Archives du mot-clé Dominic Maurais

Maurais et Fillion proposent de sacrifier les vieux

Voilà deux populistes, Jeff Fillion et Dominic Maurais, discutant de l’opportunité que, en contexte de pandémie, les personnes âgées se sacrifient pour améliorer la vie de leurs enfants. C’est arrivé à Radio X, le 3 février dernier.

Tentons d’étoffer un peu. Fillion et Maurais sont incapables de gérer les inconvénients du confinement. Ils veulent donc alléger les mesures un peu pour eux, tout en gardant les vieux dans un confinement strict. Ce qui aurait pour effet de faire circuler le virus et d’augmenter les risques. Ils en déduisent, sans consulter les principaux intéressés, que les vieux seraient prêts à faire ce sacrifice de plein gré.

Le problème est que cette discussion n’a aucun sens. Si une personne âgée fait l’offrande de sa vie, ses enfants vont-ils vraiment mieux se porter?

Euh, non! En quelle circonstance est-ce que ça pourrait être vrai?

On veut sauver la vie de tout le monde. C’est pour ça qu’on fait tous des sacrifices depuis presqu’un an pour se prémunir de la maladie.

Mais la droite populiste ne pense pas comme ça. Elle qui a, depuis toujours, fantasmé sur la mort des boumeurs, utilise la pandémie avec le souhait d’accomplir lâchement le travail qu’ils n’osent défendre que de biais: enfin, un grand plan eugéniste pour faire «le ménage» chez les personnes âgées, la «population inactive» et les personnes obèses.

Quelle bande de personnes déplorables. Discutaillant sur la mort potentielle des autres (dont leurs propres parents!) pour mettre un peu de piquant dans leur vie minable.

Éric Duhaime avait, à peu de choses près, le même discours en avril 2020, au début de la pandémie.

Ça, c’est la fameuse droite qui se dit pro-vie.

La discussion de Maurais et Fillion débute avec un extrait audio d’un polémiste français, Christophe Barbier, datant… d’avril 2020. Donc rien à voir avec l’actualité.

Mais la suite est intéressante. Réalisant un peu tard leur étourderie, les populistes ont été pris de vertige par leurs propres dires et se sont mis à paniquer.

Attention! ce qui suit est difficile à supporter. Tout ça est extrait du post de Dominic Maurais sur Facebook.

Sérieux, Qualinet, Groupe Paquet, Vidéotron, vous cautionnez ça?

Si vous aussi êtes dégoûtés, vous pouvez écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI : Sacrifions les vieux

3 février 2021, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jean-François Fillion (00:05:42)

DM: « On écoute un certain Christophe Barbier (…)

CB: « Une vie en vaut une autre. Mais la vie qu’il me reste à vivre n’a pas la même valeur si j’ai 18 ou 98 ans. Quand j’ai 98 ans ma vie est derrière moi. Il me reste à faire une fin la plus belle possible (…) »

DM: « Est-ce que ce qu’il dit est faux? »

JF: « C’est zéro faux! (…) Je vais prendre mon âge, 52, 53 ans, tout le monde s’en sacre. C’est toute des X, on se sacre d’eux autres bien raide (…) Si j’ai à choisir quelqu’un chez vous qui va mourir de la covid (…) Je lève la main, c’est moi. Qu’est-ce qu’il y a de mal là-dedans? L’espérance de vie, elle est de 82 (…) Une fois que vous avez dépassé ça, les gens ont eu une belle vie (…) Si tu leur poses la question à ces gens-là. Ils vont être les premiers à dire: je vais me sacrifier pour mes enfants (…) C’est la nature humaine (…) Soulever une question, une réflexion, c’est jamais aller trop loin. »

DM: « Je donne un exemple (…) Supposons que votre enfant a besoin d’un rein et on vous dit: s’il n’a pas de rein, il va mourir. »

JF: « C’est même pas une question. »

DM: « Je suis prêt à mourir pour mes enfants! (…) »

JF: « On n’est pas capable d’avoir cette discussion-là au Québec! »

rx-2021.02.03-01-7h26-sacrifier-les-vieux.mp3

Radio X mobilise les gyms contre la santé publique

Radio X défie la santé publique. Contre les mesures sanitaires, pour miner les efforts de la population contre le virus mortel, la radio déploie toute une variété d’arguments. L’un d’entre eux est de revendiquer la réouverture des gyms.

