La Team Virus ressort ses plus grands hits pandémiques! Pas anti-vaccin mais…

Jeff Fillion

Le trio de la Team Virus, Jeff Fillion, Ian Sénéchal et Jonathan Hamel, ressortent leurs plus gros hits avec l’approche de la fin de la 3e vague.

Le Québec devient champion mondial de la vaccination? Qu’importe! Il y a toujours une façon de chialer et miner les efforts sanitaires.

Dans l’extrait suivant, la Team Virus affirme que…

  • Le vaccin n’est pas responsable de la baisse des cas, « c’est saisonnier »
  • Le test PCR n’est pas fiable
  • Des décès sont faussement attribués à la covid
  • Il n’y a pas tant de morts excédentaires
  • Les gens faisant confiance au confinement sont des idiots
  • Avoir une 2e dose avec un vaccin différent du premier, c’est dangereux

Vous entendrez même Jeff Fillion défendre encore Dan Marino du Méga fitness gym! Ouf!

Ce que vous n’entendrez pas:

  • Robert Ranger de RNC média corriger Jeff Fillion

Tout ce que dit la Team Virus a été démontré comme étant faux depuis plusieurs mois? Peu importe!

Les faux morts attribués à la covid? Même le scientifique en chef du Québec s’était prononcé à ce sujet. On en a parlé en… septembre 2020!

Le « mélange des vaccins »? C’est faux de dire que le CDC s’y oppose. La Grande-Bretagne aussi. En fait une étude britannique et une étude espagnole dont les résultats ont été publiés dans Nature démontrent qu’il y a des bénéfices potentiels à changer la marque de vaccin pour la deuxième dose.

La surmortalité? Une étude de l’INSPQ publiée il y a quelques jours démontre que la pandémie a entraîné 5400 décès de plus qu’une année normale au Québec. En guise de comparaison, la guerre en Afghanistan a causé la mort de 159 soldats canadiens en 13 ans.

Alors c’est loin d’être anecdotique.

C’est ce genre de désinformation que la gang de RNC média protège. Combien de personnes refuseront une deuxième dose de vaccin parce qu’on leur a dis que c’était dangereux?

Tout ce qu’ils disent est confus et approximatif. Ils ont du mal à former des phrases cohérentes. Tout ce qui est simple devient compliqué. Et c’est volontaire.

Admettre que l’État a eu du succès dans la campagne de vaccination serait contradictoire avec les croyances de leur secte.

Puisqu’il s’agit de désinformation, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ. Vous pouvez aussi écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: Les grands hits pandémiques de la Team Virus

23 juin 2021, Fillion avec Jean-François Fillion, Ian Sénéchal et Jonathan Hamel (00:13:11)

JH: « Juste là-dessus, la baisse des cas… je pense que c’est circonstanciel qu’on l’attribue au vaccin d’une certaine manière parce qu’on avait la même courbe de baisse l’an passé sans le vaccin (…) Donc, de manière saisonnière, on assiste à la même baisse de cas que l’an dernier. Donc oui le vaccin fonctionne, mais on va le voir peut-être plus cet automne »

(…)

IS: « Ce foutu test PCR là détecte des virus qui sont morts dans votre nez »

JF: « Mais est-ce que les morts qu’on voit là… Parce que c’est quand même spécial de voir qu’on a quasiment plus de morts par jour alors qu’il n’y a plus de covid bien bien depuis des semaines et des semaines. On a plus de morts qu’un pays de 67 millions, est-ce que les morts covid sont morts covid?« 

(…)

JH: « Les décès excédentaires de 2019-2020, qui devraient être le cœur de la pandémie, il n’y a rien d’exceptionnel. »

(…)

JF: « Et toi est-ce que tu penses, Ian, qu’on est encore rapide à mettre covid sur l’acte de décès? Parce qu’on ne fait pas nécessairement d’autopsie, on ne regarde pas trop ce qui se passe. Puis que laisser des morts dans le bilan, ça donne l’opportunité de passer encore la maudite loi qui donne trop de pouvoir à ces maudits politicos-là qui abusent de leur pouvoir (…) Ce power trip là qu’ils se paient, de continuer à mettre des morts qui ne sont peut être pas reliés pantoute à la covid… parce que moi je doute là (…) »

