Quand l’industrie du bien-être sombre dans le complotisme

Entre ces deux alliés improbables, le principal point de rapprochement est toutefois ailleurs, poursuit Jonathan Jarry. C’est cette idée, très libertaire, que chacun est responsable de sa propre santé.

Cette idée qu’il suffit de faire de l’exercice et de bien se nourrir pour « booster » son système immunitaire et éviter de tomber malade.

Cette idée-là, on l’entend autant sur les ondes de Radio X que dans les ateliers de réalignement de chakras.

lapresse.ca