Informons les annonceurs!

Lorsque l’animateur Sylvain Bouchard propose de bruler les livres de Gabriel Nadeau-Dubois, croyez-vous que le Cégep Sainte-Foy cautionne ces propos?

Lorsque Denis Gravel propose de régler le sucide à grands coups de pieds dans le cul, croyez-vous que le Centre de prévention du suicide de Québec est d’accord avec ça?

Quand la radio-poubelle chie sur les « artistes-subventionnés-du-plateau-sales-gauchistes » croyez-vous que la Salle Albert-Rousseau ovationne?

À la Coalition nous croyons que les annonceurs de la radio-poubelle sont ignorants du monstre qu’ils contribuent à nourir.

Alors que le procès de Jean-Francois Jacob commence lundi prochain, faisons savoir aux annonceurs, dont la liste a été rafraichie pour l’occasion, ce que nous pensons de leurs choix publicitaires.

Envoyons la lettre type ci-jointe aux annonceurs!

Objet: À propos de vos choix publicitaires

Madame, Monsieur,

je suis préoccupé par votre choix de diffuseur pour la publicité de votre entreprise. Les radios CHOI et le 93,3 permettent la diffusion de propos tels que :

« 80% des stupidités qu’on voit au volant c’est des femmes » (un auditeur, 93.3, 28 septembre 2011). Pendant la grève étudiante, Sylvain Bouchard proposait à la police de « rentrer dans le tas » tout en se questionnant sur une intervention de l’armée.

« J’ai une hantise pour les arabes (…) C’est une culture porteuse de profondes tares » (le Docteur Mailloux, Radio X Québec, 6 juin 2012). De son côté, Reynald Du Berger affirmait qu’un « bon musulman, ça existe pas ».

Pour avoir dénoncé ces propos, Radio X traduit deux personnes devant les tribunaux lundi prochain.

En achetant de la publicité à ce diffuseur vous offrez un appui à ce type de propos. C’est comme si votre propre entreprise cautionnait ce discours. Ma perception de votre entreprise en est ainsi affectée très négativement.

Je réitère ma désapprobation de votre choix de diffuseur. Je vous prie de cesser d’acheter de la publicité à cette antenne. J’espère que vous prendrez des mesures en conséquence.

Cette plainte est confidentielle.

Merci de votre attention,

_______________Votre nom_______________