L’espoir de Radio X était Dan Marino, fan du gourou conspirationniste Alexis Cossette-Trudel et propriétaire d’un gym client de Radio X, le Mega Fitness Gym. Il était en entrevue à Radio X au moins 3 fois cette semaine.

Marino faisait le tough, affirmant être prêt à payer les amendes parce que, de toutes façons, la faillite allait le mettre à l’abri des créanciers. Mais face aux menaces de François Legault, Marino a laissé tomber son mauvais plan.

Cependant un autre propriétaire, Marc-Antoine Grondin du Gym Olympe, a pris la relève en décidant de rester ouvert.

Grondin a téléphoné à Dominic Maurais vendredi matin. Dans cette entrevue émotive, M. Grondin sait se montrer persuasif et éloquent. Revendiquer le droit de travailler pour pouvoir manger, qui peut être contre ça?

Dans son long monologue, il dévoile aussi qu’il écoute Radio X tous les matins. Il va même jusqu’à répéter quelques termes et slogans matraqués par la radio-poubelle, dont le fameux classique: « Je magasine des maisons en Alberta! ».

C’est donc un fervent disciple de la secte.

Ça signifie que, malgré les discours trompeurs sur le respect des règles sanitaires, en réalité, Radio X mobilise, encourage et oriente le mouvement contre la santé publique.

Radio X croit que la covid19 est juste une petite grippe et fait de nous ses cobayes.

Some of you may die, but that is a sacrifice I am willing to make -  Sacrifice g | Meme Generator

Jamais la radio-poubelle n’a dit d’ouvrir les commerces malgré l’interdiction. Les gens qui ont besoin du smoking gun pour y croire, vous pourriez être servis, mais pour l’instant ce n’est pas ça. C’est plus subtil. L’auditoire est capable d’interpréter le discours et de faire sa propre idée.

Dans le cas présent, on a une campagne agressive quotidienne banalisant la covid19 et prônant la réouverture des gyms. Et on a un propriétaire qui, de son propre aveu, écoute Radio X à tous les jours et défie la santé publique.

On n’a pas a cherché trop loin pour deviner où est-ce qu’il a pris l’idée.

C’est assez

On ferme des écoles et des commerces pour éviter la propagation du virus. Ne serait-il pas logique de fermer, ne serait-ce que la durée de la pandémie, Radio X pour des raisons sanitaires? Comment peut-on laisser impunément des gens faire campagne contre la santé publique, en pleine crise, risquant ainsi la vie de la population?

Tout le monde fait des efforts surhumains depuis mars pour se protéger les uns les autres. Ce n’est pas facile, c’est long, ça demande des encouragements. Et pendant ce temps, on laisse la petite clique de la Grande-Allée faire tout un cirque avec notre santé?

Marc-Antoine Grondin affirme que si le gouvernement peut prouver que les gyms sont un danger pour la population, il va fermer. De nombreuses preuves scientifiques et des exemples existent, vous n’avez qu’à consulter cet éloquent fil Twitter. Merci à Antagoniste.

Notons que, peu après son entrevue à Radio X, des policiers ont remis une contravention de 1000$ à M. Grondin ainsi qu’à deux clients présents sur place. Il a fallu trois visites des policiers pour ce faire.

CHOI: un gym défie la santé publique

30 octobre 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Marc-Antoine Grondin

8h27 – DM: « C’est sûr que je peux pas en ondes dire: bravo, vous violez la loi (tu viens pas mal de le dire) (…) Mais ce que je peux dire, par contre, il y a tu moyen de comprendre ce gars-là (…)? »

MAG- « Le policier… je peux pas dire son matricule (…) m’a dit: « Je vous motive, je vous conseille de continuer à faire ce que vous faites là. De manifester votre mécontentement (…) »

MAG- « J’ai dit au policier: je veux faire mon épicerie, je veux manger… »

