Le Dr Lacroix a manqué de nuance, selon le plaignant

Le médecin avait le droit de s’exprimer dans les médias, assure la partie plaignante, mais « jamais il ne contredit » les déclarations de Jeff Fillion lors des entrevues, alors que contrairement au « polémiste », le médecin a le devoir de faire preuve de réserve.

journaldequebec.com