Reynald Du Berger en rajoute sur les Autochtones

Après s’être couvert de ridicule à CKAJ, Reynald Du Berger est intervenu dans une radio de Portneuf pour livrer à nouveau son point de vue raciste et inepte sur la Journée nationale de la vérité et la réconciliation.

Pourquoi des radios bas de gamme tiennent-elles autant à faire réagir en ondes Reynald Du Berger, avec de tels propos ?

Cette fois-ci Reynald s’amuse à qualifier les autochtones de «sauvages» le plus souvent possible. Et l’animateur Michel Cloutier ne fait pas beaucoup mieux. Avec une belle sauce brune islamophobe on the side.

C’est là qu’on voit que ça va vraiment mieux du côté de la pandémie parce que les populistes reviennent à leurs thèmes de prédilection: racisme, homophobie, sexisme.

Pour ces raisons, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ. Vous pouvez aussi écrire une lettre aux annonceurs.

Avertissement ⚠ propos racistes violents

CHOC: les Autochtones sont des sauvages (sic)

5 octobre 2021, Café CHOC, avec Michel Cloutier, Sébastien St-Pierre et Reynald Du Berger (00:46:51)

8h30- MC: « Je viens de Loretteville, donc j’en ai vus toute ma vie… D’ailleurs, moi, ce qui m’avait un petit peu froissé, étonné, quand j’ai travaillé à Sept-Iles de voir comment les Autochtones à Sept-Iles étaient moins sympathiques que ceux du village Huron (…)

Moi, j’ai jamais senti de racisme systémique (…) »

SSP: « Des propos racistes dans des dépanneurs à Québec, j’en n’ai pas vu (…) »

MC: « On vas-tu sortir un congé à chaque fois qu’on veut s’excuser de quelque chose, que Monsieur Trudeau va se sentir peiné? À quand la journée pour les Québécois? »

(…)

RD: « Jusqu’à quel point doit-on être un peuple en repentance? Est-ce que je dois me repentir pour des choses que je n’ai pas fait? (…) Est-ce qu’on est un pays qui fait l’éloge des victimes ou l’éloge des winners? (…)

(Puis Reynald raconte une longue histoire en utilisant le mot «sauvage» pour qualifier les autochtones.)

RD: « Pourquoi est-ce qu’on n’assimilerait pas ces communautés-là à la communauté canadienne? Pourquoi ces gens-là ont un statut particulier avec des droits et des privilèges que moi je n’aurais pas? (…)

Les coptes (minorité chrétienne) sont 10% de la population mais il ne réclament aucun statut spécial avec des privilèges, mais ironiquement un des privilèges que les conquérants arabes leur consent, c’est de les enfermer une fois de temps en temps dans leur église et d’y mettre le feu. Les Aztèques ne réclament pas de statut particulier! (…) En 30 ans de carrière, j’ai eu aucun étudiant amérindien qui s’est inscrit à mes programmes de formation. Donc, ils sont toujours là à la caisse pour réclamer une taxe, une part du gâteau qu’ils n’ont même pas contribué à confectionner et sont rarement là, présents, pour mettre eux-mêmes en valeur le territoire qu’ils prétendent leur appartenir. »

(…)

MC: « Ce matin, Reynald, avant d’utiliser le mot «sauvage» je l’aurais mis en contexte (…) »

RD: « Les missionnaires jésuites qui ont évangélisé les premiers «sauvages» avaient tout à fait raison en les appelant sauvages! Ils ont tenté de les civiliser avec plus ou moins de succès (…) Les gens qui vivaient il y a 400 ans sur notre territoire, c’était des «sauvages» (…) »

cchocfm-duberger-5oct2021-8h30-racisme-autochtone.mp3