Intimidation et menaces à Radio X

1 mai 2013, l’auteur de la page Québec s’excuse pour la radio-poubelle envoie le message suivant:

Je vous annonce officiellement, qu’un des admin de cette page à reçu des appels très insistants de la part de Christian Demers de CHOIX pour retirer les images avec les citations de ses animateurs, le logo de sa radio et l’association faite avec les publicitaires ! Il ne nie cependant pas les propos ! Et va envoyer une mise en demeure dans les prochaines heures pour les faire retirer. Demers est allé jusqu’à harcelé jusqu’au travail pour faire taire la liberté d’expression, celle des autres

Et le 2 mai 2013…

Patrice Demers de CHOI rèdio X ne me demande pas seulement d’enlever son logo, chose que j’aurais fait, mais il me demande de complètement fermer ma page Québec s’excuse pour sa radio-poubelle , de dénoncer tout les admins en allant jusquà certains membres et sans compter l’intimidation qu’il me fait vivre depuis 2 jours ! Je lui ai dit que la page restera ouverte et que je ne plierais pas devant lui,cependant je vais avoir vraiment un besoin d’aide au niveau conseil-juridique pour que cesse l’intimidation qu’il me fait e si j’ai un recours contre lui ensuite pour répondre à la mise en demeure pour des images dont je ne suis même pas l’auteur.

Le même jour, Carl Monette commente la situation à Radio X Montréal. Carl mentionne le nom de l’auteur de la page, l’endroit ou il habite et pour qui il vote.

Ce qui semble irriter Patrice Demers, président de Genex Communications et propriétaire de Radio X, c’est le fait d’associer les propos de sa radio à leurs annonceurs.

Comment Radio X peut-elle prétendre valoriser la liberté d’expression tout en intimidant et en cherchant à faire taire leurs opposants? Et si cette liberté d’expression ne s’applique qu’aux animateurs et pas aux autres, n’est-ce pas une sorte de fourberie?

Pour notre part, nous croyons que cette campagne d’affichage, associant les propos aux annonceurs, est une idée excellente. Les annonceurs sont responsables des propos orduriers entendus en onde et doivent en assumer les conséquences.

Notre Coalition conserve et met à jour un registre des annonceurs de la radio-poubelle. Pourquoi ne pas leur dire ce que vous en pensez?