Archives pour la catégorie influence et propagande

Registre des armes à feu: Morin et Duhaime ridiculisent les survivantes de Polytechnique

Insulter les survivantes d’une tuerie sexiste, en faisant la promotion des armes à feu tout en prétendant vouloir protéger la population? C’est l’exploit que parvient à réaliser Éric Duhaime en compagnie du porte-parole d’un lobby pro-armes et candidat du Parti Conservateur du Québec, Guy Morin, dans une entrevue cette semaine au FM93.

D’emblée, il faut préciser qu’Éric Duhaime est lobbyiste lui-même contre le registre des armes à feu. Il a déjà participé à des manifestations pro-armes. Une entrevue d’un lobbyiste pro-armes avec un autre lobbyiste pro-armes, c’est un moyen conflit d’intérêts ça. Évidemment, Cogeco ferme les yeux.

Morin avance que le registre des armes à feu n’améliorera pas la sécurité de la population. Mais ironiquement dans l’entrevue, Morin propose d’ajouter un cours obligatoire lorsqu’on veut posséder une arme restreinte. Un cours qui permettrait de détecter les personnes ayant des problèmes de santé mentale autour de soi.

Sauf que les tueurs de masse vivent généralement isolés. Leurs propres parents, qui forment souvent leur seul réseau social, avouent toujours, après la catastrophe, n’avoir rien vu venir.

Donc, au niveau des propositions visant à améliorer la sécurité, c’est un gros zéro pour Morin.

Le débat sur la pertinence d’un registre des armes à feu est tout à fait légitime. Mais il a besoin d’autres porte-paroles que Duhaime et Morin. Ce n’est pas en insultant et en dénigrant les survivantes d’une tuerie sexiste horrible, la plus meurtrière au pays, que le débat va aller dans le bon sens.

Et ce, quelques jours avant la commémoration de la tuerie à la mosquée de Québec.

Notons que Duhaime, contrairement à Sylvain Bouchard, n’a pas invité une porte-parole de Polysesouvient pour donner la réplique à Guy Morin.

Toute notre solidarité aux survivantes de Polytechnique. On n’oublie rien.

93.3: Morin et Duhaime ridiculisent les survivantes de Polytechnique

7 janvier 2018, Le retour d’Éric Duhaime, avec Guy Morin, Éric Duhaime et Marc Boilard (00:16:22)

GM- « C’est un combat de Montréal contre les régions (…) C’est Montréal contre le reste de la planète(…) Polytechnique, c’est un événement qui a traumatisé beaucoup de gens. »

ED- « Bien là, ça fait 30 ans, là. »

GM- « Bien, c’est ça. Un bon coup, faut passer à autre chose (…) T’sais la tuerie de masse. On va dire: c’est une de trop. Mais t’sais, c’est une aux 10 ans. Est-ce qu’on va mettre autant d’argent que ça, autant d’énergie là-dessus, pour une solution qui, peut-être, pourrait fonctionner et ça fonctionnera peut-être pas? (…) »

GM- « Moi, je rajouterais un cours sur la santé mentale. Détecter une personne proche de toi qui a besoin d’aide (…) »

ED- « Vous avez beau amener des arguments rationnels, face à vous autres, vous avez des arguments émotifs, vous avez des filles qui braillent devant Polytechnique, puis veut, veut pas, le cœur est contre la tête, c’est bien rare que le cerveau l’emporte (…) »

GM- « Bien, c’est exactement ça (…) »

7jan18-fm93-guy_morin-duhaime-armes-a-feu.mp3

Sol Zanetti encourage Bonnardel à moins écouter les radios privées


« J’aimerais formuler un souhait (au Ministre des transports) qu’il écoute d’avantage les urbanistes de son ministère que certaines radios privées de Québec dont l’intérêt idéologique pour les projets d’asphalte dépassent les limites du bon sens » -Sol Zanetti

« Chaque fois, ça finit dans le sang »: la radio-poubelle parle de Québec Solidaire

redscare

Si vous n’avez pas vécu la chasse au communisme des années 50, vous pouvez en avoir un aperçu en ce moment à la radio-poubelle. On peut y entendre des discours complètement insensés sur le thème de la peur du rouge.

C’est ainsi que plusieurs démagogues ont vu dans la légère montée de Québec Solidaire ni plus ni moins que le retour en force du communisme. On en a sorti deux échantillons qu’on partage plus bas

Jeff Fillion affirme que les gens qui optent pour Québec Solidaire sont des « cruches » qui ne devraient pas voter. L’ex-ministre péquiste Jacques Brassard craint qu’un Québec dirigé par les solidaires ne devienne le Venezuela du nord. Luc Lavoie traite le parti de « bouffon ». Un article du Journal de Québec a d’ailleurs été rédigé sur le sujet, soulevant de judicieuses questions sur le rôle des médias comme instrument de propagande en période électorale.

