Le père du petit Syrien « voulait aller en Europe pour se faire refaire les dents »

bouchard

Après l’émoi, la haine.

Il faut bien verser quelques larmes pour le petit Aylan. Mais pas trop. Vite, il faut attiser la peur, l’incompréhension.

Même si tous les animateurs ont mis leurs épices dans la marmite de la haine, c’est Sylvain Bouchard le maitre-chef. Allant jusqu’à dire que le père d’Aylan, l’enfant syrien mort sur la plage, ne souhaitait aller en Europe que pour se faire refaire les dents. Et qu’il est l’unique responsable de la mort de son fils.

On aura compris l’idée derrière l’entreprise de dénigrement du 93,3: attiser la xénophobie et la haine des réfugiés.

Sauf que… les faits demeurent. La femme et les deux enfants dAbdullah sont vraiment morts. Risquer sa vie et celle de sa famille pour réparer ses dents? Vraiment? C’est pourtant ce qu’affirme Bouchard.

Et il faut vraiment être dérangé et cruel pour dire qu’il est l’unique responsable de la mort de sa famille.

On ne dit pas qu’il ne faut pas donner l’information. Si Abdullah était le capitaine du bateau, c’est d’intérêt public de le savoir. Qu’il ait vécu 3 ans en Turquie aussi.

Quoique fixer son attention sur Abdulah, et seulement sur lui, alors qu’on parle de dizaines de milliers de réfugiés… ça permet de contourner l’enjeu de fond. Comme le fait si souvent la radio-poubelle.

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs.

93.3: Abdullah seul responsable de la mort d’Aylan (00:06:37)
11 septembre 2015, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard
8h10: « Abdullah, le père à Aylan, il travaillait en Turquie depuis 3 ans, il avait un toit, de la bouffe, sa famille l’aidait. Quand il a embarqué dans le bateau avec ses enfants, il ne fuyait pas la guerre. Il fuyait la Turquie où il gagnait pas cher pour aller dans un pays pour gagner plus cher. Puis se faire refaire les dents. (…) Il est responsable de la mort de ses enfants. Lâchez Harper! »

2015.09.11-08.00-933-AbdullahLePasseur.mp3