Radio X défend Atalante

Partage Facebook d’Alan Kovak, membre d’Atalante, appréciant les tatouages nazis

Nous avons souvent parlé de la façon suspecte dont la radio-poubelle défend l’extrême-droite, même sa frange la plus violente. Nous avons ici un bel exemple audio.

Le groupe néonazi Atalante tenait cette semaine un événement public au parc Maizerets. Ça  soulève au moins une question: Est-ce légitime d’utiliser des salles appartenant à la Ville pour entraîner des groupes haineux et violents?

Radio X réagit à la nouvelle: Atalante n’est pas un groupe criminel, alors il n’y a pas de problème.

Les membres d’Atalante sont pourtant des criminels notoires, comme le révèle un article de la Presse.

Les groupes d’extrême droite Atalante Québec et La Bannière noire comptent parmi leurs militants des individus qui ont été impliqués dans de sanglantes attaques racistes à coups de couteau dans le passé, a appris La Presse.

Radio X : Atalante a l’doua de louer des salles

21 février 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais, Dany Gravel et Jean-Christophe Ouellet (00:01:50)

7h15: DM- « C’est tu des criminels? Est-ce qu’ils ont fait de quoi de croche? Non? Je m’en fous. »

DM- « Atalante, je les trouve weird. Mais ont-ils fait de quoi de criminel? non. Ont-ils commis de quoi de criminel? non. Alors : who cares? »

DM- « C’est une chasse aux sorcières des médias. »

maurais-live_2018-02-21-7h15-atalante-a-gogo.mp3

La radio-poubelle fait du: deux poids, deux mesures, avec l’extrême-gauche et l’extrême-droite. Voir ce vidéo pour en avoir la démonstration.