Radio X invente une histoire pour discréditer Geneviève Guilbault

Le 8 mars dernier, lors de la Journée internationale des droits des femmes, la vice-première ministre et responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault fait une entrevue à TVA. Elle y parle de conciliation travail-famille et mentionne l’aide qu’elle reçoit de ses parents et grands-parents.

« Ça demande beaucoup d’organisation, beaucoup de conciliation, il faut pouvoir compter sur du soutien aussi, je ne pourrais pas faire ça toute seule, je ne serais jamais avec mes enfants ou je délaisserais mon travail. Donc, le père de mes enfants, ma mère; les grands-mères, heureusement, sont retraitées. Je l’ai dit souvent, j’ai un soutien autour de moi qui est incroyable et qui me permet de tout faire en même temps. » dit-elle.

Et la, on ne sait trop pourquoi, mais Dôme Dumas, le laquais de Jeff Fillion, se met à spinner que Mme Guilbault a, en réalité, demandé l’aide de ses grands-parents pour garder ses enfants, au mépris des règles sanitaires.

Il ne le dit même pas sous la forme de « elle a peut-être fait ça ».

Il affirme que Geneviève Guilbaut a dit, littérallement, qu’elle faisait garder ses enfants par ses grands-parents. Basé sur la citation ci-haut.

Aussitôt, toute la machine de Radio X adopte la fable comme si c’était la réalité et se met à la matraquer tous azimuts avec le clique des déplorables: Maurais, Fillion, Marceau, Pierre Couture, Vincent Guzzo, Éric Duhaime, Samuel Grenier et d’autres. L’information se met à circuler dans les milieux complotistes.

Le 17 mars, la risée des journalistes, François Gariépy, Monsieur Radio X, pose une question en point de presse à François Legault sur le sujet. « Je ne suis pas au courant », répondra le premier-ministre.

Ce narratif était encore spinnée à Radio X vendredi dernier, deux semaines après l’entrevue de TVA.

Tout ça est de la fabulation de A a Z. Radio X tente de mousser une non-histoire qui, a force d’être matraqué, devient vraie au point ou un média national, Radio-Canada, se sent obligé d’écrire un article pour le déboulonner aujourd’hui.

Et c’est à ce moment, lors de l’entrevue des Décrypteurs à Radio-Canada, qu’on apprend que Mme Guilbault a bel et bien eu l’aide de ses grands-parents… mais que c’était possible de le faire à ce moment la.

Tout ça pour ça.

Guilbault y fera ce commentaire pertinent:

« Je trouve ça dommage et odieux que des gens qui ont accès à une tribune privilégiée se servent de ces tribunes pour véhiculer des choses qui sont fausses. C’est une manière de s’attaquer de manière générale aux règles sanitaires, à la santé publique et à la façon dont on gère la pandémie. »

radio-canada.ca

Rappelons que Guilbaut avait déjà qualifié Radio X de « tribune douteuse » à l’Assemblée Nationale. La vraie raison de l’acharnement de Radio X envers Guilbault réside sans doute la.