Archives du mot-clé Dominic Dumas

Les transgenres et les homosexuels lancent le signal de la fin de la société, selon Fillion

Jeff Fillion

Calme toi Fillion, les Numéris sont terminés. Le voici vociférant sa haine des gais, des personnes transgenres, des travestis, des drag-queens, de Safia Nolin et de Catherine Dorion. Ouf.

Fillion commence par dire qu’une personne transgenre allant parler à des enfants du primaire dans une école c’est la « fin de la société ». Il continue en laissant entendre que le déclin de l’empire romain a débuté avec une augmentation de l’homosexualité, ce qui l’aurait affaibli. Puis il met les drag-queens dans la soupe et ça se poursuit avec Safia Nolin et Catherine Dorion.

Tout ça pour tenter de démontrer une soi-disant « décadence morale de la société » en cours.

Il y a un paquet de militants d’extrême-droite qui doivent applaudir.

Fillion avait proféré des propos similaires en juin 2015.

Ces propos sont homophobes et transphobes, vous pouvez donc porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: transgenres fin de la société

7 décembre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion, Laurence Gagnon, Gerry et Dominic Dumas (00:22:14)

11h45 : « On a des transgenres ou encore des gars qui s’habillent en fille qui vont donner des cours dans des classes primaires. On a vu ça hier. Je sais pas si c’est arrivé… »

DD- « C’est à Montréal. »

JF- « C’est à Montréal? Wow. On est un peu comme les Romains, c’est le début de la fin. Les Romains, c’est pas arrivé en 24h.

G- « Le déclin tu veux dire? La fin de l’Empire? »

JF- « Ouais, d’ailleurs commencer à jouer avec le péteux, c’est là, ça a été un 20-25 ans de péteux. »

G- « Ouais, mais une cinquantaine d’années, là. Tout s’est effondré, là. »

JF- « Bien, c’est vrai! Ils ont commencé à jouer avec le péteux. Il y a eu du viraillage de péteux pas mal. »

LG- (gênée) « Lâche le péteux. »

JF- « C’est vrai! Les Romains, ils ont commencé à se jouer avec le péteux, ils sont devenus tellement riches… »

*Autres protestations de LG*

JF- « Ça se dit pas? Pourtant c’est très québécois. C’est Willie Lamothe. Il nous disait ça. C’est la Soirée canadienne. Les Romains ont joué avec leur péteux longtemps et ça l’a mené à la fin des Romains.  »

G- « L’oisiveté! Ça a joué un tour. »

JF- « Les Romains, ils arrivaient avec leur armée, ils rencontraient 4 barbus pas propres et ils se faisaient battre par les 4 barbus. »

G- « Oui. »

JF- « C’était rendu le bordel. On est un peu dans l’époque romaine de notre société. On a des… comment on appelle ça, des madames habillées en fille?

LG- « Des transgenres. »

JF- « Non »

DD- « Des drag-queens. »

JF- « Donc des drag-queens qui s’en vont donner un cours a des jeunes de maternelle ou de première année, je sais pas trop. J’ai vu ça hier. J’ai dit: oh my god. On est rendu. On est rendu tellement wild que ça commence a être fucké un peu. Mais, regarde, on est pas tous pareils. Je vais peut-être pas à la même vitesse que les autres. Mais, on est ce qu’on est. On est pas contre l’avancement ni le progrès, mais des fois on a une certaine résistance. Faut pas avoir peur de le dire quand même. Je sais que dans la société d’aujourd’hui c’est très très très dangereux de dire ça. Mais c’est important de le dire. »

(…)

JF- « On est rendu à Safia Nolin. C’est peut-être la fin. T’sais c’est la fin de la musique. Safia Nolin gagne des prix, Safia Nolin se fait dire qu’elle est bien habillée. On est rendu à la fin. On a fait le tour de la patente, il y aura un reset. Et ça va repartir avec quelque chose de différent (…) Je suis pas sûr qu’on peut considérer ça vraiment comme de la musique. Je suis pas certain que c’est vraiment une chanteuse (…)

