Pauline Marois responsable d’un « génocide culturel », selon Mailloux

Il faut bien connaitre Pierre Mailloux pour savoir qu’il ressent une haine viscérale contre les centres de la petite enfance (CPE). Il en parle souvent pour une raison très simple: le vieux macho n’accepte toujours pas que ça ait entre autres permis aux femmes de sortir de la maison pour devenir libres, épanouies et autonomes.

Dans l’extrait suivant, Pierre Mailloux accuse la fondatrice des CPE, Pauline Marois, d’avoir fait un « génocide culturel » parce qu’elle aurait nui, selon lui, au lien « mère-bébé ».

L’expression « génocide culturel » a été employée depuis quelques années pour qualifier le rôle des pensionnats dans la destruction de l’identité et de la culture autochtone de 1820 jusqu’en 1990. Au moins 3200 enfants y ont perdu la vie et, sous prétexte d’éduquer ces enfants, ces institutions avait comme but premier de les assimiler et d’effacer de leur mémoire leur langue et leur culture.

Sans être un grand-psychanaliste-génial comme Mailloux, on peut estimer que ce qui nuit plutôt aux relations familiales, ce sont les relations inégalitaires. C’est la domination de l’homme sur la femme.

Le problème réside beaucoup plus chez les grands donneurs de leçons machos qui dénigrent les femmes pour perpétuer la domination masculine.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

Pauline Marois responsable d’un génocide culturel

16 aout 2018, Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux et Josey Arsenault (00:03:30)

10h33: PM- « Un enfant qui n’a pas profité d’un lien maternel rassurant (…) va devenir un adulte méfiant (…) Il n’y a jamais personne qui m’a demandé comment se fait-il que t’accuse Pauline Marois de génocide culturel pour les Canadiens-français. Il n’y a jamais personne qui m’a demandé ça! Parce que Pauline Marois, travailleuse sociale de formation, a invité les femmes à mépriser, sous-estimer, renier, négliger, le lien maternel mère-bébé. Avec une conséquence, des adultes qui vont être incapables de faire confiance dans les bonnes proportions. »

JA- « À sa défense elle avait pas toute votre expérience en psychanalise etcétéra, (LOL) elle faisait ça pour permettre aux femmes d’aller sur le marché du travail (…) On n’ira pas l’accuser quand même d’avoir tout planifié ça… »

PM- « Oui, elle le savait. Elle est intelligente, elle le savait. Elle l’a fait sciemment. »

16Aout2018-Fm93-PaulineMaroisEtSonGenocideCulturel-PierreMailloux.mp3