Archives du mot-clé André Arthur

Le Soleil demande au CRTC de retirer permis de radio de CHRC à cause d’André Arthur… en 1990

En 1990 le journal le Soleil est à la tête d’une fronde contre André Arthur. Le quotidien considère que la station de radio de la brute moustachue, CHRC, enfreint la loi sur la radiodiffusion.

Le Soleil en veut en particulier aux propos visant son éditeur, Robert Normand, une tête de turc d’Arthur.

Le Soleil menace CHRC
La police s’en mêle et soutien le Soleil
La communauté urbaine de Québec aussi…
Même la mairesse Andrée Boucher…
…Mais les députés libéraux s’y opposent…
…ainsi que les syndicats du Soleil
… et Jacques Parizeau
Les choses ont beaucoup changées depuis! #not

Merci à Radio monde.

Pour tout savoir:

21 février 1990, le Soleil

22 février 1990, le Soleil

23 février 1990, le Soleil

Propos dégradants d’Arthur sur la boucherie d’Azzedine Soufiane: Le CPQ n’y voit rien d’islamophobe

Peu après l’attaque à la mosquée de Québec, André Arthur continue de faire ce qu’il fait de mieux: dénigrer, insulter et mépriser. C’est ainsi qu’en pleine période de deuil, Arthur s’en prend à l’une des victimes, Azzedine Soufiane, en s’amusant des problèmes d’insalubrités de sa boucherie.

Le Conseil de presse vient de rendre publique une décision à ce sujet qu’on peut résumer par: c’est la liberté d’expression et il n’y a rien de raciste ni d’islamophobe la dedans.

La décision est très controversée puisqu’elle a été rendue à 4 voix contre 7.

Trois membres expriment cependant leur dissidence, considérant que bien que ce que rapporte M. Arthur n’était pas inexact, le fait d’aborder les problèmes passés de salubrité de la boucherie de cette victime de la tuerie alors que ses proches pleuraient tout juste sa mort était méprisant non seulement envers M. Soufiane, mais envers toute la communauté musulmane qui était en deuil.

d2017-02-017

Tous nos sympathies à la famille de M. Soufiane.

BLVD blamé pour avoir incité les automobilistes à frapper les cyclistes

Plus d’un an après les faits, le CCNR vient de rendre publique sa décision suite aux propos d’André Arthur invitant les automobilistes à frapper les cyclistes en mars 2017. Le CCNR affirme avoir reçu 1112 plaintes sur le sujet.

Mais ce qui est éclairant c’est la façon dont le CCNR s’y prend pour étouffer la situation. Sur 1112 griefs, seulement 4 personnes ont répliqué à BLVD ce qui a permis de faire cheminer la plainte jusqu’à la fin du processus.

Si ces 4 personnes n’avaient pas suivis le cheminement volontairement dilatoire et flou du CCNR, BLVD n’aurait jamais été jugé!

Et quelle est la conséquence d’avoir commis un acte criminel, c’est-à-dire d’inciter des gens à commettre un crime? Absolument rien. Le CCNR considère que les excuses pathétiques qu’Arthur avait fait le lendemain sont suffisantes! C’était pourtant tellement misérable qu’il avait même rejeté le blame sur la Coalition sortons les radios-poubelles!

Il est grand temps que le CRTC examine la situation.

À l’antenne de BLVD aujourd’hui, Nathalie Normandeau, loin de s’excuser, s’est demandé si la station ne pouvait pas aller en appel.

L’affaire avait énormément fait parler alors que plusieurs personnalités publiques avaient dénoncés les propos d’Arthur l’an dernier (1, 2, 3). On souhaiterait que ça arrive plus souvent.

CBSC.ca