Archives du mot-clé Dany Gravel

Comment punir les jeunes voulant sauver la planète

Dominic Maurais

L’équipe de Maurais Live trippe sur des façons de réprimer les jeunes pour la manif pour le climat du 15 mars.

L’équipe commente un élément d’actualité: Le directeur d’une polyvalente menace de mettre en retenue tous les élèves qui se sont absentés pour participer à la manif du 15 mars. Leur réaction est de jubiler et de fantasmer sur plein d’autres façons de réprimer des jeunes.

Paradoxalement, les membres de Maurais Live se souviennent de la répression qu’ils subissaient eux-mêmes à la polyvalente. Dany Gravel affirme même avoir « été en retenue toute sa vie ». Et Maurais de dire que les punitions étaient absurdes et stupides. Aucun d’entre eux ne juge que ça a été positif pour eux, au contraire.

Réprimés dans leur jeunesse, que font-ils une fois adultes? Proposer la même répression inutile et nuisible qu’ils ont subie eux-mêmes.

CHOI: comment bien réprimer des jeunes

12 mars 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais, Laurent Gaulin, Dany Gravel et Alex Leblond

LG- « Retenue? C’est sûr que ce serait un bon geste (…) »

LG- « On avait 3 étapes de comportement, à la deuxième, tu étais suspendu 3 jours et à la troisième tu étais dehors de l’école (…) »

DG- « Moi j’ai été en retenue presque toute ma vie (…) »

AL- « Je callerais un examen surprise »

DM- « Oui! »

AL- « 20% de la note de l’étape. »

maurais-live_2019-03-12-repression-15-mars.mp3

Tribunal spécialisé dans les crimes sexuels: c’est une « chasse aux hommes », selon Maurais

#StopCultureDuViol
Manif #StopCultureDuViol, Québec, 25 octobre 2016

Quatre élues de différents partis politiques provinciaux s’unissent pour discuter de l’opportunité de lancer un tribunal spécialisé dans les crimes sexuels et la violence conjugale. La ministre de la justice Sonia LeBel affirme que, pour l’instant, l’objectif est d’avoir « une meilleure compréhension de la réalité des victimes et de mieux les accompagner lorsqu’elles doivent traverser le processus judiciaire ».

Il n’en faut pas plus pour que Dominic Maurais pète les plombs et y voit un complot féministe anti-homme, ajoutant que celles qui croient à la culture du viol sont… des droguées. L’extrait est ci-joint.

Rappelons que Maurais a déjà été victime d’un curé pédophile. Il le raconte d’ailleurs dans l’extrait. Il s’en sert pour se donner de la crédibilité.

Maurais se plaint aussi d’avoir fait 3 tentatives de suicide. Ça ne fait que rendre encore plus incompréhensible sa haine des survivantes et son mépris des femmes victimes de viol.

Un article très intéressant sur les agressions sexuelles dont sont victimes des hommes explique la chose ainsi: « la plupart d’entre eux semble minimiser les expériences vécues… ou en rient — ce que l’on pourrait percevoir comme deux stratégies d’adaptation au stress. D’autres encore expliquent qu’une petite voix intérieure leur dit qu’en tant qu’hommes, ils devraient toujours saisir une occasion d’avoir un rapport sexuel. »

Ces propos visent à dénigrer les féministes, vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ ou écrire une lettre aux annonceurs.

Radio X: Tribunal spécialisé dans les crimes sexuels: c’est une « chasse aux hommes »

15 janvier 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais et Dany Gravel (00:13:36)

6h25 : DM- « La première perception que j’ai, c’est que les hommes sont des agresseurs. Euh… il y a des garçons victimes d’agressions sexuelles. Quel faux pas de la part des féministes (…) Ça ressemble à une chasse à l’homme (…) Une chasse aux hommes (…) »

DM: « Le système actuel est imparfait mais fonctionne (…) Sonia Lebel c’est aussi la ministre de la condition féminine, come on. On parle de condition humaine lorsqu’on parle d’agression sexuelle. C’est pas un phénomène uniquement féminin [Personne n’a affirmé ça] (…) Elle ne doit pas être à la solde d’un lobby féministe débridé et enragé qui crie à la culture du viol à tous les coins de rue (…) La culture du viol au Québec, ça n’existe pas. Peut-être qu’au Zimbabwe, ça existe. Le matriarcat, ça existe pas pire, par contre. C’est pas mal les femmes qui mènent (…) Les femmes ont quand même beaucoup de pouvoir (…)

