Archives du mot-clé Dany Gravel

Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

Dans leur folle campagne d’appui au troisième lien à l’est, la radio-poubelle est prête à tous les excès. Elle est aussi en période de sondage Numéris, ce qui ne fait que doubler les probabilités d’enflures verbales.

Dans l’extrait suivant, Dominic Maurais invite les concessionnaires automobiles à cesser d’acheter de la publicité au Journal de Québec. Ce média publiant, à ses yeux, trop de textes critiques sur le 3e lien.

Ça serait tellement mieux si tous les médias répétaient tous en chœur la même chanson. C’est déjà le cas à la radio privée de Québec, mais ce n’est pas suffisant. Ce n’est jamais assez. Toute dissension, même microscopique, doit être écrasée.

Est-ce que le Journal de Québec est défavorable au troisième lien, alors que les concessionnaires automobiles forment une grande partie de leur clientèle? C’est possible. Mais, si c’est le cas, ça serait surprenant.

Pas surprenant dans le sens négatif. Plutôt dans le sens de courageux et digne. On retrouve rarement cette intégrité professionnelle de nos jours. C’est tout à l’honneur des journalistes du Journal de Québec.

Parallèlement, Maurais démontre ce qu’il est vraiment: un petit mercenaire prêt à vendre son opinion contre de l’argent. Un individu malhonnête. Ça prend vraiment quelqu’un d’abject pour, en plus de dénigrer des journalistes honnêtes, utiliser leur vertu en l’interprétant comme une tare.

Maurais déplore que les journalistes s’opposent aux intérêts de leurs clients. Mais ça ne fait que démontrer leur honnêteté. C’est une qualité, pas un défaut! En même temps c’est normal: Maurais n’a aucune idée de ce que c’est, l’honnêteté!

Pour une information neutre et de qualité, il doit y avoir une saine distance entre la salle de rédaction et les annonceurs. Ce qui est tout sauf le cas à Radio X.

Dans le même ordre d’idée, on se demande pourquoi les annonceurs suivants sont toujours à Radio X: Université Laval, Télé-Québec, le Syndicat des teamsters, la Formation continue du Cégep Ste-Foy, la SAQ, le RTC, les divers gouvernements, le Collège Bart et le Club des petits déjeuners?

CHOI: Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

15 octobre 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Dany Gravel

6h10: DG- « Tous les gens qui sont en faveur d’un troisième lien prônent également l’élargissement complet du boulevard de la Capitale. »

(…)

DM- « C’est quand même une guerre à l’auto. On va saluer ce matin les commanditaires du Journal; c’est quand même eux autres qui paient la salle de nouvelles. Les salaires. Donc, à la une, c’est Genesis de Québec. Fournier. Également, vous avez à la page 4: Option Subaru. Page 7, vous avez Sainte-Foy Hyundai. Vous avez ensuite, page 10, KIA, avec la KIA Forte. Vous avez également Richard Dufour qui vend des chars usagés, page 11. Vous avez à page 13, (Imitant Stephan Dupont) Bilodeau. Y en a-tu des annonces de char? Antirouille Métropolitain, on met ça là-dedans. Vous avez également Subaru, à la page 21. Page 23, Acura, une moitié de page. Page 25, vous avez Nissan. Et vous avez la chronique Auto, en plein milieu, qui annonce le nouveau Traverse. La dernière page, c’est Ford.

J’ai pas compté, mais c’est plusieurs dizaines de milliers de dollars. Ça, ce matin, les journalistes qui sont payés et qui font une job anti-auto, mais qui sont payés avec l’argent de Chevrolet et de Subaru.

Ça serait bon un moment donné, du côté des concessionnaires de Québec, que vous puissiez vous jaser à la gang. Vous dire: ouais, on fait quoi là? C’est parce que là, on se fait cracher dans notre soupe. »

(…)

DM- « Moi, les concessionnaires, sincèrement, je vous trouve caves. »

maurais-live_2018-10-15-6h10-boycott-journal-de-quebec.mp3

Maurais propose de mettre les manifestants en prison

Après Jeff Fillion proposant de leur mettre « une balle dans la tête », voici Maurais proposant sa solution anti-manifestants: mettre tout le monde en prison.

Dans quels pays approuve-t-on de telles pratiques? Ça ne serait pas dans « des pays de cul », par hasard?

Et la libârté d’expression?

Dégouté? Pourquoi ne pas écrire une lettre aux annonceurs pour vous défouler.

CHOI: Des peines de prison pour les manifestants

5 juin 2018, Maurais avec Dominic Maurais, Dany Gravel et Jean-Christophe Ouellet

6h50: DM- « On fait tout ça pour se protéger d’une bande de connards. Si on augmentait les peines de prison, si on mettait ça un peu plus salé dans le code criminel, j’haïrais pas ça, moi. Un petit extra, là. Manif illégale, tu fais 2 ans de prison. On comprend très bien qu’ils feront pas 2 ans de prison, là. T’es là, la police call la manif illégale pour la troisième fois, tu t’en vas en-dedans, casier judiciaire, 2 ans de prison. Il y en aurait peut-être moins. »

JC- « Moi juste le casier… moi j’irais avec des amendes, plus. »

DM- « Waf. C’est papa qui va payer (…) Je veux que ce soit plus musclé. C’est ça mon point. »

JC- « Tu pimpes les amendes à 10,000$ (…) »

maurais-live_2018-06-05-6h50.mp3

Radio X défend Atalante

Partage Facebook d’Alan Kovak, membre d’Atalante, appréciant les tatouages nazis

Nous avons souvent parlé de la façon suspecte dont la radio-poubelle défend l’extrême-droite, même sa frange la plus violente. Nous avons ici un bel exemple audio.

