Pas nazis, mais…

Les 27 janvier 1945, les soviétiques pénétrent dans le camp d’extermination Auschwitz, mettant fin aux opérations. Depuis 2005, le monde utilise cette journée pour commémorer la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

75 ans plus tard, les rejetons bâtards des nazis se portent très bien merci.

Non cet article ne vise pas à qualifier les animateurs de nazis. Ils ne le sont pas. Ils sont simplement très perméables et complaisants envers le national-socialisme et, surtout, ses idées.

Saviez-vous que Pierre « Doc » Mailloux a déjà déclaré être nazi? Il l’a fait pas plus tard qu’en 2019. Peut-être juste par provocation, difficile de juger. Ses propos sont par contre très clairs:

« Trois enfants, les familles ne paient plus d’impôt sur les revenus familial. Ça c’est un incitatif financier de Mailloux pour que les meilleurs éléments de notre société se reproduisent. C’est de l’eugénisme. C’est comme ça que ça s’appelle les amis. Mailloux c’est un nazi, autoproclamé. »

clubdesmalcites.com

Mailloux a aussi déjà stipulé l’existence d’inégalités intrinsèques entre les « races ».

Et comment réagissent Denis Gravel, Jérôme Landry et Sylvain Bouchard, en 2011, lorsque le groupe d’extrême-droite Légitime Violence est banni du festival Envol et Macadam parce qu’ils chantent leur amour du Zyklon B, le gaz utilisé pour tuer les détenus dans les camps de concentration?

Ils défendent les violents sympathisants nazis au nom de la libarté d’expression, multipliant les encouragements et les félicitations.

En 2014, un animateur va jusqu’à suggérer la chambre à gaz pour certaines catégories de criminels. Le regretté Carl Monette est celui qui affirme:

Moi lui une balle dans le front j’ai aucun problème avec ça (…) Moi Guy Turcotte, m’en débarasserait ça prendrait pas de temps (…) Tant qu’à moi, je les passerais toutes. Les pédophiles, les meurtriers, les violeurs, je les mettrais toutes dans la même chambre puis je partirais le gaz ça serait pas long.

Sortonslespoubelles.com

Et que dire de la fois ou il avait affirmé qu’on devrait envoyer les itinérants, castrés, faire des travaux forcés derrière un mur dans le Nord.

Toujours en 2014, Gabriel Nadeau-Dubois sort son livre Tenir tête. Sylvain Bouchard, furieux, ne trouve rien de mieux que de proposer une activité prisée des nazis: une grande crémation collective de livres.

Les animateurs ne sont pas des nazis. Mais il n’en manque pas tant que ça pour que, dans un contexte favorable, des atomes crochus ne se forment.

Mettez les animateurs de la radio-poubelle dans l’Allemagne des années 30 et il n’y a aucune illusion à se faire.

Si tu n’es pas antifa t’es quoi? La radio-poubelle a fait son choix.