Le Parti Conservateur d’Éric Duhaime est d’extrême-droite

Une telle étiquette cause des problèmes à l’éditeur adjoint, parce que, dit-il, c’est lui accoler des casseroles : « xénophobie et racisme, haine et violence, hostilité à l’endroit des immigrants, volonté de s’attaquer à l’État. » La coalition Sortons les radios-poubelles, un peu mieux informée, n’a pourtant pas eu de difficulté à retracer des extraits d’émissions, à l’époque où Duhaime était animateur, où il a déjà suggéré d’appliquer un droit de vote proportionnel à l’impôt payé, selon le principe une piastre = un vote, et ainsi de supprimer leur droit aux pauvres qui n’en paient pas ; que les locataires ont trop de pouvoir et que les personnes âgées ont moins de valeur ; que les immigrants devraient être choisis selon leur « compatibilité civilisationnelle » ; et que l’éducation et les hôpitaux ne sont pas des droits.

Portions individuelles