Archives pour la catégorie Uncategorized

Le temps supplémentaire obligatoire? « C’est à cause des femmes », dit Mailloux

Une nouvelle analyse lumineuse du psychiatre masculiniste Pierre « Doc » Mailloux vient de tomber. Après avoir dit que l’augmentation de la syphilis était causée par les femmes faisant l’amour avec des « indigènes » pendant leurs vacances dans le sud, le voici blâmant les femmes pour le temps supplémentaire obligatoire (TSO) des infirmières dans les hôpitaux.

Mailloux affirme aussi que…

  • Les femmes ne règlent jamais de problèmes.
  • La gestion par les femmes cause de l’abus de pouvoir et de l’intimidation
  • La nouvelle vice première-ministre n’a jamais rien dit d’intelligent.

Mention spéciale pour Josey qui réclame l’aide des féministes pour mettre fin au TSO. *slow clap*.

Remarquez que pour une méchante femme, la ministre de la santé Danielle McCann fait de nobles efforts pour mettre fin au TSO. Aussi, le syndicat FIQ, dirigé par une femme, s’oppose vigoureusement au TSO.

Le but de l’émission et de sa ligne ouverte est de convaincre l’auditoire que les femmes sont responsables de l’intimidation en milieu de travail.

Dans une étude de Statistique Canada, les données révèlent que les femmes sont plus souvent victimes d’intimidation au travail que les hommes. Les travailleuses du milieu de la santé sont plus à risque, mais ce sont les patients qui en sont responsables.

Mailloux dit n’importe quoi et c’est une vraie honte pour la profession de psychiatre.

Ces propos sont inacceptables. Vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ, et/ou écrire un courriel aux annonceurs.

93.3: Le TSO, c’est une mesure de femmes

22 novembre 2019 (reprise), Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux et Josey Arsenault. Montage. (00:12:29)

9h30 – PM : « Le personnel infirmier, c’est des femmes (…)

JA : « Le temps supplémentaire obligatoire, pourquoi elles acceptent ça? »

PM : « Parce que c’est des femmes, un. Deuxièmement, elles sont menacées de mesures disciplinaires (…) »

JA : « Il est où le Conseil du statut de la femme? Il y en a un bon dossier, là? (…) C’est un bon combat pour les féministes, ça. »

PM: « As-tu déjà vu un groupe de femmes régler un problème? Non. C’est non! (…) Je suis le seul à le dire ouvertement. Le TSO est une mesure esclavagiste. Avis à Mme (Danielle) McCann, qui est une femme soit dit en passant. Et là, pour une fois, on ne pourra pas blâmer les hommes. »

Puis Mailloux se lance dans un grand pleurnichage à propos des hommes.

PM: « On a une mesure esclavagiste chez les infirmières qui a été développée contre des femmes, par des femmes. »

(…)

PM: « Je crois qu’en 2019, nous assistons malheureusement à une explosion de gestion féminine basée sur l’abus de pouvoir et l’intimidation principalement envers des femmes. »

JA: « J’espère que vous vous trompez. C’est pas bon pour notre genre! »

PM: « Le TSO imposé par nos infirmières est le reflet d’une attitude esclavagiste dégueulasse de femmes sur des femmes. »

(…)

PM: « Pourquoi est-ce que Justin Trudeau a nommé Chrystia Freeland au poste de vice première-ministre. Est bourrée de tics, c’est un paquet de nerfs. Est-ce qu’elle a dit une seule parole intelligente cette femme-là? »

mailloux-22nov2019-9h30-tso123.mp3

Codeboxx tête les mamelles de l’État

Le temple dédié à Jeff Fillion, pardon, l’école de code Codeboxx, reçoit 260,000$ en subventions.

Kat-chiiiing

  • 200 000$ de la ville de Québec
  • 60 000$ du gouvernement du Québec

L’école a été co-fondée en 2018 par Nicolas Genest, ami, collaborateur et chroniqueur de Jeff Fillion. Étrangement, le nom de Genest n’apparait nulle part dans les documents de la ville annonçant la subvention. C’est plutôt marqué que les dirigeants sont Denis Labelle et Mme Nadya Fortier. C’est la première fois qu’on entend parler de M. Labelle.

C’est ironique pour plusieurs raisons

1- En juin, Fillion pleurnichait que la ville tentait de nuire à Codeboxx. La ville souhaite en effet lancer une école de code gratuite. Fillion est tellement imbu de lui-même qu’il était persuadé que Labeaume faisait ça pour lui nuire personnellement.

Encore une prédiction ratée. Décidément.

2- Suite à l’attentat à la mosquée de Sainte-Foy, le maire Régis Labeaume avait promis de mettre des bâtons dans les roues de « ceux qui s’enrichissent avec la haine ». Selon Agnès Maltais, il faisait référence aux radios.

Encore de belles paroles en l’air. Et tant pis pour les survivants.

3- Fillion est opposé aux subventions. Du moins, en parole. Et seulement quand ça touche la santé et l’éducation, pas les autoroutes, les ponts et la police. Une citation de Ronald Reagan que Fillion adore:

« Si ça bouge, on taxe. Si ça continue de bouger, on réglemente. Si ça s’arrête de bouger, on subventionne »

Suivant cette logique, Codeboxx serait donc un zombie.

Joyeux Halloween.

Patrick Bégin devient directeur des programmes au FM93

Patrick Bégin devient directeur des programmes du FM93, Cogeco.

Il était auparavant directeur adjoint.

En 2015 il s’était fait lancé du café par des grévistes de l’Université Laval.

Bégin avait alors plutôt le rôle d’agent provocateur que celui de journaliste.

C’était dans la foulée ou son collègue, Jean-Simon Bui, s’était déclaré « fier carré vert » sur Twitter.

C’est correct d’avoir des opinions, d’être pour ou contre la grève. Si on est journaliste on peut même le faire en privé.

Mais si un journaliste s’exprime publiquement contre la grève, il n’est plus neutre. Il devient un militant, un agent provocateur, voir un scab.

Il devient donc une cible légitime.

Pour relire l’histoire sur le journaldequebec.com

Le père de Catherine Dorion a déjà poursuivi André Arthur

« Catherine Dorion se souvient être un jour montée à bord d’un bus conduit par le célèbre animateur André Arthur, chauffeur à ses heures. Elle lui a souri avant de se présenter comme la fille de Louis Dorion. Arthur s’est subitement rembruni. Et pour cause. Louis Dorion avait intenté une poursuite de 1,6 million pour diffamation contre André Arthur au début des années 80. L’affaire a traîné en justice au gré des appels jusqu’à la mort de Louis Dorion en 1998. Cette année-là, les parties ont finalement réglé à l’amiable à la faveur de la succession de l’avocat, qui a obtenu une compensation d’un peu plus de 300 000 $. »

L’artiste de l’assemblée nationale, lapresse.ca

Survivre à 39 jours d’ébriété électorale

À deux semaines de la fin, le chef du Parti Québécois Jean-François Lisée a entrepris d’associer Québec solidaire à une formation communiste. Ce cri du cœur a trouvé un relais inattendu chez l’animateur Jeff Fillion, qui s’est mis à prédire une «vague communiste». La très lucide chroniqueuse Denise Bombardier a même suggéré que «Québec solidaire est une copie des partis communistes occidentaux qui ont plongé le XXe siècle dans le totalitarisme.»

lesoleil.com, 2 octobre 2018