Catherine Dorion est la Safia Nolin de la politique. Safia Nolin sait pas chanter. Je suis désolé (…) Catherine Dorion quand elle parle… (…)  »

JF- « Il y a personne qui donne de l’argent à l’Arabie Saoudite. Il y a personne qui envoie de l’argent directement à des pétrolières. Ça arrive pas (sauf une fois au chalet). »

Et Filllion dénigre l’habillement de Catherine Dorion « qui ne respecte pas le décorum ». C’est le même gars qui applaudit Donald Trump. Évidemment, in en profite pour ramener ça à lui: « on peut plus rien dire » et bla bla bla. Pour conclure:

JF- « La démocratie c’est quasiment dangereux. »

fillion_2018-12-07-11h45-transgenre-declin-empire-romain.mp3

Fillion se plaint d’avoir été intimidé par Jeremy Gabriel

Jeff Fillion

Jeff Fillion réagit à un article du Sac de chips intitulé Jeremy Gabriel ramasse Jeff Fillion sur Twitter.

Pour résumer, Jeff Fillion fait un autre tweet confondant les changements climatiques et la météo. Les réactions se font vives jusqu’au point où même le chanteur Jeremy Gabriel pose le hashtag : #FillionRoiDesCaves.

Mais c’est la réaction de Fillion qui est quelque chose: L’intimidateur récidiviste violent se plaint d’avoir été intimidé par le jeune homme!

Mais c’est un schéma très classique de la radio-poubelle. Intimidation-réaction-posture de victime.

Dans sa contre-réaction, dont l’audio se trouve ci-bas, Fillion intimide lui-même Jeremy Gabriel en menaçant de le poursuivre.

On rappelle que Jeff Fillion a été condamné au moins deux fois pour avoir intimidé les personnalités publiques Sophie Chiasson et Pierre Jobin. Dans ce dernier cas, Jobin était passé, de son propre aveu, à deux doigts du suicide.

Fillion est donc devenu maitre dans l’art de de l’intimidation et ne s’excuse lui-même jamais après avoir reçu une mise en demeure. Contrairement à Jeremy Gabriel qui s’est excusé sur Twitter vraisemblablement après que Fillion lui ait envoyé une mise en demeure. #victimite.

CHOI: Fillion se plaint d’avoir été intimidé par Jeremy Gabriel

26 novembre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion, Dominic Dumas, Gerry et Laurence Gagnon

12h JF- « Il y a jamais eu d’histoire avec Jeremy Gabriel. Il y a juste une chose, par exemple, j’ai vu son tweet par après et il me traite de cave? Donc, un gars qui s’est fait intimider, qui s’est fait ridiculiser par Mike Ward, qui fait du Mike Ward? (…) »

« Je pense pas que c’était de l’humour. En tout cas pas le hashtag (#FillionRoiDesCaves) donc quand tu traites l’autre de cave, la beauté c’est que si je me décide de poursuivre, parce que ce serait une bonne idée, je pourrais poursuivre Jeremy Gabriel pour 42,000$. Bien moi, je suis le Jeremy Gabriel de Jeremy Gabriel. Jeremy qui s’est fait moquer de lui par Mike Ward (…) »

« Les médias inventent des prises de bec qui n’existent pas; zéro (…) Ça me dérange pas d’être le cave de la gang de Montréal. Si Guy A Lepage s’en va dans une émission de radio me traiter de cave parce que je fais des tweets qu’il aime pas (Guy A Lepage a traité Fillion de « cave » à la Soirée est encore jeune, samedi passé). Si vous pensez que ça me blesse. J’ai une bonne carapace. »

fillion_2018-11-26-12h-intimide-par-jeremy-gabriel.mp3

Intimidation chez Vice: la radio-poubelle soutient l’extrême-droite violente

L’extrême-droite violente débarque chez Vice pour intimider les journalistes. Les gros bras d’Atalante n’apprécient pas les articles que le média a écrit sur eux.

