Duhaime n’est plus Charlie

 

Duhaime n’apprécie pas notre caricature. Il la confond avec une incitation à la violence. Cette interprétation est ridicule.

Mais c’est l’occasion pour les esprits avisés de constater, comme s’il était encore nécessaire de le démontrer, l’incohérence de cet idéologue.

Comment dit-on? Quand on vit dans une maison de verre on ne tire pas de pierres? Si Duhaime ne s’autoproclamait pas à qui mieux mieux comme un grand défenseur de la liberté, la situation ne serait pas si cocasse.

Nous invitons tous ceux qui en ont les capacités de caricaturer Duhaime à leur tour. Et de nous envoyer ça. Face à la tristesse, répondons par le rire.

En terme de liberté à deux vitesses, la radio-poubelle en connait un rayon. Pour paraphraser la radio-poubelle « donneuse de leçon », pour résumer leurs idées sur le sujet, c’est « quand tu es dans la bonne gang, c’est bon, sinon, c’est pas bon ».