Les féministes sont « suprémacistes » et « anti-hommes »

bouchard

La ministre de la condition féminine, Lise Thériault, refuse l’étiquette de féministe. Pendant les jours qui ont suivi cette déclaration, un débat a fait rage pour ou contre le féminisme. Quel camp croyez-vous qu’a choisi la radio-poubelle?

C’est ainsi qu’on peut entendre des grands spécialistes mâles de la question, Richard Martineau, Dominic Maurais, Sylvain Bouchard, Éric Duhaime, s’égosiller sur l’égalité atteinte et sur les « femmes qui exagèrent ».

Femmes, vous avez atteint l’égalité. Les machos vous le disent.

Dans l’extrait suivant, Bouchard explique comment le mouvement féministe était gentil à l’origine, mais qu’il s’est peu à peu transformé en un dangereux groupe haïssant les hommes et cherchant la supériorité sur eux.

Assez ironique, d’ailleurs, que ce soit l’introduction pour le show de Josée Arsenault et que ce soit Bouchard qui monopolise tout le temps de parole.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

93.3 : les féministes sont anti-hommes (00:12:45)
1 mars 2016, Bouchard en parle, avec Josée Arsenault, Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui, Elisabeth Crête et ?
9h00 : « JA – Qu’est-ce qu’elles veulent les organismes comme le Conseil du statut de la femme? C’est l’égalité SB- Non justement, elles sont démasquées, elles veulent la suprématie (…) Le vrai combat des féministes n’est pas l’égalité. Si la déclaration de Lise Thériault les scandalise à ce point-là, c’est que certaines féministes veulent la suprématie et un discours revanchard anti-hommes (…) JA – C’est plus de la victimite aigüe. Pour avoir des subventions (…) SB – Ça démontre à quel point le mouvement féministe dans les années 70s, qui est un combat pour l’égalité des femmes avec l’homme, tranquillement pas vite, ça s’est réglé. Mettez-vous à leur place. Est-ce qu’on va dire:  »on renonce aux subventions, nos postes, à tous nos conseils, nos mouvements » ? bien non. Alors elles se sont radicalisées. C’est devenu un mouvement anti-hommes (…) La loi sur l’équité salariale, c’est terminé. Il n’y a pas une femme médecin qui gagne moins qu’un homme médecin (…) JA – Ce sont des femmes qui souffrent d’un complexe d’infériorité! (…) SB- Aujourd’hui on est arrivé à l’égalité et même, dans certains cas, je pense que les femmes mènent un peu. Alors il reste quoi comme féministes? Il reste les haineuses. »

2016.03.01-09.00-933-feministes-haineuses.mp3

Selon un rapport de 2014 (premier résultat en cherchant : écart salaire homme-femme sur Google), les femmes du secteur de la santé gagnent 93,8% du salaire des hommes. Bouchard fait donc de la désinformation.

Dans la même veine, Maurais a ridiculisé les féministes aussi le 3 mars. À écouter sur radioego.com.