Tout le monde dénonce cette attaque contre la liberté d’expression. Tout le monde? Non, bien sûr, la radio-poubelle fait bande à part. Elle est plutôt d’accord avec l’intimidation envers des journalistes surtout lorsqu’ils sont qualifiés de « gauchistes ».

Tout d’abord il y a un faire-valoir de Fillion qui écrit sur Twitter…

Merci à Antagoniste

Pour résumer

  • Atalante a « usé de sa liberté d’expression »
  • Vice méritait d’être intimidé
  • Atalante n’est pas un groupe extrémiste

Si Dominique Dumas l’a écrit, c’est parce que Jean-François Fillion n’ose pas l’écrire lui-même. Trop peureux d’assumer ses opinions jusqu’au bout.

Et si vous croyez qu’un faire-valoir peut développer ses propres idées, idées qui seraient contraires à celles du gourou, c’est que vous ignorez tout de la radio-poubelle.

Puis, Éric Duhaime et Myriam Ségal commentent aussi dans l’extrait (disponible en bas de cette page). Tout en feignant une condamnation sincère d’Atalante, ils poursuivent en changeant de sujet et finissent par réserver leurs mots les plus durs envers l’extrême-gauche et… les journalistes.

Même l’ex vice-première ministre Nathalie Normandeau et Martin Everell ont défendu la militante d’extrême-droite Faith Goldy le 23 mai, disant en gros que c’est l’extrême-gauche qui est violente et que l’extrême-droite ne fait pas de casse, elle. Rappelons que Faith Goldy s’est fait brassée par des antifas lors d’une manifestation au chemin Roxham le 19 mai.

Mettre sur le même pied d’égalité l’intimidation envers des journalistes et l’intimidation envers une militante suprémasciste blanche en train de se filmer vise à tromper l’auditoire. Vous pouvez condamner les deux si vous voulez, mais ce n’est pas pareil. Il n’y a pas de relation symétrique possible entre des gens dont le travail vise à faire croitre notre liberté et ceux qui veulent piétiner cette liberté.

C’est pourquoi nous devons combattre l’extrême-droite de toutes les façons possibles.

Toute notre solidarité aux journalistes de Vice.

Dégouté? Pourquoi ne pas écrire une lettre aux annonceurs pour vous défouler.

FM93: « Atalante l’a échappé hier »

25 mai 2018, Duhaime-Ségal avec Éric Duhaime et Myriam Ségal

12h17: ED- « Atalante ils l’ont échappé hier. »

MS- « Ils ont pas a rentrer à terroriser et intimider des journalistes. Vice à le droit d’écrire ce qu’ils veulent de la même manière qu’Atalante a le droit de dire ce qu’il veut (…) »

ED- « On sait que Vice c’est un média idéologique hyper à gauche. C’est correct ils ont le droit. C’est sûr que des fois j’aimerais qu’ils s’assument plus et qu’ils s’assument (…) »

MS- « C’était aussi inadmissible de voir les antifas houspiller Faith Goldy à Lacolle (…) »

MS- « Les médias traditionnels (…) personne n’a parlé de Faith Goldy. Mais tout le monde parle d’Atalante. »

ED- « Oui parce que c’est dans leur cour, c’est dans leur gang (…) Faith Goldy a fait pas partie de leur gang. Il y a quelqu’un de leur gang [les journalistes] qui a été intimidé. Fait qu’eux autres c’est pas le principe qu’ils défendent. Ils défendent une idéologie de gauchiste (…) »

ED- « Il y en a combien de la gang de crottés d’antifas qui vont se faire arrêter et qui vont se faire amener devant les tribunaux (…) Ça j’ai bien peur qu’il y en ait aucun. Parce ce qu’ils ont fait tant qu’à moi c’est pire, parce qu’ils s’en sont pris physiquement à Faith Goldy.

