La Ligue des droits et liberté dénonce l’hypocrisie de la radio-poubelle

Quelle marge de manoeuvre reste-t-il à des citoyens souhaitant critiquer publiquement une station de radio tenant régulièrement – selon le Conseil de presse – des propos haineux, incitant à la violence, raciste, et méprisant ? Quel est le pouvoir des simples citoyens face aux poursuites des entreprises qui tentent de limiter leur liberté d’expression ?
La Ligue des droits et liberté, communiqué de presse 14 février 2014.