Archives du mot-clé Denis Gravel

Maquillage des hommes: une « guerre culturelle de la gauche et des médias », selon Maurais

Male tears

Dominic « le serrage des bras et des ouïes est tout indiqué pour les enfants » Maurais fait semblant de se préocupper du sort des enfants.

Dans l’extrait suivant, l’équipe de Maurais live commente un article indiquant qu’il y a une augmentation du nombre de demandes de changement de sexe par des mineurs.

Mais ça dévie vers les hommes qui se maquillent. Maurais dit que ça n’existe pas, que ça peut « fucker les enfants » et que c’est une « guerre culturelle » de la gauche. Rien de moins.

La liberté d’avoir l’apparence que l’on veut serait l’équivalent de déclencher une guerre? Il y a des hommes dont la masculinité est tellement fragile qu’elle ne repose sur vraiment pas grand chose. Pauvre petit #MaleTears.

En passant, les sondages Numéris viennent de commencer #BraceYourself.

Il s’agit ici très certainement de transphobie et d’homophobie. Vous pouvez donc porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: le maquillage chez les hommes

4 mars 2019, Dominic Maurais, Dany Gravel avec Laurent Gaulin (00:10:09)

8h15 : DM- « Arrêtez de fucker les enfants. Laissez les enfants tranquille (…) »

DM- « Combien d’enfants ce matin à Québec dans les écoles veulent changer de sexe?Ça n’existe pas (…) »

DG- « C’est de l’endoctrinement! »

DM- « Soit que c’est des parents dangereux. Soit que c’est des enfants qui sont profondément perturbés. Une chose est sûre, ils ont besoin d’aide (…) »

DM- « Un enfant de 15 ans, ça ne pense pas à changer de sexe. Ça pense à avoir du sexe. That’s it (…)

DM- « Il y a comme une guerre culturelle actuellement qui est menée par la gauche avec l’appui des médias. Je pense qu’on peut prendre l’exemple du maquillage chez les hommes (…) Il n’y a pas d’homme à Québec ce matin qui se maquille. Ça n’existe pas. À moins de faire une imitation de Kiss (…) »

DM- « Tout pour fucker les jeunes (…) C’est la tyrannie des hétéroclites (…) Je trouve ça bizarre et dangereux (…) »

maurais-live_2019-03-04-maquillage.mp3

Une publicité déguisée de Radio X dénoncée par le Conseil de presse

Une décision publiée en juin mais qu’on avait pas vu passé met dans l’embarras un annonceur de longue date de la radio-poubelle: Jose Adam.

Le plaignant estime que l’entrevue de José Adam avec l’animateur Denis Gravel a été présentée de façon trompeuse comme une entrevue journalistique, alors que selon lui, il s’agissait d’une publicité déguisée.

Le plaignant ajoute que M. Adam est en ondes chaque semaine pour parler de produits électroniques, tout en étant le propriétaire d’un commerce spécialisé dans la vente de ces produits.

(…)

M. José Adam, de l’entreprise Maison Adam, participe aux émissions de radio du FM 93 et de CHOI 98,1 FM depuis 2004, afin de donner des « conseils » aux consommateurs pour les guider dans leurs achats de produits.

(…)

Au vu de tout ce qui précède, le Conseil de presse du Québec retient la plainte de M. Robert Gingras et blâme sévèrement l’animateur Denis Gravel, le collaborateur José Adam et la station CHOI 98,1 FM pour le grief de publicité déguisée.

Décision D2016-09-031 du Conseil de presse

Au sujet du procédé trompeur des chroniques publicitaires déguisées et autres techniques frauduleuses de la radio-poubelle, nous avons déjà publié une longue analyse sur les annonceurs de la radio-poubelle ici: Annonceurs et radio-poubelle, une histoire d’amour consanguine, ou pourquoi les subventions au Festival d’été de Québec ne sont jamais dénoncées

Radio X fait du journalisme et le Devoir c’est de la merde, selon Denis Gravel

Denis Gravel

La radio-poubelle est ambivalente face au journalisme. Plusieurs animateurs refusent le titre de journaliste, alors que d’autres la revendiquent.

Dans l’extrait suivant, Denis Gravel affirme que le Devoir ne fait pas de journalisme. Il fait de la merde. Par contre, Radio X fait du bon journalisme.

À la Coalition, nous croyons que ce n’est pas aux animateurs de décider s’ils sont journalistes ou non. Ce sont les journalistes eux-mêmes, ou plus largement au public, de décider.

Et contrairement à ce qu’affirme Denis Gravel, le Devoir ne reçoit pas un sou en subvention. D’un autre côté, le gouvernement (provincial et fédéral) et les sociétés d’États (Hydro, SAQ, Loto-Québec, le RTC etc) achètent beaucoup de pub à Radio X.

Il s’agit donc de propos erronés. Vous pouvez donc porter plainte au CCNR ou au CPQ, et écrire une lettre aux annonceurs.

