RIP Radio X Montréal

L’arrivée de Réjean Tremblay et le changement de la signature audio tendent à démontrer ce que tous savent déjà: C’est terminé pour Radio X Montréal. Les mauvais résultats des sondages et les propos controversés des animateurs ont persuadé la direction de faire cesser une formule fonctionnant pourtant si bien à Québec et Saguenay.

Mais la fin de Radio X Montréal ne signifie pas la fin de la radio-poubelle. À Québec, la formule ne montre aucun signe d’essouflement. Au contraire.

NRJ, une station auparavant 100% musicale, adopte la formule en mettant Jeff Fillion le midi. Qui sait si la station n’adoptera pas le même concept le matin et au retour, avec d’anciens animateurs de Radio X en quête d’un nouveau défi?

À Radio X Québec, Dominic Maurais a déjà annoncé l’arrivée du chef du Parti Conservateur du Québec, Adrien Pouliot, comme chroniqueur régulier. Il poursuit aussi sa collaboration avec le délirant anti-environnementaliste islamophobe Jacques Brassard et des gens comme Denise Bombardier, Fredérick Têtu, Richard Martineau etc.

Au 93.3, Sylvain Bouchard sera désormais flanqué d’Yves Landry, ex-collaborateur de Jeff Fillion. Ce sont les femmes qui ont le plus à redouter de cette alliance. Les deux animateurs ont un lourd passé de machos « major league ». Yves Landry étant le seul animateur au Québec à continuer de faire des entrevues avec le sinistre Doc Mailloux, pour qui les femmes sont à peu près la source de tous les problèmes des hommes.

La fin de Radio X Montréal est une bonne occasion de célébrer. Mais à Québec il faudra redoubler d’effort pour mettre fin, une bonne fois pour toute, à la radio-poubelle.