Fillion blâme une héroïne décédée de la covid19

Une travailleuse sociale de 33 ans, Laurence Ménard, décède en luttant contre la covid.

Elle l’a vraisemblablement attrapée en travaillant avec des personnes infectées lors de visites à domicile.

Les articles sur le sujet sortent le 5 mai.

Le lendemain, Fillion déclare que les personnes qui ont la covid19 peuvent développer une immunité… à part celles qui sont « très grosses ».

C’est assez clair qu’il fait référence au poids de feue Laurence Ménard, quelques heures après son tragique décès. En plus des nombreux préjugés détestables véhiculés sur les ondes de la radio-poubelle, Jeff Fillion rajoute la grossophobie.

À aucun moment, Fillion n’a démontré la moindre compassion pour Laurence Ménard ni pour son petit garçon de 3 ans.

Au sujet de l’immunité gagnée après avoir survécu à la covid19, rien ne permet de démontrer que ce soit le cas pour l’instant.

En réponse, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ et écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: Fillion blâme une héroïne décédée de la covid19

6 mai 2020, Fillion, avec Jean-François Fillion et Dominic Dumas

12h- JF: « L’immunité, on va l’avoir en attrapant le virus. Entre personnes en santé, les personnes ne sont pas à risque. Là, vous allez me dire: «ouais, mais y a quelqu’un de 38 ans, y a quelqu’un de 35 ans…» attention, là. Il y en a qui sont à risque qui ont 35 ans, soit quelques maladies, soit on le sait… tous les gens qui font… qui sont des… des.. des personnes… très… euh… très grosses. Ces gens-là… faut l’expliquer! Faut pas que tout le groupe soit mis dans le même bain. »

rx-2020.05.06-Fillion-a-38-ans-les-gros-peuvent-mourir.mp3