Plus rien à dire sur GND… mais c’est un guenillou communiste

Voilà qui est curieux. Nos grandes gueules n’ont soudainement plus rien à dire sur Gabriel Nadeau-Dubois.

CHOI: plus d’idées sur GND (00:02:20)
7 octobre 2013, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
« J’ai plus rien à dire sur lui parce que ce gars-là il attend rien qu’une chose, c’est quoi moi je l’insulte, que toi tu l’insultes, il attend que d’autres commentateurs l’insultent, c’est juste ça qu’il attend. Moi j’ai plus rien à dire sur ce gars-là à matin. Rien. »

Le_show_du_matin_07_10_2013-PuDidesSurGnd.mp3

Tiens, tiens, tiens… les pitbulls se replient dans la posture de victimes. Mais que s’est-il donc passé, eux qui, d’habitude, ne tarissent pas d’insultes, voire de menaces explicites, envers GND?

Ce qui est incroyable, c’est que, selon Jérôme, Gabriel Nadeau-Dubois ne condamnerait pas les insultes à son égard. Au contraire, il « n’attendrait que ça ».

Mais que s’est-il donc passé pour que, soudainement, Radio X n’ait « plus d’idées » sur GND? Une petite mise en demeure peut-être?

Pas plus tard que le 19 septembre, Éric Duhaime traitait le porte-parole étudiant de « débile mental », de « crétin » et de « pas trop brillant ».

Mais aujourd’hui, décidément il n’a pas fallu attendre longtemps, mais croyez-le ou non, Jérôme Landry a retrouvé ses idées sur GND. Ça a juste pris trois jours.

CHOI: Gabriel Nadeau-Dubois, le communiste guenillou, notre héros (00:12:50)
10 octobre 2013, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
6h55: « On valorise les pauvres au Québec (…) un guenillou avec un carré rouge (…) on en fait des héros romantiques et on les invite dans les grandes émissions. Quelqu’un qui valorise le nivellement par le bas. (…) les petits révolutionnaires cheap de ta génération. (…) Le Québec en a encore des idoles. Mais c’est des petits révolutionnaires à 25 cents, qui se promènent avec un morceau de guenille rouge sur le veston. C’est ça les héros des dernières années au Québec. Y’a pas personne qui a un poster de Gabriel Nadeau-Dubois dans sa chambre?! Y’a des trippeux d’Amir Khadir, de Gabriel Nadeau-Dubois. Hey, on parle encore du printemps érable. On considère que c’est quelque chose qui a changé le Québec. C’est ça. C’est cette gang-là de communistes. (…) Quand tu crisses le bordel à Montréal tu peux être un héros. Quand tu crées le chaos dans la plus grande ville au Québec pendant un an de temps, tu chies sur le capitalisme là, puis tu te comportes comme un guenillou, tu peux être un héros aussi.

Le_show_du_matin_10_10_2013-6h55-LesHrosCommunistesEtDesmaraiss.mp3

C’est suivi d’une édifiante conversation sur les modèles héroïques de la radio-poubelle.