Les Québécois craignent surtout l’extrémisme islamique

C’est à travers la lentille médiatique que le public observe généralement l’extrémisme violent. Parmi les différentes formes que la brutalité idéologique peut prendre, les Québécois craignent en premier lieu l’extrémisme islamique. Plus étonnamment, leurs perceptions varient en fonction des médias qu’ils consultent, selon une nouvelle enquête.

ledevoir.com