La radio-poubelle: tisonnier de la haine

Suite à la publication de la lettre d’opinion intitulée « Pour en finir avec les grèves étudiantes« , de Bernard Guay, la Coalition Sortons les radio-poubelles de Québec souhaite signaler le danger que représente la radio-poubelle pour la salubrité de l’espace public.

Cette lettre est éclairante pour deux raisons. Premièrement, elle met à jour l’état lamentable dans lequel se trouvent les médias. Deuxièmement, elle fait le lien entre le fascisme et la radio-populiste.

Comme l’indique Josée Legault, les salles de presse sont de plus en plus soumises à publier dans une urgence frénétique: « En ces temps où les médias et ceux qui y travaillent sont de plus en plus sous pression pour «produire» ou «reproduire» le plus rapidement possible (…) ». Cette précipitation, accentuée par l’exceptionnelle situation de convergence québécoise, fait tout pour nuire à la production d’une information de qualité.

La lettre, qui fait l’apologie du fascisme, prend les radios de Québec en exemple: «les gens qui s’opposent aux points de vue véhiculés par les médias contrôlés par la gauche doivent se doter de leurs propres médias. On en retrouve une ébauche dans certaines radios populaires de la région de Québec et cela inquiète tellement nos gauchistes qu’ils essaient constamment de les discréditer en les qualifiant de radios-poubelles», affirme M. Guay. Celui-ci, adorateur de l’extrême-droite des années 30, démontre ses affinités idéologiques avec la radio-populiste.

De plus en plus, la radio-poubelle tend à adopter un discours haineux et politique avec un ton ingénu. Récemment, l’animateur Carl Monette est allé jusqu’à suggérer d’envoyer tous les itinérants du Québec dans un camp de travail pour développer le Plan Nord.

Ce que nous revendiquons
La Coalition Sortons les poubelles de Québec réclame la fin des radio-poubelles. La méthode judiciaire est inefficace et n’est réservée qu’à ceux qui en ont les moyens. Nous réclamons une information de qualité, diversifiée, provenant de sources variées et nombreuses.

La radio-poubelle ne fait pas d’information. Elle désinforme et répand de la pure propagande de droite tout en feignant d’offrir un débat d’idées. Sans nécessairement utiliser un langage fasciste, cette radio pave la voix pour l’acceptation des idées d’extrême-droite. Elle banalise un discours très dangereux.

La Coalition invite tous les groupes qui adhèrent à trois principes simples à nous rejoindre. Des actions de sensibilisation auprès des annonceurs sont aussi prévues.

La Coalition est formée de citoyenn-e-s concerné-e-s par la liberté d’expression. Nous sommes toutefois conscients que pour valoir quelque chose, cette liberté doit s’accompagner d’équité.

Plus d’extraits et d’informations sur coalitionsortonslespoubelles.blogspot.com

Extraits
93.3, 20 mars 2012, Bouchard incite ses auditeurs à provoquer les étudiants
CHOI, 29 février 2012, un auditeur appelle pour se plaindre de la mosquée: y a rien à faire avec ces races là
CHOI, 29 février 2012, Qu’ils retournent chez eux!