DM- « Mais arrêtez, merde, le patriarcat partout. La culture du viol et le patriarcat. On dirait que ce sont des gens sur la drogue,les gens qui disent ça. On parle pas du Québec. C’est comme les environnementalistes, quand ils parlent d’un Québec pollueur épouvantable. On dirait que ce sont des gens qui sont sur la drogue (…) »

DG- « #metoo fait que le sujet est trendy! »

agressions-sexuelles-rdi-et-les-partis-politiques-dans-un-delire-anti-hommes_2019-01-15.mp3

Agression haineuse dans un bar: JC Ouellet fait l’amalgame: raciste = antiraciste

Vendredi soir dernier, un homme entre dans un bar de Saint-Roch, le Lvlop. Il roue de coups de poing et de pied une personne après lui avoir demandé si elle faisait partie du « mouvement antifa ».

Et Jean-Christophe Ouellet, le faire-valoir de Maurais, trouve qu’il n’y a rien là, que ce n’est pas haineux, et compare ça à une sorte de guerre de gangs. C’est dans l’extrait ci-joint.

La violence depuis des années à Québec provient d’une seule direction: de la droite et de l’extrême-droite. Mais il y en a pour voir, entre l’extrême-droite et le « mouvement antifa », une sorte de symétrie ou d’équivalence dans la violence.

Le but de JC Ouellet est de défendre l’extrême-droite et d’en banaliser les violences. C’est un schéma standard de la radio-poubelle.

CHOI: JC Ouellet fait l’amalgame: raciste = antiraciste

17 décembre 2018, Maurais, avec Jean-Christophe Ouellet, Dany Gravel et Laurent Gaulin (00:03:01)

7h08 JO- « Un gars a agressé une personne dans un bar parce qu’il disait être un antifa « Ça en était tu un? (…) Est-ce que c’était une minorité visible? »

L- « C’est à cause des idées qu’il véhiculait. »

JO- « Mais c’est qui le haineux? Moi, c’est comme des motards qui tapent sur la gueule à la mafia… Crime haineux je sens pas trop, là. »

DG- « Crime haineux, comment je pourrais bien t’expliquer ça? »

JO- « S’tu moi, le cave, qui comprend pas à matin? »

L- « Donc, l’inverse serait vrai aussi. Disons une gang d’antifas attaque un gars de la Meute ou autre là (…) »

JO- « Tu comprends mon interrogation. Là, t’as deux groupes qui ont l’habitude de jouer dans le pas tout à fait legit. Ça a plus l’air d’un affrontement idéologique de clans (…) »

maurais-live_2018-12-17-7h08-crime-haineux-lvlop-pas-vraiment.mp3

Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

Dans leur folle campagne d’appui au troisième lien à l’est, la radio-poubelle est prête à tous les excès. Elle est aussi en période de sondage Numéris, ce qui ne fait que doubler les probabilités d’enflures verbales.

Dans l’extrait suivant, Dominic Maurais invite les concessionnaires automobiles à cesser d’acheter de la publicité au Journal de Québec. Ce média publiant, à ses yeux, trop de textes critiques sur le 3e lien.

Ça serait tellement mieux si tous les médias répétaient tous en chœur la même chanson. C’est déjà le cas à la radio privée de Québec, mais ce n’est pas suffisant. Ce n’est jamais assez. Toute dissension, même microscopique, doit être écrasée.

Est-ce que le Journal de Québec est défavorable au troisième lien, alors que les concessionnaires automobiles forment une grande partie de leur clientèle? C’est possible. Mais, si c’est le cas, ça serait surprenant.

Pas surprenant dans le sens négatif. Plutôt dans le sens de courageux et digne. On retrouve rarement cette intégrité professionnelle de nos jours. C’est tout à l’honneur des journalistes du Journal de Québec.

