Désinformation grotesque sur les armes dans les écoles

93,3: désinformation sur les armes dans les écoles (00:01:09)

18 février 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Josey Arsenault

7h48: « Tu savais que toutes les tueries qu’il y a eu dans les écoles aux États-Unis ont eu lieu dans des gun-free zone. Parce qu’il y en a des écoles avec des gardiens armés. Y’en a eu combien de tueries? Zéro! »

2013.02.18-07.30.00-933-TuerieGunFreeZone.mp3

Ce qui est complètement faux. Des gardes armés étaient présents lors de la tuerie de Colombine en 1999 et Virginia Tech en 2007.

Il s’agit d’un sujet extrêmement grave, dont Sylvain parle souvent. Dommage qu’il ne prenne pas 5 minutes pour bien s’informer.

CHOI: pain in the ASSÉ (00:00:14)
5 février 2013, Maurais live avec Dominic Maurais
11h24: Jérémi Bédard-Wien « ce gars la, c’est un pain in the ASSÉ »

Maurais_live_05_02_2013-PainInTheAsse.mp3

Les premières insultes pour le nouveau porte-parole. Il faudra un jour creuser la question de pourquoi la droite accumule tant de haine pour des gens qu’elle ne connait pas.

CHOI: des selles dures (00:00:18)
12 février 2013, Maurais live avec Dominic Maurais et Jean-Claude Ouellet
11h30: « Des fois faire des selles plus dures? Non c’était liquide, liquide (…) c’était un coulis. »

Maurais_live_12_02_2013-SellesLiquides.mp3

En complément

CHOI démarre une nouvelle campagne d’autocollants intitulé « Écoeuré de payer! ». Bientôt sur les pare-brises des voitures de vos voisins.

Également Radio X Montréal poursuit la saignée chez ses co-animatrices. Marie-Annick Boisvert et Marie-Claude Savard quittent la station. L’agent de Mme Savard évoque une « divergence de philosophie ».

Ces démissions font suite à celle de Sophie Bérubé, qui animait l’après-midi, et de Martin Pelletier, animateur de l’émission du matin.

A quand le tour de l’animateur JC Lavoie, qui « diverge de philosophie » avec la boite?

«L’ambiance est bizarre, confie une source. La direction nous dit qu’ils ne sont pas inquiets, qu’ils sont patients, mais en même temps on voit tous ces départs.»