Archives du mot-clé Alexandre Leblond

Leblond sort des statistiques bidon sur la criminalité des immigrants aux USA

Alex Leblond

La semaine dernière, le maire Labeaume accuse Trump d’attiser le «racisme» avec son mur.

Maurais et Leblond bondissent alors aussitôt pour se lancer à la défense du président Donald Trump comme de bons chiens chiens. Ça c’est passé vendredi.

À l’invitation de Maurais, Leblond fait donc une grande déclamation de chiffres sur l’immigration, le but étant de démontrer que Trump a raison de vouloir construire son mur pour se prémunir contre les méchants immigrants criminels et terroristes.

Le problème c’est que les chiffres de Leblond sont bidons ou grossièrement gonflés.

Leblond commence par dire qu’il y a « 22,1 million d’illégaux » aux État-Unis.

En fait, si on jette un œil attentif sur la propre source de Leblond, Politifact, on arrive à d’autres constats:

Most estimates contradict Trump’s assertion that « there are at least » 25.7 million immigrants living in the country illegally. Widely accepted estimates say it’s closer to 11 million.

politifact.com

La plupart des estimations contredisent l’affirmation de Trump selon laquelle « au moins » 25,7 millions d’immigrants vivent illégalement dans le pays. D’après des estimations largement acceptées, c’est plus près de 11 millions.

traduction

Soit deux fois moins.

Leblond ne sait pas lire, ou il prend juste les chiffres qu’il veut. Il est soit incompétent, soit malhonnête.

Par la suite, Leblond lance une série de chiffres sur la nature des crimes commis par les « illégaux ».

On ne sait pas trop où est-ce que Leblond a pris ça (il évoque ICE.gov, le site de l’Immigration and Customs Enforcement), mais ce qu’on a trouvé va aussi dans le sens inverse.

Des études démontrent en fait que le taux de criminalité des immigrants est inférieur à celui à celui de ceux qui sont nés aux États-Unis.

According to the libertarian think tank’s analysis (Cato institute), the rate per 100,000 residents in each subpopulation was 899 for undocumented immigrants, 611 for legal immigrants and 1,797 for native-born Americans.

cnn.com

Selon l’analyse du groupe de réflexion libertarien (Cato institute), le taux pour 100 000 habitants dans chaque sous-population était de 899 pour les immigrants sans papiers, 611 pour les immigrants reçus et de 1 797 pour les Américains nés aux États-Unis.

traduction
Image
Merci Antagoniste

Il est aussi intéressant de voir que, depuis l’arrivée de Trump à la présidence, les agents d’immigration ont vu leurs pouvoirs être augmentés et harcèlent désormais plus d’immigrants sans aucun dossier criminel.

usatoday.com

En résumé, les immigrants sans papiers sont moins susceptibles de commettre un crime que la population née aux États-Unis. Plus il y en a et moins il y a de crimes violents. Et beaucoup plus d’immigrants innocents sont arrêtés qu’à l’époque d’Obama.

C’est certain que la façon de Leblond de lancer des chiffres à la volée comme ça, c’est impressionnant. Mais son but n’est pas d’informer mais bien de terroriser l’auditoire. Et de défendre son gourou chéri, Trump.

Vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ pour fakenews, et/ou écrire un courriel aux annonceurs.

Radio X: Leblond et ses chiffres bidon sur l’immigration aux USA

30 août 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais et Alexandre Leblond

7h25: AL: « On est à 22,1 million d’illégaux dans le pays, c’est une étude de Yale, deux professeurs de Yale qui ont fait ça, c’est plus que la population que 71% des pays du monde. Ça coute 116 milliards de dollars par année ensuite, ça c’est des chiffres qui ont été vérifiés par Politifact.

Euh… les immigrants illégaux en 2015, représentaient 75% des offenses pour possession de drogue, 30% des offenses pour kidnappings et prises d’otage, 21% des offenses pour exportation d’armes… »

DM: « Quel raciste »

AL: « … et intentions d’aider un groupe terroriste et 18% des offenses pour trafic de drogue. Dans les deux dernières années, 2017 et 2018, 266 000 criminels arrêtés à la frontière, dont 55 000 pour offense de drogue; 29 997 pour offense pour agression physique, 4975 pour offense de crime sexuel et 1641 pour offense de meurtre. Et tu vois en 2011, là, il y a eu 396 906 illégaux, dont 55% qui avaient des dossiers criminels c’est 119 meurtriers, 5849 violeurs et des chiffres comme ça, j’en ai jusqu’en 2018, tout ça a été vérifié par Politifact qui, by the way, est de gauche, soit par ICE.gov (…)

maurais-live_2019-08-30-7h25-chiffres-sur-immigration.mp3

Yannick Marceau défend un tweet raciste de Donald Trump

Yannick Marceau trouve que de dire à une personne racisée de quitter le pays si elle est mécontente n’est pas raciste. Il l’a justifié en affirmant que « ça se fait dans certaines entreprises ». Il se retrouvait à défendre le président des États-Unis, Donald Trump, qui a émis une série de tweets racistes envers des élues démocrates cette semaine.

