Second round contre les «radios-poubelles»

« Ce sont maintenant des radios qui prennent des positions politiques très importantes, et qui le font sans tenir compte du tout de la diversité des points de vue, ou de la diversité sur tous les dossiers, explique Mme Payette, évoquant entre autres le troisième lien. Il n’y a toujours qu’un seul point de vue et c’est le leur, et ils le martèlent à longueur de journée. On est dans une situation de propagande, et pas une situation d’information. Je ne vois pas du tout pourquoi on tolère quelque chose de pareil. »

ledevoir.com