Radio X : Radio X fait du journalisme, pas le Devoir

19 juin 2017, Gravel dans le retour avec Denis Gravel (00:22:04)

15h: DG- « Le Devoir (…) des journaux qui ont pas été capable de se mettre à jour. Autant au niveau idéologique qu’au niveau technologique ont pas été capable de suivre des tournants importants (…) Le clown du devoir (…) Brian Myles du Devoir qui demande pas moins de 400 millions $, ça c’est un centre Vidéotron (…) Faut que ça ferme le Devoir s’il n’y a personne qui le lit. Déja qu’on les aides en passant, on a déja quelques dizaines de millions de $ de donné pour les garder à flot (…) Le gars du Devoir trouve ça bien important parce que c’est du journalisme. Moi je trouve que le Devoir c’est de la merde. Je trouve qu’on fait du journalisme. C’est des opinions, ça se débats, ça discute. Je trouve pas qu’on fait plus ou moins de journalisme que le Devoir (…) Je vais tu commencer à payer pour que 120 lecteurs gardent leur journal prétentieux de gauche? Non non (…) Virez ça en journal humoristique, relancez le Croc… dites le pas aux journalistes. Faites juste dire continuez à vous prendre au sérieux (…)  »

Gravel-dans-le-retour_2017-06-19-15h-radioXFaitDuJournalisme.mp3

GND se lance en politique, la droite fait sa crise du bacon

L’entrée de Gabriel Nadeau-Dubois en politique au sein de Québec Solidaire est une bonne occasion pour la radio-poubelle de reprendre de vieilles habitudes: la diffamation et les insultes. Les extraits suivants le démontrent.

Contre GND, les insultes tournent beaucoup autour de son âge.

Les insultes envers GND sont si courantes que nous avons une section consacrée à ce sujet. Section qui serait utile à GND s’il décidait un jour de faire un Sophie Chiasson de lui-même et de poursuivre la radio-poubelle.

Vous trouvez ces propos inacceptables? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Radio X: insultes contre GND

7 mars 2017, Gravel dans le retour, avec Denis Gravel (00:06:30)

4h34 : DG- « S’il y a du monde assez stupide pour voter pour GND, qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse (…) Montréal, une ville où GND a envoyé chier les commerçants, envoyé chier les résidants pendant des mois en faisant sa fin de crise d’adolescence. Moi, il y a des arbitres de la radio qui ont dit que j’avais manqué de politesse envers GND. Je ne suis pas désolé d’avoir manqué de politesse envers un petit effronté (…) qui incitait ses chums à faire des émeutes et à terroriser le monde. Ça, moi, c’est pas une preuve d’intelligence pour moi (…) Pour moi, t’es pas un génie, t’es un crétin (…) Pour moi, GND s’en va automatiquement dans la catégorie des clowns (…) »

maurais-live_2017-03-09-8h50-GND-le-diable.mp3

Radio X: GND, l’enfant-roi

9 mars 2017, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jean-Christophe Ouellet (00:05:43)

8h50 : JC- C’est dans une heure qu’on aura enfin la confirmation que l’enfant-roi, l’enfant divin, va faire son annonce. L’arrivée en politique de GND! (…) Alors, les médias sont comme une lentille distorsionnée. Je ne sais pas pourquoi on nous le présente, GND, comme un enfant doux. Un être doué d’une intelligence supérieure. On occulte tout le côté radical de ce gars-là (…) Il nous a conduit dans la plus grosse révolte du Québec (…) Il appelle continuellement à des actions radicales (…)

DM- C’est l’apologie de la rue. C’est la même pensée qu’Occupy (…) Il va rejeter le système électoral actuel et proposer la proportionnelle.

JC- Et beaucoup de radicalité (…)

DM- Lisée aura un choix à faire (…)

JC- Est-ce qu’on va se coller sur la gauche communiste ou un chemin différent (…) Faites attention à ce gars-là. Les médias, ça va être une érection perpétuelle. Ce gars-là est un charmeur de serpent (…) C’est un gars très radical (…) »

gravel-2017-03-07-16h34-gnd-insultes.mp3

Les anti-Trump sont des « crottes de nez », selon Denis Gravel

Denis Gravel

Les gens ont manifesté à travers le monde à l’occasion de l’inauguration de Donald Trump comme président des États-Unis. Des femmes ont rejeté avec colère l’élection d’un président macho à New York, Philadelphie, Chicago, Los Angeles, Paris, Berlin, Londres, Prague, Sydney et Montréal, entre autres.

Pour Denis Gravel (la-voix-des-sans-voix autoproclamée), ce sont tous des « crottes de nez ».

Le monologue a le mérite de dévoiler la façon inédite de Gravel de concevoir la démocratie: « Si tu es pas d’accord, reste chez vous! »

Radio X : Les anti-Trump sont des « crottes de nez »

20 janvier 2017, Gravel dans le retour, avec Denis Gravel

15h05 : « DG- On a entendu beaucoup parlé aussi de sécurité, de manifestations aussi, depuis le début de la journée, je trouve ça incroyable que des gens manquent de classe et d’intelligence au point de manifester aujourd’hui. Vraiment des gens qui ont la tête pognée dans l’nombril et qui ne voient absolument rien. Je trouve ça triste dans une démocratie (…) Tu es une crotte de nez si tu manifeste aujourd’hui. C’est l’élection démocratique d’un président dans une démocratie. Si tu es pas d’accord, reste chez vous. Mais la démocratie, c’est plus gros que ce que tu penses de Donald Trump (…) Une fois de temps en temps, faut juste fermer nos gueules et reconnaitre que le système fonctionne (…) Les gens qui manifestent à Montréal, je vais vous le dire, vous êtes des crottes de nez. Les gens qui manifestent à Washington, vous êtes des crottes de nez (…)

gravel-dans-le-retour_2017-01-20-15h05-crotte-de-nez-trump.mp3