Claude Roy se retire: le 93.3 est sauf

Le candidat Col rouge choisit par le 93.3 quitte la campagne électorale. 

Non seulement l’ex-adéquiste ne renie pas ses déclarations racistes, « c’est sorti gauchement », a-t-il simplement commenté, mais il attaque sa propre base électorale:

Claude Roy accuse les «cols rouges» d’être «devenus jaunes» au cours de cette campagne électorale.

«Ils sont restés neutres, alors qu’ils sont supposément 26 900 écoeurés» et «qu’ils ne se sont pas levés en tant que peuple».
L’indépendant «col rouge» Claude Roy se retire

Pourtant, sur leur site internet, il est indiqué qu’un Col rouge est « Quelqu’un qui se lève le matin, qui travaille fort (…) et qui n’a pas le temps d’aller manifester… ». Lui qui, comme le 93.3, ne se gêne pas pour mettre des mots dans la bouche de la « majorité silencieuse » en prétendant la représenter, se plaint maintenant que celle-ci n’a pas suffisamment réagit.

Parions que cette histoire ne collera pas trop à la station de radio 93.3, initiateur des Cols rouge. En quittant, Claude Roy ne risque plus de faire de vague. Et bien que l’animateur Sylvain Bouchard soit toujours en vacance et qu’il n’a jamais cessé d’appuyer Claude Roy, sa tentative de reprendre la première place des sondages BBM tombe à l’eau. 

Il est déplorable que notre compréhension de l’enjeu du racisme n’ait guère avancé et qu’on ait résumé le problème à un individu isolé.