L’islamophobie présentée avec le masque de la science

claude simard

Lorsqu’il est question de religion dans l’espace public, il est de bon ton de faire preuve de respect, de faire la part des choses, d’apporter des nuances.

Sauf quand il s’agit de l’Islam. Là, toutes les précautions tombent et on peut se comporter comme un enfant avec une pinata. Pas de quartier.

Ce qu’il y a de particulier cette fois, c’est que le visage de l’islamophobie apparait avec le masque de la science et de l’académisme. Claude Simard se présente comme un professeur retraité de l’Université Laval. Il est en entrevue pour offrir son livre « L’islam dévoilé ».

Dans cette entrevue, Claude Simard déclare, entre autres, que le simple fait de croiser une femme voilée signifie qu’elle cherche à nous « imposer ses valeurs » et qu’il faut donc la repousser comme une malpropre. Un beau spécimen d’islamophobe.

CHOI : l’Islam, une religion de terreur et de violence (00:14:59)

3 novembre 2015, Maurais live, avec Dominic Maurais et Claude Simard

9h : « Est-ce que le Coran est un livre d’amour fraternel? Pas du tout. La religion de l’Islam est fondée sur la terreur et la violence (…) Le Coran c’est un livre vraiment infect. C’est un livre qui devrait être défendu tellement c’est violent. » [Pire que la bible?] « Il y a des propos haineux, violents, sexistes, homophobes, guerriers » [On dirait qu’il parle de Radio X] « C’est un livre affreux (…) Quand on dit : c’est une religion de paix et d’amour, c’est un mensonge (…) Cette émigration… c’est une invasion! On ne peut pas parler d’une crise humanitaire, c’est une invasion (…) À l’intérieur de ces migrants il y a une forte majorité de non-réfugiés. C’est-à-dire, des gens qui ne viennent pas de la Syrie. Ce sont des migrants illégaux à caractère économique et idéologique. Et c’est très dangereux pour l’Europe (…) Le voile islamique, c’est un symbole sexiste contraire à nos valeurs » [Je rappelle que nous sommes à Radio X] « Avec Trudeau, on va observer une islamisation de plus en plus grande de notre société (…) Quand vous arrivez dans une caisse populaire et qu’une femme voilée s’approche, vous dites non! Ce que vous portez heurte mes valeurs fondamentales, votre voile, il me choque profondément. Vous êtes une raciste, vous êtes une intolérante, [?] je veux être servi par quelqu’un d’autre (…) Dans nos cafétérias, à l’Université Laval, on retrouve même des aliments halal. C’est comme si on acceptait ces aberrations (…) On se soumet à leurs diktats (…) Les médias, ils sont soumis à l’Islam (…) Oui, l’islamophobie est légitime, en tant que critique. »

Maurais_live_03_11_2015_8h55-ClaudeSimard.mp3