Trois des quatre élues auxquelles Donald Trump s’adresse sont nées aux États-Unis. Ilhan Omar, Alexandria Ocasio-Cortez, Ayanna Pressleyet Rashida Tlaib sont toutes citoyennes des États-Unis. Pour être clair, leur pays, c’est les États-Unis. D’affirmer le contraire, simplement à cause de la couleur de leur peau, c’est bien sûr être raciste.

Et, contrairement à ce qu’affirme Marceau, aucune d’entre elles n’est née à Porto Rico. Ça, c’est une fake news.

Yannick Marceau est enseignant au Le Collège Radio-Télévision de Québec (CRTQ), vous savez, le club-école de la radio-poubelle. Celle dont le directeur général, Alain Dufresne, ne trouve rien d’anormal à ce que Radio X modifie les audios disponibles sur son site web.

En passant si, comme l’affirme Marceau, vous vous faites dire par quelqu’un de l’endroit où vous travaillez de quitter le pays si vous êtes mécontents, on vous suggère de déposer une plainte à la Commission des droits de la personne. Il y a des chartes des droits et libertés pour vous protéger du racisme.

LOL

CHOI: le tweet raciste n’est pas raciste

17 juillet 2019, Maurais live avec Yannick Marceau, Alexandre Leblond et Rafael Jacob

AL- « Le problème c’est que ces femmes-là, pour la majorité, c’est des Américaines »

YM- « Ouais puis l’autre qui vient de Porto-Rico (LOL) c’est un territoire américain »

(…)

YM- « Le tweet nuancé c’est-à-dire si vous êtes pas heureux ici vous pouvez quitter sans aucun problème, moi je trouve pas que c’est raciste. Ça se dit dans certaines entreprises à Montréal, à Québec, au Canada. Si t’es pas heureux des conditions que nous on t’offre ici tu peux aller dans un autre endroit. Ça c’était nuancé. C’est correct.

Mais l’autre, on va se le dire, il a peut-être pas réfléchi deux minutes avant de l’écrire. »

Puis Rafael Jacob dit que les tweets de Donald Trump étaient racistes, bien qu’il est d’accord avec la version de Marceau du « tweet nuancé ». Mais au moins Jacob est beaucoup plus clair sur le racisme de Trump.

rafael-jacob-oui-les-tweets-de-trump-etaient-racistes_2019-07-17.mp3

L’agression raciste au CCIQ n’était surtout pas raciste, selon Maurais

Fidèle à l’approche habituelle, l’équipe de Radio X travaille très fort pour camoufler le racisme des racistes.

Le samedi 25 mai a eu lieu une altercation au Centre culturel islamique de Québec. Un homme est venu insulter quelques membres de la communauté musulmane en réclamant de voir leurs passeports. Une altercation s’en est suivie.

« C’était très agressif comme message […] Il leur a demandé : « Vous êtes les trois ses femmes? La polygamie, c’est interdit ici (…) Il avait vraiment ciblé [les musulmans] et il a atteint sa cible […] Je crois qu’il avait un message à passer»

Radio-Canada

Maurais commente l’affaire. Selon lui, c’est un « débile », un « gorlo », un « bizarre »…

Mais jamais, au grand jamais, un raciste.

Il faut dire que leur version se base sur un témoignage cité dans un article de Taieb Moallah qui va à peu près dans ce sens-là. Voir sur journaldequebec.com.

Le seul hic c’est que plus tard dans la journée, après Maurais live, le témoin ayant porté plainte à la police a révélé que l’agresseur avait fait un salut hitlérien.

C’est du moins ce qu’affirme l’homme qui a porté plainte à la police. Dans une entrevue accordée à Radio-Canada, il raconte que le suspect a insulté sa famille, dénigré l’islam en plus d’effectuer un salut hitlérien.

Radio-canada.ca

Et Maurais de se lancer dans une grande diatribe anti-médias et pro-PL21. Jusqu’à ce qu’il prononce des mots qui pourraient bien devenir la citation de l’année : « Moi je ne sens pas du tout de haine actuellement au Québec envers les immigrants (…) Je ne sens absolument rien. Je sens une paix sociale ».

Et pourtant, si quelqu’un cherche de la haine islamophobe, le premier endroit où chercher, c’est bien sur la page Facebook de Maurais live. Voir par exemple la cliqueduplateau.com.

On reconnait le pattern. C’est le même que pour banaliser le crime du tueur de la mosquée: Nier l’existence du racisme. Minimiser les actes racistes. Éviter l’emploi même du mot en « R ».

