Les Indiens vivant dans les poubelles avec des singes développent des anticorps, selon Jeff Fillion et Pierre Couture

Ça ne volait déjà pas haut au niveau de l’actualité internationale mais là, on atteint le fond.

Jeff Fillion discute de la covid19 avec son nouveau chroniqueur économique Pierre Couture. Fillion bifurque pour parler de l’Inde. S’ensuit des préjugés racistes et méprisants sur les pauvres et les Indiens.

D’abord Fillion avance que la covid 19 ne cause pas de victimes en Inde alors qu’ils ne pratiquent pas le confinement.

C’est faux. L’Inde a adopté un système de confinement parmi les plus stricts au monde.

Ensuite Gerry ajoute que la proximité des ordures endurciraient les enfants et serait bonne pour développer des anticorps.

Cette information est, au mieux, vaseuse, au pire, dangereuse. Ensuite, elle présume quoi? Qu’une majorité d’enfants indiens vivent dans les ordures?

Et mention spéciale à Pierre Couture qui met une petite touche raciste à l’ensemble.

En réponse, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ et écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: en Inde les gens vivent avec des singes

13 mai 2020, Fillion avec Jean-François Fillion, Gerry et Pierre Couture

12h50: JF- « J’ai vu les chiffres de l’Inde (…) Tsé, ça ressemble un peu, Gerry, au Brésil, là où ce qu’ils restent un par-dessus l’autre (…) En Inde, c’est ça là. Ils sont empilés un à côté de l’autre. Ils vivent 7-8 dans une cabane, le toit est fait avec une toile en plastique. »

PC- « Il y a des singes à travers ça… »

JF- « (…) Ils ont deux décès par million. Il y a zéro distanciation sociale, zéro. Il n’y a pas de confinement plus qu’il faut. Il y a rien et y a pas de morts. On s’entend que le virus est là! »

G- « Tsé, quand tu vis dans une dompe. On s’entend-tu que tes anticorps… ils travaillent pas mal (…) Tsé, les enfants qui vivent… leur job c’est de fouiller dans les vidanges (…) Ils développent des anticorps. »

rx-2020.05.13-fillion-couture-inde-singe.mp3