Les écolos sont tous des terroristes en puissance et l’extrême-droite est sans danger, selon Fillion

Pour la première fois, le Canada a ajouté des groupes extrémistes de droite sur sa liste d’entités terroristes.

Jeudi, la raffinerie Valéro a connu une petite panne sans importance. Un problème réglé en 15 minutes.

Il n’en fallait pas plus pour que Jeff Fillion se mette à fantasmer des écolos terroristes partout et de partir sur un long délire dont la conclusion est la suivante:

Écolos = ISIS.

Et Fillion de tout mélanger dans un même sac. ISIS, Québec Solidaire, les groupes écolos du Centre Frédéric-Back, Greenpeace, les protestataires du Printemps Érable et… la secte de Waco.

Tous des terroristes en puissance.

Ceux qui vont trouver ça drôle, attendez une minute. Pensez-y. Fillion est en train de dire que les écolos (les groupes cités plus haut) sont pleins d’extrémistes préparant une guerre et un grand suicide collectif.

C’est tu assez cinglé à votre gout? Et si un des crinqués de la secte de Fillion décidait de prendre ces propos au pied de la lettre pour protéger sa famille, comme le tueur de la mosquée?

On rappelle que Jeff Fillion a revendiqué l’étiquette d’extrême-droite lors de la venue de Marine Le Pen en 2016. On rappelle aussi, puisque Fillion l’a déjà oublié, qu’un grand attentat d’extrême-droite a fait 6 morts et 8 blessés il y a 2 ans dans une mosquée à Québec.

On peut aussi ajouter que…

Right-wing extremists were linked to at least 50 extremist-related murders in the United States in 2018, making them responsible for more deaths than in any year since 1995

adl.org, merci Antagoniste

Notons que Radio X a pris soin d’enlever l’audio de son site internet. Précaution inutile puisqu’on enregistre désormais en continu. Bien essayé les bouffons.

En raison de la quantité de faussetés véhiculées, vous pouvez porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire un courriel aux annonceurs

CHOI: les écolos sont tous des terroristes

27 juin 2019, Fillion, avec Jean-François Fillion, Laurence Gagnon, Gerry

12h15 : LG- « J’ai des sources qui affirment que ce n’était pas grave, c’est la torchère qui était juste hyperactive (…) ce n’est pas dangereux pour l’instant. Des sources assez sûres (…) »

JF- « Hier, le gouvernement canadien a embarqué dans le mood qu’il y aurait une épidémie d’extrême-droite. On comprend pas trop c’est quoi. On a vu beaucoup d’histoires relier pas mal toujours la même chose, les ISIS de ce monde (…) « 

JF- « Mais là, les médias et les politiciens sont allés inventer une histoire qu’il y aurait une résurrection des mouvements d’extrême-droite. Je dis pas que ça existe pas, on a de la misère à voir un événement, quelle place, vraiment c’est tu quelque chose qui nous fait si peur? Moi non. Moi, ceux qui me font peur dans le futur, parce que pour moi, les groupes qui vont devenir les plus dangereux ce sont les activistes crinqués green. »

JF- « Et je sais que dans les raffineries du monde entier, les mesures de sécurité ont été augmentées parce qu’écoute, la semaine passée des membres de Greenpeace sont montés (…sur) une plateforme de forage, je sais pas trop où (…) ils ont pris des selfies. Tu voyais qu’ils étaient là pour faire de la marde. »

JF- « C’est ça qui me fait le plus peur, parce que c’est ça qu’on est en train de provoquer. Chaque fois qu’il y a quelque chose à la mode, ça réveille toujours les bizarres un peu. Qui cherche la cause à laquelle s’identifier. Ça a fait ça pour ISIS. Les esprits tordus. Ils ont commencé à fouiller sur le web pour trouver des vidéos et des places de recrutement (…) Depuis qu’ISIS s’est fait battre par les États-Unis et les Russes, il faut toujours que les malades mentaux se trouvent une nouvelle cause (…) »

JF- « Les extrémistes, ils font quoi? Ils vont rejoindre les plus extrémistes des extrémistes du mouvement vert. Quand c’est arrivé, l’autre fois, à Philadelphie, je me suis dis : oh attention (?) (…) À force d’alimenter la haine envers le pétrole, les compagnies pétrolières, toute cette histoire-là (…) On va réussir à attirer les plus débiles dans ces groupes-là qui sont des extrémistes (…) »

JF- « Crains-tu les groupes d’extrême-droite? »

G- « Non (…) »

JF- « Moi, pour moi, les plus extrêmes en ce moment, je vous dis pas que ce sont eux qu’on voit à la télé qui ont leur bureau sur la rue Salaberry, je vous dis que les organisations green sont en train d’inclure sans le savoir (…) les plus dangereux de notre société, les plus weirdos, ceux qui se sont enrôlés dans ISIS (…) »

LG- « Le meilleur exemple, le printemps érable. On a débâtit littéralement un pavillon de l’UQAM (…) »

JF- « Et le comportement des activistes green, les groupes politiques comme Québec Solidaire, la manière qu’ils divisent, la manière qu’ils s’attaquent à quelque chose qui devrait être plus réfléchi, ça va chercher les plus dangereux de ce monde (…) »

JF- « Moi je pense que c’est pas l’extrême-droite qui est la prochaine menace (…) Parce que les gens qui sont là-dedans, ils ont besoin d’un fond religieux pour provoquer une guerre (…) Un jour, il y a des sectes qui vont décider de se suicider toute la gang en même temps, vous m’auriez dit: Jeff, c’est complètement malade, non non. Quand tu rentres dans une secte, c’est arrivé à Wacko au Texas, (…) tout est permis (…), moi, j’ai la chienne de ça, c’est ça qui me fait le plus peur. Parce qu’on est dans la division, (…) QS est spécialiste là-dedans pour diviser, pour une gang du cirque Barnum, c’est des diviseurs (#RegardeQuiParle) (…) « 

JF- « Là, c’est pas le cas, la gang de Valéro, on n’a pas toute l’info, mais ça a vraiment un lien avec la panne de courant (…) « 

fillion_2019-06-27-12h15-ecolo-isis-p1.mp3