IS: « Faut pas oublier une chose… c’est plus simple administrativement avoir un décès covid. Dans le sens qu’il y a plein de choses qui ne sont pas réévaluées, il n’y a pas d’autopsie effectivement, y a pas… un moment donné, un mort covid la définition est un peu louche tout au long de cette pandémie. Parce que si tu avais plein de comorbidités, t’es quand même considéré mort covid »

(…)

JF: « Il y a des gens dans des maisons en fin de vie comme Michel-Sarrazin (…) c’est des gens qui vont mourir. Il y a des familles qui ont constaté que leurs parents en fin de vie à cause d’un cancer qui les a grugés pendant des années et c’est vraiment indiqué sur le certificat de décès qu’ils sont décédés de la covid »

(…)

JH: « Faut le rappeler encore une fois. La très grande majorité des décès sont survenus dans des établissements de santé gérés par l’État. C’est un scandale qu’on ne parle pas de ça! (…) L’État est responsable de la plupart de ces décès-là. »

JF: « Les médias et le gouvernement a réussi à détourner l’attention sur toutes sortes d’affaires. Des gyms, le Méga gym a été beaucoup plus fessé dessus et les médias… pourtant tous les médias du Québec ont fait des entrevues avec le gars du Méga gym »

(…)

JH: « C’est incroyable que ce soit encore possible en juin 2021 que des gens intelligents pensent que les mesures barrières ont un effet sur la propagation du virus. C’est complètement débile. »

JF: « Oui c’est complètement débile »

(…)

JF: « Les vaccins, c’est catastrophique. On fouille, on voit que le CDC déconseille fortement à personne de mélanger les vaccins. Donc là, il est arrivé l’histoire de l’AstraZeneca. Nous, on le voulait pas, on disait qu’on en veut un plus safe (…) Quand vous allez voir la santé publique américaine ou celle en Europe, entre autres en Grande-Bretagne, ils déconseillent fortement le mélange des doses. Mais ici? Ah! »

JH: « Ce qui est drôle, c’est qu’il est en train de se développer un apartheid entre les vaccinés et les non-vaccinés, mais aussi les types de vaccin. Je lisais une espèce de pièce de théâtre; je pense qu’ils refusaient de reconnaitre le vaccin AstraZeneca. Donc les précédents qu’ils sont en train d’établir sont vraiment inquiétants. Et ça n’a rien à voir avec être pro ou contre la vaccination (lol) c’est que les mécanismes qui sont déployés sont autoritaires, c’est du quasi fascisme qu’on est en train de voir. C’est très très très inquiétant. »

(…)

JF: « Ian, là-dessus, sur les vaccins, je le sais que tu es proche du milieu pharmaceutique dans le sens que ta blonde a une pharmacie, donc elle doit te conseiller et te dire qu’est-ce que c’est. Parce que partout où on fouille on dit que c’est déconseillé. »

IS: « Ça prend une bonne étude pour pouvoir dire avec confiance que c’est ça. Mais les études sont pas tant faites… Sont pas tant cherchées… Et il n’y avait pas tant d’intérêt à en faire non plus parce que la plupart des pays n’avaient pas de problème d’approvisionnement (…) Mais là, fallait que ça aille vite au Québec… »

JF: « Il est là, le bug! Pourquoi on a voulu du volume (Allo, pour protéger le plus de gens possible), surtout avec les gens pas à risque surtout dépassé 40 ans et moins? Pourquoi, si on n’avait pas de vaccin, pourquoi mettre à risque du monde et commencer à mélanger au lieu de dire: regarde, avec le peu qu’on a, on va s’occuper des gens à risque (…) 2 doses, et le reste on verra? »

(…)

JH: « Ce qu’ils veulent faire, c’est un win politique en disant: « on a été les plus vaccinés ». Et d’une certaine manière, ça donne aussi l’opportunité de rester dans la crise en mettant le fardeau du maintien de l’état d’urgence sur ceux qui ne veulent pas se faire vacciner. »

rx-2021.06.23-fillion-hamel-senechal-vaccin-et-morts-covid.mp3