CHOI encore blâmé par le Conseil de presse

Dans une décision rendue ce mois-ci, le Conseil de presse blâme deux émissions de Radio X pour acharnement, propos méprisants, haineux, discriminatoires et empreints de préjugés.

Ces plaintes concernent l’émission Maurais live du 17 octobre 2012, et Le Show du matin du 20 novembre 2012. Dans cette dernière émission, on pouvait entendre Denis Gravel énoncer les propos suivants

« Le premier du mois, y’a un chèque qui rentre pour les gens qui ont juste ça à faire dans leur vie, prendre de la drogue, pis prendre de la boisson, pis c’te journée-là, y se mettent chauds, pis y se gèlent, s’pour ça qui se ramassent din’s hôpitaux, en phase de psychose »

Ce sont ces paroles que le Conseil de presse considèrent comme étant condamnables.

Puisque, fidèle à son habitude, Radio X n’a pas jugé bon de répondre à la plainte, nous restons avec le même questionnement. Puisque Radio X ne souhaite même pas adhérer à une mesure volontaire sans conséquence, pourquoi le CRTC n’intervient pas de façon coercitive? Puisque même les règles les plus légères d’auto-régulation « c’est encore trop », selon la radio-poubelle, pourquoi ne pas faire preuve d’un peu de sérieux? Histoire de leur faire comprendre que s’il y a des règles, on doit les respecter?