Catherine Dorion rentre au bercail

Catherine Dorion est aussi l’une des seules élues de la région à se tenir debout contre ce qu’elle désigne comme la « petite clique de Québec ». Celle de certains animateurs de radio qui détruisent tout projet de transport en commun ou de mobilité durable à Québec. Et qui plantent quiconque tente d’améliorer ces aspects pourtant indispensables au développement de la région.

Cette clique « avait le champ libre avant, mais plus maintenant, parce que les gens de Québec en ont assez et aussi parce que la ville change », fait-elle valoir.

À savoir si elle est surprise de la montée de la droite et du Parti conservateur du Québec dans la région, l’élue ne se gêne pas pour dénoncer le fait que Radio X, une station privée, « s’est carrément transformée en machine électorale pour Éric Duhaime ».

qub.ca