Le groupe néonazi Atalante tenait cette semaine un événement public au parc Maizerets. Ça  soulève au moins une question: Est-ce légitime d’utiliser des salles appartenant à la Ville pour entraîner des groupes haineux et violents?

Radio X réagit à la nouvelle: Atalante n’est pas un groupe criminel, alors il n’y a pas de problème.

Les membres d’Atalante sont pourtant des criminels notoires, comme le révèle un article de la Presse.

Les groupes d’extrême droite Atalante Québec et La Bannière noire comptent parmi leurs militants des individus qui ont été impliqués dans de sanglantes attaques racistes à coups de couteau dans le passé, a appris La Presse.

Radio X : Atalante a l’doua de louer des salles

21 février 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais, Dany Gravel et Jean-Christophe Ouellet (00:01:50)

7h15: DM- « C’est tu des criminels? Est-ce qu’ils ont fait de quoi de croche? Non? Je m’en fous. »

DM- « Atalante, je les trouve weird. Mais ont-ils fait de quoi de criminel? non. Ont-ils commis de quoi de criminel? non. Alors : who cares? »

DM- « C’est une chasse aux sorcières des médias. »

maurais-live_2018-02-21-7h15-atalante-a-gogo.mp3

La radio-poubelle fait du: deux poids, deux mesures, avec l’extrême-gauche et l’extrême-droite. Voir ce vidéo pour en avoir la démonstration.

Maurais s’attaque à Alice Paquet

Le 15 février 2017, a lieu un rassemblement dénonçant la culture du viol en face de l’Assemblée Nationale. Alice Paquet y encourage les femmes à dénoncer leur agresseur. Elle est soutenue par plusieurs survivantes.

Quelle belle occasion pour la radio-poubelle de sortir son discours paternaliste, de faire du  mansplaining et d’insulter les survivantes.

Dès le lendemain, Dominic Maurais présente Alice comme une hystérique, une « perdue » manipulée, frivole et incohérente. Tout en enrobant son discours de faux « bons sentiments ».

Sachant que Maurais est lui-même une victime de viol, c’est assez consternant de constater son absence totale d’empathie. En fait, c’est le contraire, il est plein de haine envers les victimes quand ce sont des femmes.

Pour résumer le discours de Maurais…

  • Alice est fragile, frivole, manipulable et incohérente.
  • Les féministes sont des hystériques manipulant Alice. Leur but n’est pas d’aider Alice.
  • Lui, il sait ce qui est bon pour Alice.
  • Il n’y a pas de culture du viol (sans le démontrer).

Suite aux agressions sexuelles à l’Université Laval, Maurais démontrait le même mépris, en octobre 2016.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Radio X: Maurais s’attaque à Alice Paquet

16 février 2017, Maurais live, avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Dany Gravel (00:09:37)

6h30 : MB- « Une cinquantaine de personnes, qui se sont présentées… »

DM- « …Des tuques à pompon là, qui sont allées crier devant un chantier de construction (…) Pour ceux qui connaissent pas le secteur, c’est un chantier de construction. Quand même tu crierais avec une tuque à pompon, il n’y a personne qui va t’entendre en-dedans (…) »

JCO- « Voilà un extrait de son discours devant les 50,000, pardon, les 50 personnes. »

L’équipe diffuse le discours d’Alice.

DM- « Reste chez-vous! (pendant le discours d’Alice) »

DM- « Il veut arrêter de boire, déclare-t-il, à la SAQ  (…)

Je veux vraiment me retirer de ce dossier là, dit-elle devant les micros, entourée d’une gang de tuques en acrylique, devant le parlement, pour tenter d’impressionner qui au juste? Tsé, la culture du viol, il n’y en a pas (…) Où sont les manifs maintenant à l’Université Laval concernant les deux seules personnes accusées d’agression sexuelle (…) « 

JCO- « Alice voulait tellement pas être là qu’elle est allée donner une entrevue à RDI (…) »

DM- « Allez manifester pour exiger que ces gens-là quittent le pays. Peut-être. Ça serait bon. M. Baris là, 19 ans, originaire de la Guinée. »

JCO- « Ses amis ont besoin de lui dire d’arrêter ça (…) Les journalistes aussi, lâchez-la (…) La fille est fragile, lâchez-la »

DM- « Ça serait peut-être bon d’avertir aussi Québec Solidaire. Pas obligé de lui demander de se présenter aux élections (…) message à Manon Massé, il ne faut pas qu’elle se présente en politique. C’est pas bon pour elle. Elle sera manipulée (…) Elle a un carré rouge après le foulard . C’est la marque du foulard (…) J’ai peur qu’elle tombe dans le panneau et qu’elle soit manipulée comme une catin avec sa face sur les poteaux (…) »

maurais-live_2017-02-16-6h30-insultes-Alice-Paquet.mp3