Côté policier

Un auteur de romans policiers de Québec, Jacques Côté, « étrillait la radio-poubelle de sa ville, en l’assimilant à l’extrême droite » en 2006 dans un bouquin intitulé « Salut l’indépendance ! »

ledevoir.com