Desjardins sous une avalanche de plaintes appuyant Jacob

La page Facebook de Desjardins est depuis quelques heures assiégée par les supporteurs du militant Jean-François Jacob. M. Jacob a été mis à pied par Desjardins assurances suite au harcèlement de Patrice Demers. Desjardins soutien plutôt que, dans sa lutte contre la radio-poubelle, Jacob s’est « exprimé au nom de l’entreprise ».

Desjardins n’a pas attendu l’avis des tribunaux pour agir. Ils se sont fiés uniquement sur des allégations de Patrice Demers, patron à CHOI.

Sur des pages 8.5″ x 11″, les plaintes contre Desjardins s’étendent sur 75 pages. Quelques extraits:

  • « Franchement dégoûté par le Mouvement Desjardins. Vous encouragez une radio promouvant la haine. Vous muselez la liberté de parole et d’opinion! C’est quoi la différence entre une banque et vous, je n’en vois pas! »
  • « J’ai une hypothèque et des assurances chez vous. Plus pour longtemps. »
  • « Son engagement supposé contre les Radios poubelles vous nuisait ?! J’espère que son licenciement vous nuira bien plus. »
  • « Vous vous êtes allié aux larbins, ces riches qui sont payés par d’autre riches, pour convaincre la classe moyenne que c’est les pauvres le problème. Vous avez foutu dehors un brave type qui prenait position contre le sexisme, le racisme et la haine. Honte à vous. »
  • « J’ai déjà quitter Desjardins, je regrette d’être revenu je vais re-quitter »
  • « Dans mon esprit, on ne peut pas congédier une personne pour des gestes en lien avec sa vie privée et je ne crois pas qu’il a terni l’image du Mouvement Desjardins. »
  • « ne poussez pas plus l’hypocrisie en me répondant que vous croyez que vos employés ont droit à leurs opinions et leurs convictions, je déteste me faire prendre pour une valise. »
  • « Lundi matin, je téléphone à ma caisse pour leur dire de fermer mon compte »
  • « Solidarité avec Jean-François! »
  • etc, etc etc

Vous pouvez aussi faire une plainte via formulaire ou téléphone. Mais encore mieux, signalez votre appui en faisant un don au Fonds de défense des éboueurs

Jacob a été victime de vandales à son domicile récemment. Il a annoncé qu’il quittait la région de Québec.

Congédiement de Jean-François Jacob: commentaires négatifs envers Desjardins, laPresse.ca, 17 juin 2013