Et surtout éviter de faire preuve d’empathie pour une communauté endeuillée et traumatisée. Cet incident a eu lieu à la même mosquée victime d’un attentat il y a 2 ans.

Radio X: un acte raciste pas raciste

27 mai 2019, Maurais live, avec Alexandre Leblond, Laurent Gaulin et Dominic Maurais

6h35 – AL: « Il y a des fidèles qui jasent et il y a un homme qui s’approche de la mosquée. Il se met à gueuler. Entre autres sur le fait que les musulmans ont plusieurs femmes. Il est un peu bizarre. Et là, il y a un chauffeur de taxi qui approche qui essaie de s’interposer entre les fidèles et le débile en question. Le débile donne un léger coup de poing… selon une entrevue avec la victime ce matin… c’était pas Mike Tyson, on s’entend. Donc léger coup de poing (…) »

AL: « On considère l’altercation comme un incident haineux (…) »

DM: « C’est un taré. C’est quelqu’un qui est un déséquilibré. Un taré (…) C’est un gorlo. »

AL: « La victime se confie au journal, il dit: <<regarde c’est d’avantage un acte isolé d’un malade plutôt qu’un crime haineux ou islamophobe>>. Et là, je te cite ce que la victime dit dans l’article: <<les commentaires de l’individu étaient contre les musulmans parce qu’il y avait des musulmans devant lui. S’il avait croisé des Noirs ou des Chinois, il aurait fait probablement la même chose. D’après moi c’est plus un acte anti-immigration qu’un acte islamophobe (…) Le langage du gars était décousu. Franchement je ne crois pas qu’il savait c’est quoi le projet de loi 21.>> »

DM: « Mais malgré tout des journalistes ont posé des questions au ministre Jolin-Barette en plein congrès de la CAQ. Sérieux. Il n’y a pas plus stupide comme question (…) Il aurait dû dire ‘pas de commentaire’, ou carrément faire un Trump de lui-même: ‘parle moi d’une question de cave’. Une question imbécile, ridicule. Malgré tout, il y a des médias qui sont allés voir des musulmans dans la région. Ils trouvent le moyen de faire la curve vers le projet de loi sur la laïcité alors que ça n’a aucun espèce de rapport. On parle d’un déséquilibré mental. »

?- « Si on était pour parler du PL21, oui, je vous dirais qu’il y a eu une augmentation des crimes haineux… »

DM: « Non… C’est complètement faux. Il n’y a pas de substance, il n’y a pas de faits, c’est non-factuel. Mais, ça prend un ou deux quidams qui ont l’opinion que vous voulez (…) et à ce moment-là, on met ça dans un reportage et c’est complètement faux, là. »

DM: « Moi je ne sens du tout de haine actuellement au Québec envers les immigrants (…) Je ne sens absolument rien. Je sens une paix sociale. Il y a Adil Charkaoui qui a fait des simagrées. Je sens une paix sociale. »

DM: « Il y aura toujours des niaiseux, des débiles malheureusement »

LG : « Eux autres, qu’il y ait un projet de loi, qu’il n’y en ait pas, premièrement, ils ne le savent pas, deuxièmement, ça ne les affectera pas sur leur haine. »

DM : « Moi, avec mon micro, je peux rencontrer n’importe quel taré, n’importe quel radical (histoire vécue, en effet). Ma responsabilité en tant que diffuseur, c’est de pas le mettre en ondes (LOL les radicaux d’extrême-droite sont des réguliers à Radio X!) (…) »

maurais-live_2019-05-27-cciq-p2.mp3

Maurais propose aux musulmans mécontents: « Allez-vous-en! »

Maurais commente la manifestation du 7 avril à Montréal contre le projet de loi 21. Celle où la présence controversée d’Adil Charkaoui a fait tant réagir le milieu médiatique et politique.

Aux personnes dénonçant le projet de loi comme étant raciste, Maurais fait cette réplique raciste: « Allez-vous-en! »

Il y a de bonnes raisons d’être critique de la manifestation du 7 avril mais il est irresponsable, lorsqu’on dispose d’une tribune pareille, de lancer ce genre de propos.

La liberté de conscience est garantie par nos chartes. Une personne, qu’elle soit musulmane ou pas, a le droit de dire ce qui lui chante peu importe que ça nous plaise ou non. C’est un droit fondamental.

La liberté d’expression n’est pas juste bonne pour les animateurs de radio.

Maurais met de l’huile sur le feu, ce qui doit faire plaisir autant aux intégristes religieux musulmans qu’à l’extrême-droite raciste, qui ne demandent pas mieux que de polariser la situation.

Puisque Maurais dit des propos racistes, vous pouvez porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: Allez-vous-en!

