Ken Pereira compare les écolos au Troisième Reich

Dans l’extrait suivant, le complotiste Ken Pereira fait l’amalgame suivant: les écolos seraient « contre l’homme », des eugénistes, des malades mentaux et des nazis « qui poussent la mort ».

*fiou*

La crise du bacon de la droite a été relancée suite aux propos de Luc Ferrandez sur l’aide médicale à mourir.

«Pourrions nous, pour des raisons environnementales, sociales et économiques, décider que nous voulons recevoir l’aide à mourir pour ne pas constituer un fardeau pour notre famille et la société en général?» a-t-il posé comme question sur Facebook.

Il n’en fallait pas plus pour que les populistes montent ça en épingle en transformant le questionnement en une volonté de lancer une Shoah écologiste.

Dans sa longue allocution, Pereira fait référence à la fondatrice d’une clinique de contraception aux États-Unis au début du 20e siècle, Margaret Sanger. Si vous faites une recherche sur internet, vous remarquerez que les plus fortes critiques de Sanger sont, comme par hasard, des adversaires de l’avortement.

En mars dernier, Pereira avait aussi affirmé que les écolos souhaitaient « l’extinction de l’humain ».

Alors que c’est exactement l’inverse. Si on veut sauver l’être humain, il va falloir prendre un virage écolo radical.

Mais ce confusionnisme a une fonction sociale: celle de nous endormir, nous faisant confondre la vérité et le mensonge, pour qu’on s’entredéchire en maintenant le statu quo.

Ces propos sont inacceptables. Vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ, et/ou écrire un courriel aux annonceurs.

CHOI: Écolos et 3e Reich

10 décembre 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais et Ken Pereira

KP: « Parce que faut toujours t’utilises un prétexte. L’automobile. C’est pas l’humain, c’est l’automobile. Qu’est-ce qu’ils font? Ils font la vie dure. Ils détruisent les commerces. Ils détournent les sens uniques. Ils suppriment les stationnements, y ajoutent des parcomètres. Sont toute contre, on peut dire, l’automobile, mais dans le fin fond, si t’écoutes leur message, sont contre l’homme. C’est ça qu’ils sont contre. »

DM: « Contre la liberté! »

KP: « Sont contre toute. Autre que la planète (…)

DM: « C’est a croire qu’ils ne pensent pas ce qu’ils disent… »

KP: « Ils ont été remplacés! C’est des malades mentals (sic) C’est la gauche folle. C’est la gauche dans la main, le Chardonnay dans la droite. Et ils nous donnent des leçons (…) »

KP: « Si tu veux aller un peu plus loin, tsé, le mouvement eugéniste dans les années 40… »

DM: « La volonté de purifier la race humaine! »

KP: « L’aide à mourir, ils stérilisaient la population. Pas juste en Allemagne, au Canada, aux États-Unis, en France, partout. Ils les appelaient : ah! t’es un imbécile, t’es coté imbécile. »

DM: « C’est une des politiques du 3e Reich. »

KP: « Tout à fait! 1947, Margaret Sanger, elle qui est la première présidente de Planned parenthood, elle a dit, en 47: moi je crois que nous ne devons plus avoir d’enfants. Pour la planète (…) »

KP: « Ils veulent la mort. Ils poussent la mort. Ils ne poussent pas l’amour, ils ne poussent rien. Et toujours au nom de la planète (…) C’est un mouvement très dangereux. Le monde comprennent pas tout ce que où est-ce qu’ils s’en vont. Qu’est-ce que Luc Ferrandez a dit sur l’aide à mourir, et vous allez l’élargir, ça fait tellement peur (…)

rx2019.12.10-60-Ken-Pereira-ferrandez-body-snatchers-3ereich.mp3

Une version plus courte se trouve aussi sur leclubdesmalcites.com