Archives pour la catégorie incitation à la violence

G7: Fillion propose « une balle entre les deux yeux » aux protestataires

Dans l’extrait suivant, Fillion commet un crime: il invite ses auditeurs à faire des meurtres.

Je pense qu’on peut considérer que la carrière de Jean-François Fillion est terminée et qu’on pourra le voir sortir du studio de Radio X les menottes aux poings, aujourd’hui même.

Menace de mort, incitation à la violence, à la haine, à commettre un crime…

C’est assez.

Vous pouvez écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: une balle entre les deux yeux

9 mai 2018, Fillion avec Jean-François Fillion, Vincent Busuttil, Dominic Dumas, Gerry (00:00:50)

13h : JF- « Une des choses qu’on pourrait dire. On vous donne la chance de manifester pacifiquement. La minute que quelqu’un fait du grabuge, il a une balle entre les deux yeux. Il n’y en aura pas de grabuge. (silence) on exagère, mais il faut montrer de la pogne. C’est ça que je veux vous dire. »

(…)

JF- « T’sais l’autre fois je prenais l’expression, faut leur frotter la face sur l’asphalte… »

Gerry: « Ah! garanti. »

Merci à Infoman.

Menacer de tuer des protestataires est conforme à la déontologie, selon le CPQ

Le Conseil de presse juge que menacer de tuer des protestataires est parfaitement correct et conforme au code de déontologie. L’origine de la discussion est une manifestation opposée à la brutalité policière à Montréal.

Dans l’extrait du 16 mars 2017, Fillion prend comme exemple les conducteurs de train chinois qui « n’arrêtent pas » lorsque des protestataires tibétains s’assoient sur la voie ferrée. Il déplore qu’au Québec, « on est trop molasse ». Vous pouvez écouter l’extrait ici.

Selon l’administration centrale tibétaine, la Chine a causé la mort de 1.2 million de tibétains depuis 1950.

Dans la même émission, Dominic Maurais prend comme exemple l’époque où les policiers frappaient les détenus avec un annuaire. Et Fillion d’ajouter que, s’il était policier, « [il] leur montrerai[t] c’est quoi pour une fois de la brutalité policière. [il] le ferai[t] rien qu’une fois ».

En un mot, Fillion, Maurais et Ouellet font l’apologie de la violence policière. Il déplore que les méthodes violentes de jadis ne sont plus employées et invite les corps policiers à s’inspirer de dictatures violentes comme celle de la Chine.

Et le Conseil de presse n’y voit aucun problème.

Lire la décision sur Conseildepresse.qc.ca.

BLVD blamé pour avoir incité les automobilistes à frapper les cyclistes

Plus d’un an après les faits, le CCNR vient de rendre publique sa décision suite aux propos d’André Arthur invitant les automobilistes à frapper les cyclistes en mars 2017. Le CCNR affirme avoir reçu 1112 plaintes sur le sujet.

Mais ce qui est éclairant c’est la façon dont le CCNR s’y prend pour étouffer la situation. Sur 1112 griefs, seulement 4 personnes ont répliqué à BLVD ce qui a permis de faire cheminer la plainte jusqu’à la fin du processus.

Si ces 4 personnes n’avaient pas suivis le cheminement volontairement dilatoire et flou du CCNR, BLVD n’aurait jamais été jugé!

Et quelle est la conséquence d’avoir commis un acte criminel, c’est-à-dire d’inciter des gens à commettre un crime? Absolument rien. Le CCNR considère que les excuses pathétiques qu’Arthur avait fait le lendemain sont suffisantes! C’était pourtant tellement misérable qu’il avait même rejeté le blame sur la Coalition sortons les radios-poubelles!

Il est grand temps que le CRTC examine la situation.

À l’antenne de BLVD aujourd’hui, Nathalie Normandeau, loin de s’excuser, s’est demandé si la station ne pouvait pas aller en appel.

L’affaire avait énormément fait parler alors que plusieurs personnalités publiques avaient dénoncés les propos d’Arthur l’an dernier (1, 2, 3). On souhaiterait que ça arrive plus souvent.

CBSC.ca

Vidéo: Sortons les poubelles

Sortons les poubelles from Les Alter Citoyens on Vimeo.

Voici un court métrage documentaire des Alter Citoyens présenté au Festival de cinéma de la ville de Québec pour la 12e édition de Courts Critiques. Il traite de l’abondance des propos haineux et hostiles dans les radio-poubelles de Québec.

Ça parle de la mosquée, de haine, de tuerie, de racisme etc.

Coeurs sensibles s’abstenir.

L’extrême-droite n’existe pas et la gauche est violente, selon Fillion

Jeff Fillion

Fillion a beau se déclarer d’extrême-droite, il n’aime pas la Meute. Trop nationaliste, pas assez économique à son gout.

Pourtant Fillion leur donne quand même un bon coup de pouce. Premièrement, il soutient que l’extrême-droite n’existe pas. Deuxièmement, il ajoute que le danger vient de la gauche, qu’elle est violente, et que la police doit utiliser la plus sévère brutalité à son endroit.

Fillion dit se baser sur le témoignage d’un policier présent à la manif de la Meute du 20 août. Il affirme qu’il aurait reçu de l’urine et des boules de billard, ce qui n’est corroboré par aucune autre source.

Historiquement, le fascisme a toujours été une force en opposition à la gauche. Bien avant d’être des antisémites ou des homophobes, les fascistes italiens avaient comme premières cibles les communistes.

Il s’agit donc d’incitation à la violence et de désinformation. Vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ, et écrire une lettre aux annonceurs.

Radio X: l’extrême-droite n’existe pas

25 aout 2017, Maurais live, avec Jean-François Fillion et Dominic Maurais (00:09:13)

8h20 : DM- « L’une des histoires cette semaine ça a été qu’il y a un club de boxe d’extrême-droite (…) arrêtez, joualvert, c’est 3-4 personnes qui font du shadow boxing dans un sous-sol (…) »

JF – « On exagère tout ce qu’on touche (…) »

DM- « MSNBC et CNN disent qu’il y a des nazis à la maison blanche et personne n’est là pour les contredire! (…) »

JF- « La gauche est folle. La gauche est remplie de haine (…) Lisez le programme du Front National, c’est gauche gauche gauche! (…) La Meute, tu vas leur parler, tu as affaire à des bons gauchistes nationalistes (…) »

maurais-live_2017-08-25-8h20-extreme-droite-existe-pas.mp3

Radio X: la face sur l’asphalte

22 aout 2017, Fillion, avec Jean-François Fillion (00:03:16)

12h15 : Fillion chiale que la police ne peut pas intervenir

JF- « La prochaine gang de mongols qui arrivent de Montréal, on fonce dans le tas. On leur frotte la face sur l’asphalte (…) il faut que tu fonces dans le tas (…) L’extrême-droite n’existe pas au Québec, come on. »

fillion_2017-08-22-12h15-tete-sur-asphalte.mp3