Fillion préférerait être dans les années 80 pour pouvoir frapper des protestataires véganes

« Moi si mettons je suis végane, pis je va faire un tour chez Biceps pis chanter pendant huit minutes des insultes au monde qui mange, d’après moi, mon seul feeling, c’est que ça va mal finir.

Moi je m’ennuie des années 70 et 80. C’est mes années folles […] Ce genre de patente-là, ça se réglait avec une claque sur la gueule »
-Jeff « maudite gauche haineuse » Fillion

Le Club des mal cités