l’humanité? (…) »

JL- « Un jour, ça va arriver, les gars les filles vont s’habiller exactement de la même façon. Ils vont avoir les cheveux coupés tous exactement de la même façon. Ça va arriver, mais il va arriver quoi avec l’espèce humaine quand ça va être comme ça? Sérieusement, là? On es-tu en train de s’auto-éliminer? (…) »

jerome_landry_au_retour_-15-juin-2018-15h10-les-genres-disparition-humanite.mp3

Sophie Durocher « profondément choquée » par les propos de son collègue André Arthur

Sophie Durocher est choquée contre les propos homophobes d’Arthur. Le seul problème c’est que son chum Martineau affirmait le 1er décembre 2017 que les gais sont anormaux.

Dès le début de son émission vendredi, Sophie Durocher a dit être animée par « un sentiment de colère » et être « profondément choquée » par les propos qui ont été tenus sur ces ondes », qu’elle a tenu à « dénoncer haut et fort ».

Journaldequebec.com

Le Veau d’Or est situé « sur le boulevard SIDA dans le quartier gai » selon André Arthur

L’audio qui suit contient une belle craque homophobe d’André Arthur.

La version en ligne sur le site de BLVD est différente. Elle a été modifiée après coup! BLVD n’est même pas capable de mettre du temps pour pré-écouter les chroniques d’André Arthur comme ils avaient jurés de le faire mais sont assez hypocrites pour aller modifier l’audio après qu’il ait été dévoilé.

Ces propos sont homophobes. Porte plainte au CCNR ou au CPQ, et écrit une lettre aux annonceurs.

BLVD: Le boulevard SIDA

24 janvier 2018, Arthur le midi avec André Arthur

12h: « Le meilleur endroit pour manger un bon spag familial (…) C’est sur le boulevard SIDA, au coeur du quartier gai. Juste entre la Drague et le Ballon rouge. »