Remarquez que ces animateurs sont tellement inquiets de l’extrémisme qu’ils font ami-ami avec l’extrême-droite (1, 2, 3). Qu’ils admirent des pays anti-démocratiques, même la Chine communiste (1, 2, 3, 4, 5). Qu’ils veulent supprimer votre droit de vote (1, 2, 3). Qu’ils veulent que les policiers soient plus violents (1, 2, 3). Qu’ils critiquent les Chartes des droits et libertés à la moindre occasion (1, 2). Qu’ils veulent des entraves au droit de manifester. Qu’ils applaudissent aux coups de fouets contre Raïf Badawi. Qu’ils revendiquent la peine de mort,  justifient la torture, le bombardement des Palestiniens, etc.

Encore plus, qu’ils veulent « tirer une balle entre les deux yeux » à ceux qui revendiquent des droits.

C’est Sylvain Bouchard lui-même qui, reprenant l’idée du fasciste Bernard Guay, invitait les carrés verts, en 2012, à agir comme les chemises brunes des années 30. Cet épisode a même provoqué la création de la Coalition sortons les radios-poubelles.

Donc, pour en ce qui concerne la défense des droits et libertés, les animateurs de radio-poubelle ne peuvent duper personne. Ce sont les pires autoritaires et ça leur ferait plaisir de les piétiner.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs.

93.3: QS, ça va finir dans le sang

28 septembre 2018, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard et Pierre Vézina

6h55 : SB- « Dans le programme de QS, il n’y a rien sur un État policier et de la violence (…) Vous avez en partie raison. Il n’y a pas de goulag avec Manon Massé (…) Ceci étant dit, on va parler d’histoire à long terme (…) Quand l’extrême-gauche a pris le pouvoir, à moyen et à long terme, il y a toujours eu un État policier violent. Tout le temps (…) Castro l’a fait (…) Chaque fois, ça finit dans le sang (…) Pourquoi ça termine toujours en violence? Parce qu’il y a derrière les mouvements d’extrême-gauche, une frustration (…) et quand ils prennent le pouvoir, ils se vengent (…) »

SB- « Au départ, Mao, c’était plein de bonnes intentions. Quand il a pris le pouvoir, il est devenu un monstre sanguinaire (…) Ils ont fait le grand bond en avant et des millions de mort (…) »

SB- « Tous les gouvernements pro-soviétiques de l’Europe de l’est ont été élus au départ »

fm93-28sept2018-bouchard-6h55-redscare.mp3

CHOI: Avec Québec Solidaire, tout va être détruit

26 septembre 2018Fillion, avec Jean-François Fillion et Ian Sénéchal

12h30: IS- « Une des raisons pourquoi je vais voter c’est… écoute, je suis pas communiste (…) Si Québec Solidaire prend le pouvoir, c’est simple, je déménage. C’est pas vrai que je vais faire vivre à mes enfants un système d’éducation à la soviet (…) »

« C’est pas cool, voter Québec Solidaire. Tu es en train de détruire l’entreprenariat, t’es en train de détruire l’innovation, t’es en train de détruire des belles jobs dans le futur (…) »

« Tout va être détruit. C’est du communisme. C’est du markisme (sic) (…) »

« Fait juste Google. Tu vas voir rapidement c’est quoi. Le communisme, c’est quoi? C’est une place où il fait pas si bon que ça vivre. Les essais ont été faits, là, Cuba, Corée du Nord (…) »

« Moi, je veux qu’on ramène Québec Solidaire à 10%. C’est des clowns, c’est là qu’ils méritent d’être (…) Moi j’ai donné mon vote à la CAQ. »

ian-senechal-fillion-communisme_2018-09-26-12h30.mp3

Québec 21 recrute un ex-journaliste

Claude-Olivier Fagnant traverse la clôture pour se joindre à l’équipe de Jean-François Gosselin, chef de l’opposition officielle à l’hôtel de ville de Québec.

L’ex-journaliste et recherchiste était coanimateur de Jérôme Landry à la station de radio Énergie avant d’être remercié en janvier.

-Le Soleil

Corde sensible – Radical

« Jeff Fillion c’est un gourou. Certains auditeurs le voient presque comme un dieu (…)

« Je vais pas dire que c’est encouragé par les meneurs en onde mais ils ont des éléments extrémistes qui les soutiennent fort. Et que si tu sors du rang, si tu critique, eux ils le voient comme un gourou carrément c’est une relation… ça dépasse le coach de vie. C’est pas loin de demi-dieu. » -Philippe Bélanger, ancien disciple de Fillion

Radio-Canada