8 avril 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais, Alexandre Leblond

8h12- Participante à la marche- « C’est scandaleux que les mêmes politiciens qui ont déploré le massacre de janvier 2017 mettent maintenant en place des lois qui vont mettre en danger la vie des musulmanes. »

DM: « Il n’y a rien à faire avec ça (…) Si vous détestez le Québec à ce point-là, allez-vous en! (…) »

DM: « Si j’étais dans une société d’accueil telle qu’eux la décrivent, pourquoi restent-ils ici à ce moment-là? C’est très particulier pareil. C’est délirant. Il n’y a rien à faire avec eux autres. Tu peux pas discuter avec ces gens-là. »

maurais-live_2019-04-08-manif-charkaoui.mp3

Entrevue Dorion-Nolin: la radio fait sa crise du bacon

Avant-hier, Catherine Dorion a publié la vidéo d’une entrevue avec Safia Nolin sur l’intimidation. Dans cette entrevue de plus d’une heure, les 10 dernières minutes sont consacrées à la radio-poubelle.

Safia et Dorion discutent à bâtons rompus de l’impact toxique de la radio-poubelle sur leur vie, sur la culture et sur la société en général.

Catherine dit même quelques mots troublants sur son propre père, Louis Dorion, qui a poursuivi André Arthur puis qui aurait été forcé de quitter la ville de Québec et de changer de métier.

La radio-poubelle a donc réagi comme d’habitude envers tous ceux qui brisent l’omerta: elle a fait une grosse crise du bacon dont les extraits sont ci-joints.

Nos brutes hypersensibles démontrent qu’ils sont toujours incapables de prendre la critique.

Radio X: incapable de tolérer la dissension

25 mars 2019, Maurais live, avec Dominique Maurais, Alexandre Leblond

DM: « Ils font la démonstration que ce sont des faibles (…) Quelqu’un qui déteste la dissension (#RegardeQuiParle) dans une société libre et éclairée comme la nôtre, c’est quelqu’un qui est foncièrement faible. Quelqu’un qui veut faire taire la critique (ironique compte tenu de la suite) (…) »

*Extrait de Dorion disant que les animateurs de radio vont radicaliser du monde qui font des actes haineux

DM: « Un moment donné elle me nomme, mais de lancer des âneries de la sorte, c’est non seulement irresponsable mais c’est dangereux et c’est faux. C’est complètement bête ce qu’elle dit. Elle nage dans la bêtise (…) Ça mérite une poursuite! (…) C’est minable, ça fait pitié. C’est pathétique. Oui oui! ça vaut une mise en demeure. C’est vous qu’elle insulte (#not)

catherine-dorion-en-guerre-contre-radio-x-ils-vont-radicaliser-du-mondequi-font-des-meurtres_2019-03-25.mp3

Radio X: Fillion aime ses filles, mais pas tant

25 mars 2019, Fillion, avec Jean-François Fillion, Dominique Dumas

12h30 – JF: « A propos de Dorion, sur ce qu’elle avance, qu’on est quasiment des meurtriers (…) Les gens de Québec qui l’ont élue, va falloir se rendre compte qu’ils ont engagé une ado. »

JF: « Sans vouloir vexer ma fille de 14 ans, c’est exactement… je l’aime bien ma fille, il y a des genres… des fois tu as hâte que ça conclut. »

DD: « Ils s’expriment comme leur âge. »

JF: « S’il n’y a pas quelqu’un qui gère Catherine Dorion pour de vrai dans les prochaines semaines, elle ne se rend pas à Noël comme politicienne. Elle va se mettre un pied dans la bouche et elle ne sera pas capable de s’en sortir (…) »

Et Fillion d’y aller avec des remarques condescendantes et méprisantes sur Dorion.

JF: « Moi j’ai rien contre (#not), comment elle s’appelle? Safia Nolin? (…) Ça fait vraiment jeune fille »

Puis Fillion dit que du cheerleading, la poutine du Cosmos, un film sur Motley Crue et Metallica, c’est de la culture comme n’importe quoi d’autre.

fillion_2019-03-25-reaction-dorion-nolin.mp3

FM93: Duhaime menace Dorion

Duhaime qui demande des preuves, on se demande, est-ce que Duhaime a déjà dévoilé ses sources pour son fameux « agenda islamiste caché » d’Amir Khadir?

25 mars 2019, Duhaime dans le retour, avec Éric Duhaime

15h – ED: « Ce qui est dangereux, ce qu’elle dit c’est qu’on est des agents de radicalisation. Je veux savoir qui j’ai radicalisé et que j’ai invité à faire des meurtres et à propager la haine. Je veux des preuves. Mme Dorion c’est excessivement grave ce que vous nous accusez. C’est de nature criminelle ce que vous dites. »

eric_sur_dorion_2559527_1553543879810566.mp3