Les enfants trans: Jeff Fillion en fait un « cas de DPJ »

Jeff Fillion

Le militant LGBT Jasmin Roy sort des vidéos pour enfants sur le thème de la réalité des personnes transsexuelles. Et la radio-poubelle fait sa crise du bacon.

Dans l’extrait audio suivant, Jeff Fillion laisse entendre que ces vidéos pourraient « fucker » les enfants.

C’est légitime de se poser des questions lorsqu’on est en présence d’enfants. Les parents ont une influence déterminante sur ceux-ci.

Mais de laisser entendre qu’un enfant est « fucké » parce qu’il se questionne sur son identité, que ses parents représentent un danger pour lui et, finalement, mêler la pédophilie à ça, c’est fort stigmatisant et discriminatoire.

Les propos de Fillion visent à intimider ceux qui sortent de la norme.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: des enfants trans? Un cas de DPJ

6 septembre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion et ses faire-valoir

13h20: JF- « Les adultes, ils font ce qu’ils veulent. Mais les enfants? Pour moi c’est un cas de DPJ (…) »

JF- « On est en train de mêler les enfants, on va amener ça dans les écoles (…) On est sur le bord de pardonner la pédophilie et d’expliquer que c’est quelque chose de normal? (…) Dans le cas des enfants, c’est les parents qui utilisent leurs enfants pour leurs bibittes (…)

La DPJ devrait enquêter les parents (…) »

JF – « Le pseudo-mélange là, quelqu’un qui sait pas ce qu’il est, r’garde. La DPJ s’occupe de bien des affaires. Avant de statuer, vous devez aller voir si c’est pas un parent qui l’a fucké. Et je suis certain, 10 sur 10, que l’enfant de 8 ans qui n’est pas bien d’être un garçon et qui veut devenir une fille, je suis certain qu’il a été influencé par soit maman, soit papa.

La gauche est folle. Sont dangereux. Ils veulent rentrer ça dans les écoles (…) »

fillion_2018-09-06-les-trans.mp3