Parallèlement, Maurais démontre ce qu’il est vraiment: un petit mercenaire prêt à vendre son opinion contre de l’argent. Un individu malhonnête. Ça prend vraiment quelqu’un d’abject pour, en plus de dénigrer des journalistes honnêtes, utiliser leur vertu en l’interprétant comme une tare.

Maurais déplore que les journalistes s’opposent aux intérêts de leurs clients. Mais ça ne fait que démontrer leur honnêteté. C’est une qualité, pas un défaut! En même temps c’est normal: Maurais n’a aucune idée de ce que c’est, l’honnêteté!

Pour une information neutre et de qualité, il doit y avoir une saine distance entre la salle de rédaction et les annonceurs. Ce qui est tout sauf le cas à Radio X.

Dans le même ordre d’idée, on se demande pourquoi les annonceurs suivants sont toujours à Radio X: Université Laval, Télé-Québec, le Syndicat des teamsters, la Formation continue du Cégep Ste-Foy, la SAQ, le RTC, les divers gouvernements, le Collège Bart et le Club des petits déjeuners?

CHOI: Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

15 octobre 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Dany Gravel

6h10: DG- « Tous les gens qui sont en faveur d’un troisième lien prônent également l’élargissement complet du boulevard de la Capitale. »

(…)

DM- « C’est quand même une guerre à l’auto. On va saluer ce matin les commanditaires du Journal; c’est quand même eux autres qui paient la salle de nouvelles. Les salaires. Donc, à la une, c’est Genesis de Québec. Fournier. Également, vous avez à la page 4: Option Subaru. Page 7, vous avez Sainte-Foy Hyundai. Vous avez ensuite, page 10, KIA, avec la KIA Forte. Vous avez également Richard Dufour qui vend des chars usagés, page 11. Vous avez à page 13, (Imitant Stephan Dupont) Bilodeau. Y en a-tu des annonces de char? Antirouille Métropolitain, on met ça là-dedans. Vous avez également Subaru, à la page 21. Page 23, Acura, une moitié de page. Page 25, vous avez Nissan. Et vous avez la chronique Auto, en plein milieu, qui annonce le nouveau Traverse. La dernière page, c’est Ford.

J’ai pas compté, mais c’est plusieurs dizaines de milliers de dollars. Ça, ce matin, les journalistes qui sont payés et qui font une job anti-auto, mais qui sont payés avec l’argent de Chevrolet et de Subaru.

Ça serait bon un moment donné, du côté des concessionnaires de Québec, que vous puissiez vous jaser à la gang. Vous dire: ouais, on fait quoi là? C’est parce que là, on se fait cracher dans notre soupe. »

(…)

DM- « Moi, les concessionnaires, sincèrement, je vous trouve caves. »

maurais-live_2018-10-15-6h10-boycott-journal-de-quebec.mp3

Maurais propose de mettre les manifestants en prison

Après Jeff Fillion proposant de leur mettre « une balle dans la tête », voici Maurais proposant sa solution anti-manifestants: mettre tout le monde en prison.

Dans quels pays approuve-t-on de telles pratiques? Ça ne serait pas dans « des pays de cul », par hasard?

Et la libârté d’expression?

Dégouté? Pourquoi ne pas écrire une lettre aux annonceurs pour vous défouler.

CHOI: Des peines de prison pour les manifestants

5 juin 2018, Maurais avec Dominic Maurais, Dany Gravel et Jean-Christophe Ouellet

6h50: DM- « On fait tout ça pour se protéger d’une bande de connards. Si on augmentait les peines de prison, si on mettait ça un peu plus salé dans le code criminel, j’haïrais pas ça, moi. Un petit extra, là. Manif illégale, tu fais 2 ans de prison. On comprend très bien qu’ils feront pas 2 ans de prison, là. T’es là, la police call la manif illégale pour la troisième fois, tu t’en vas en-dedans, casier judiciaire, 2 ans de prison. Il y en aurait peut-être moins. »

JC- « Moi juste le casier… moi j’irais avec des amendes, plus. »

DM- « Waf. C’est papa qui va payer (…) Je veux que ce soit plus musclé. C’est ça mon point. »

JC- « Tu pimpes les amendes à 10,000$ (…) »

maurais-live_2018-06-05-6h50.mp3