Prostitution: Les hommes paient trop cher pour violer les femmes, selon Mailloux

Ce qui suit est une heure de discussion très complaisante et candide sur l’exploitation sexuelle des femmes.

Dans cette ligne ouverte diffusée aujourd’hui, la question du jour est « avez-vous déjà payé pour des services sexuels? ». Comme c’est la tradition dans l’émission, le but étant de démontrer que les pauvres hommes sont victimes des méchantes féministes.

Les propos de Mailloux peuvent se résumer ainsi: Pour protéger leur argent et leur réputation, il est préférable que les hommes paient des prostituées pour avoir des relations sexuelles parce qu’elles seraient plus discrètes. Les autres femmes seraient dangereuses à cause de l’essor des mouvements anti-viol, du genre #metoo.

Dans cette longue ligne ouverte où les prostituteurs s’enchainent pour raconter leurs aventures narcissiques dégueulasses, leurs viols, les femmes ne sont que des objets sans grande importance.

Mailloux ne démontre aucune empathie pour les femmes. Il n’en démontre que pour les hommes, et encore, « les hommes riches avec une certaine réputation »!

La violence que subissent les femmes n’est mentionnée à aucun moment. Pourtant, qui dit prostitution dit violence.

Selon un rapport du Conseil du statut de la femme en 2013, 70 à 90% des femmes victimes d’exploitation sexuelle ont subi des agressions physiques. Leur taux de mortalité est 40 fois supérieur à la moyenne nationale. Elles sont plus nombreuses que les soldats revenant du front à souffrir de stress post-traumatique.

Autre point intéressant, Mailloux est obsédé par la pédophilie. Pourtant, il est saisissant de constater qu’il n’est jamais question de mineures dans la discussion. Pourtant, qui dit prostitution dit prostitution juvénile. Tout le monde a oublié l’Opération Scorpion? Que l’on continuuuuuue!

Selon un rapport exhaustif de la SQ, 39 % des victimes de proxénétisme ont moins de 18 ans. L’âge moyen d’entrée dans la prostitution est autour de 14-15 ans.

Il y a une grande hypocrisie chez ces obsédés de la pédophilie pro-prostitution. Si on suit leur raisonnement, à 17 ans et demi, il faut protéger la virginité de la jeune femme coûte que coûte, c’est sacré. Mais dès qu’elle a 18 ans, elle devient de la chair fraiche étendue sur un étalage, prête à être emballée par n’importe quel porc. C’est quand même spécial.

Ensuite il ne faut pas se laisser leurrer par les mots employés. Qui dit prostitution, dit aussi viol. Une agression sexuelle, même s’il y a eu échange d’argent, reste une agression. Vu la situation dans laquelle elles se trouvent, les femmes exploitées sexuellement sont rarement en mesure d’offrir un consentement libre, éclairé et enthousiaste. Et puisque toute relation sexuelle non consentie est un viol, Mailloux incite les hommes à commettre des viols impunément.

Et, encore une fois, qui est là pour le dénoncer?

L’émission est disponible intégralement.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs.

93.3: Les hommes devraient davantage payer pour des relations sexuelles

5 octobre 2018, Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux. Josey Arsenault et des auditeurs anonymes

10h: JA- « Les relations homme-femme ça va changer dans le futur au niveau des relations sexuelles à cause du #metoo (…) Vous, vous pensez que les hommes vont se tourner beaucoup plus vers les prostituées, vers les escortes, pour payer des services sexuels, au lieu de rencontrer un soir une inconnue et d’avoir une relation sexuelle? »

PM- « C’est ce que je pense. Et, non seulement c’est ce que je pense, mais je l’encourage. Ne faites pas de relation sexuelle avec une inconnue. Messieurs, si vous avez un peu d’argent, un peu de réputation, vous vous mettez à risque inutilement. »

(…)

JA- « Dans la dernière année, est-ce que vous avez payé pour des services sexuels (…)? »

[Puis JA lit le témoignage d’un homme qui était dans un salon érotique pour 300$.]

PM- « Euh, cher ami, c’est relativement peu cher payé pour un service sexuel (…) Je déconseille toute sexualité avec une inconnue. Le sexe facile et gratuit peut vous couter très cher. Il y a une vague depuis 2 ans dans ce sens-là (…) »

JA- « On pourrait dire aux hommes, respectez donc les femmes quand vous avez l’occasion d’en emmenez une dans votre lit. Vous en aurez peut-être pas de plainte par après. »

PM- « Non, écoute, j’entends ce que tu dis, et pour des raisons X je ne ferai jamais cette recommandation-là à aucun homme. »

JA- « Parce que la façon que vous exprimez votre point de vue, c’est comme si toutes les femmes faisaient des fausses déclarations. »

PM- « Le pourcentage va être tellement élevé, que les hommes, les sportifs, qui ont de l’argent ou une réputation, se mettent dans une position de chantage. »

(…)

[Puis, Pierre Mailloux pleurniche sur le sort de Gerry Sklavounos, Jian Gomeshi et Marcel Aubut, qu’il présente comme des victimes.]

JA- « On a ici: femme, 26 ans. Cette année j’ai payé pour un massage érotique (…) pour une heure, ça m’a couté 150$. Je n’en ai que de très bons souvenirs. »

(…)

PM- « Depuis 3 ans il y a une méfiance chez un pourcentage d’hommes et je suis d’accord et j’encourage (la prostitution) cette méfiance. Parce qu’il y a une mouvance mesquine au chantage. »

[Des prostituteurs appellent pour raconter leurs viols avec le prix qu’ils ont payé.

Puis, un gars appelle pour dire qu’il a payé 40 à 50,000$ dans une année pour violer des femmes.]

AA- « Tantôt, j’ai entendu les tarifs, 120$, 150$. Ça, c’est pas bon, ça. Si vous voulez de la qualité c’est 300$, 350$. Vous en avez même à 500$. Là, vous allez avoir de la qualité (…) La grosse poitrine, la côte, ça coute très cher (…) J’ai découvert les partouzes, c’est là que j’ai commencé à dépenser. C’est des soirées à 2000, 2500$ (…) C’est le nec plus ultra. »

(…)

AA- « Monica Del Fiore, tu peux même la louer à la semaine, c’est 18,000$. »

(…)

PM- « Ça existe! »

JA- « C’est instructif! »

(…)

AA- « Quand tu vas dans la branche des 120$, 130$, tu vas avoir la branche des filles, c’est pas méchant ce que je dis, c’est sans jugement, c’est des filles avec des problèmes de drogue. Quand tu vas dans le 3 – 400$, bien là, tu tombes dans des femmes d’expérience, qui ont un intelligence, qui ont de quoi à dire. C’est pas juste le sexe, ça va plus loin que ça. »

[Pierre Mailloux éclate de rire]

(…)

PM- « Moi, je pressens une mouvance dangereuse pour les hommes qui croient que les relations sexuelles d’un soir leur sont accessibles. Je leur dis :non, c’est terminé cette époque-là. »

doc5oct18-fm93-prostitution.mp3