Les propriétaires de CHOI mettent en demeure la Ville de Québec

Cet avertissement n’a pas impressionné le maire de Québec. «C’est une mise en demeure pour, je pense, museler la Ville et son maire. Ça n’arrivera pas. Il n’est pas question que la Ville ne puisse pas dire ce qu’elle a à dire ou faire ce qu’elle a à faire. La Ville va continuer de faire son travail, de gérer sa ville et de protéger sa population.(…) On s’attend à une poursuite.»

journaldemontreal.com