Maurais appelle encore les concessionnaires à boycotter le Journal de Québec

Maurais n’en revient pas que des journalistes daignent avoir une opinion contraire à celle des annonceurs finançant leur média. Ça le renverse que la chroniqueuse (sur la vingtaine qu’emploie le Journal de Québec) Karine Gagnon soit critique du 3e lien.

Et il réclame que les concessionnaires automobiles boycottent le Journal de Québec. Qu’ils retirent leurs publicités de ce média.

Il souhaite la mort du journal.

Ça veut dire au moins deux choses: Maurais oriente son opinion en fonction de ses annonceurs, donc il n’est nullement honnête ni neutre. Informer ses auditeurs? Ce n’est pas sa priorité.

Ça veut aussi dire que Maurais a une bien étrange conception du journalisme. Les journalistes ont toujours revendiqué leur indépendance face à toute ingérence extérieure et particulièrement de la gang de la salle des ventes. C’est dans l’ADN du métier.

Et Maurais, plutôt que de saluer ce noble objectif, trouve ça déplorable. Pour lui, un bon journaliste doit penser comme son patron et promouvoir ses intérêts.

C’est ça qui est bizarre. Maurais fait, ouvertement, la promotion d’un journalisme corrompu, de l’anti-journalisme. Pour Maurais, ce qu’il faut, c’est que les journalistes soient des menteurs, des agitateurs, des mercenaires de l’opinion et des lèches-bottes. Tout ce qu’on déteste des journalistes.

Un bon chroniqueur n’est pas quelqu’un qui pense comme nous. C’est quelqu’un qui nous fait réfléchir et qui nous apprend des choses qu’on ignore. Quelqu’un d’indépendant d’esprit.

C’est admirable que Karine Gagnon critique le 3e lien. Précisément parce que les concessionnaires automobiles sont une source de financement important pour le journal. C’est la meilleure garantie que Mme Gagnon est honnête et authentique, que c’est son opinion personnelle.

C’est plutôt courageux.

A noter que Maurais disait la même chose en 2018.

Allo, Québecor, il y a un gars qui demande à vos clients de vous boycotter. Qu’est-ce que vous dites?

CHOI: appel au boycott des concessionnaires

23 avril 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais

7h40 – DM: « Encore un beau texte de Karine Gagnon à matin contre le 3e lien! (…) Campagne anti-voiture encore qui se poursuit. Quand même spécial pareil. Page 4, Ste-Foy Hyundai, page 9, Citadel, Cartier à la page 17, Chevrolet Équinox, page au complet page 19, Nissan, Ste-Foy Chrysler, page 21 (…)

DM- « Si les concessionnaires se parlent un moment donné, ouais là, tramway, tramway, tramway, pas de 3e lien. L’auto, c’est de la marde (…) Ça en fait beaucoup d’argent pour payer les journalistes qui viennent cracher dans la soupe de la voiture. Je veux pas une couverture pro-voiture (LOL), je veux juste l’équilibre. Je veux juste les deux »

maurais-live_2019-04-23-7h40-karine-gagnon.mp3