La bas [chez Vice] ils ont pas brisé de l’équipement, ils ont pas crachés sur du monde. Les antifas ils ont fait ça. Puis ils ont poussés du monde à terre (…) »

MS- « Que la violence soit à droite ou à gauche la violence est inadmissible dans une société civilisée (…) »

fm93-25-mai-2018-12h17-atalante-chez-vice.mp3

C’est un phénomène qu’on a observé dès 2012 alors que Légitime Violence, dont les membres sont aussi dans Atalante, avait été couvert de louanges dans une entrevue à Radio X. Un montage vidéo avait été réalisé démontrant le traitement faborable envers le groupe d’extrême-droite en comparaison avec un groupe d’extrême-gauche.

Radio X : Liberté à deux vitesses (Mise En Demeure et Légitime Violence)

On peut donc, d’un côté, crier haut et fort « libarté d’expression » (pour soi-même) et de l’autre soutenir ou banaliser l’intimidation envers des journalistes. C’est ça la radio-poubelle: des brutes hypersensibles flirtant avec l’extrême-droite.

G7: Fillion propose « une balle entre les deux yeux » aux protestataires

Dans l’extrait suivant, Fillion commet un crime: il invite ses auditeurs à faire des meurtres.

Je pense qu’on peut considérer que la carrière de Jean-François Fillion est terminée et qu’on pourra le voir sortir du studio de Radio X les menottes aux poings, aujourd’hui même.

Menace de mort, incitation à la violence, à la haine, à commettre un crime…

C’est assez.

Vous pouvez écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: une balle entre les deux yeux

9 mai 2018, Fillion avec Jean-François Fillion, Vincent Busuttil, Dominic Dumas, Gerry (00:00:50)

13h : JF- « Une des choses qu’on pourrait dire. On vous donne la chance de manifester pacifiquement. La minute que quelqu’un fait du grabuge, il a une balle entre les deux yeux. Il n’y en aura pas de grabuge. (silence) on exagère, mais il faut montrer de la pogne. C’est ça que je veux vous dire. »

(…)

JF- « T’sais l’autre fois je prenais l’expression, faut leur frotter la face sur l’asphalte… »

Gerry: « Ah! garanti. »

Merci à Infoman.

Les femmes agressées par Weinstein en ont profité et n’ont « pas de valeurs », selon Jeff Fillion

Jeff Fillion

Dans l’extrait audio suivant, Jeff Fillion affirme que les femmes victimes d’Harvey Weinstein, le producteur de film d’Hollywood, sont un peu coupables d’avoir accepté de se livrer à ses caprices sexuels « parce qu’elles n’ont pas de valeurs ».

Radio X : les victimes de Weinstein sont coupables

12 octobre 2017, Jean-François Fillion, avec Laurence Gagnon et Dominic Dumas (00:24:34)

11h55: JF- « On a affaire à des gens qui sont tous consentants dans ce système-là (…) Il y a eu un travail d’équipe… les filles, y en a d’ailleurs des filles qui l’ont dit? C’est gênant, je suis gêné pour vous autres. Vous avez fait ça pendant des années et des années. Là, ça en a pris une ou deux qui se lèvent pour que tout le monde suive? Tabarnache. Bien, c’est peut-être que pendant quelques années, ça faisait l’affaire (…)

JF- « La fille qui est meilleure actrice et qui ne l’a jamais été, elle, a sait qu’il y a des filles qui l’ont battue parce qu’elles n’ont pas de valeurs. Qui ont dit oui à un salaud (…) C’est pas vrai que c’est juste Harvey Weinstein qui est fucké. Ils sont tous fuckés. Tsé, Gwyneth Paltrow nous a raconté qu’elle aimait ça dans le derrière récemment dans une conférence (…) Je connais pas le chanteur de Cold Play, ça doit être un gars mêlé aussi, dans le domaine de la musique, du cinéma dans le domaine de tout, sont un peu bizarres (…)  »

hollywood2-est-un-milieu-de-fuckes-cest-pas-complique_2017-10-12-11h55.mp3