DM- « C’est comme la coiffeuse en Géorgie… Je ne sais pas si vous vous en souvenez. »

MAG- « Oui, je me rappelle. Je sais très bien, je vous écoute à tous les matins, monsieur Maurais. Je suis un très fidèle auditeur. »

DM- « La coiffeuse a dit: c’est une question de survie. L’État ne peut pas m’empêcher de gagner ma vie. »

MAG- « On est tu rendu en Russie? On est tous des commies? (…) »

MAG- « C’est pas le gouvernemaman qui va me dire comment manger (…) Encore la semaine passée, j’étais en train de magasiner des maisons en Alberta (…) »

MAG- « Je ne m’arrêterai pas et je ne fermerai pas (…) Legault, ouvre tes oreilles, c’est moi qui te parle à matin. Si tu es capable de prouver de façon scientifique que c’est nous autres qui est le problème, on va non seulement tous fermer, mais vous allez tous nous racheter à la valeur de ce qu’on vaut (…) Je paie mes taxes et tu m’empêches de travailler? Je m’excuse, je vais être bien direct: fuck you esti. »

MAG- « Il a fallu que tout le monde se mette un masque pour démasquer le gouvernement » (Slogan certifié d’origine Radio X)

MAG- « Je vais me battre, je vais rester debout, et je préfère mourir debout que de crever de honte »

rx-2020.10.30-maurais-live-olympe.mp3

Les antiracistes sont les vrais racistes, selon des racistes

Peut-on, à la fois, tenir des propos racistes et, au même moment, dire que les antiracistes sont les vrais racistes? Blâmer les antiracistes de colporter la notion de « race » tout en utilisant le terme soi-même?

Grâce à la radio-poubelle, Jérôme Blanchet-Gravel et Dominic Maurais, on peut enfin dire que oui, ça se peut.

Le sujet de la chronique hebdomadaire de Jérôme Blanchet-Gravel cette semaines est le nouveau programme fédéral pour aider les entrepreneurs noirs.

Blanchet-Gravel et Maurais s’embarquent alors dans un long charabia confus pour tenter de rendre compliqué quelque chose de très simple.

Ils affirment que

  • Le programme serait raciste (parce qu’il exclurait les blancs #RacismeAntiBlanc)
  • Il faudrait faire des « tests de sang » ou consulter la généalogie pour déterminer si les gens sont de « vrais noirs »
  • Des personnes noires adoptées par des blancs pourraient ne pas être admissibles
  • Ce sont les noirs qui sont privilégiés après tout
  • Les antiracistes utilisent le concept de « race », ce qui les rendrait « racistes »

Ironiquement, c’est Blanchet-Gravel lui-même qui est le seul à évoquer les concepts de « pureté raciale » et de « sang noir » dans le cadre de la discussion. Qui parle de ça dans l’espace public, hormis des fascistes pur jus?

Et au sujet du postulat que les antiracistes seraient racistes, ça s’appelle le « racialisme »:

la doctrine du racialisme, qui ne se distingue au départ que très superficiellement du racisme, a resurgi dans les dernières années sous la plume d’intellectuels bien souvent issus des rangs de la droite identitaire et de l’extrême droite pour vilipender les luttes contre les iniquités fondées sur le profil racial ou l’origine ethnique

[…]

Être « non raciste » signifierait le fait de ne pas être raciste et en même temps de ne pas être résolument opposé au racisme. Or nous sommes racistes ou nous sommes activement antiracistes. Être les deux à la fois est une absurdité.

ledevoir.com

La discrimination positive est un concept existant et utilisé autant par le gouvernement provincial que fédéral. Il existe des programmes d’égalité à l’emploi pour les femmes, les autochtones, les minorités visibles et ainsi de suite.

Les conservateurs de Stephen Harper ont tenté de les abolir en 2010, c’est dire que ces programmes existent depuis longtemps.

Le principe est d’utiliser une forme de discrimination – positive – pour en corriger une autre plus grande, qui est négative. Le résultat est une augmentation totale de la liberté et de l’équité.

Parce qu’un plus grand taux de chômage pour les personnes noires c’est une injustice qu’il faut corriger.

On rappelle que Jérôme travaille pour Sputnik news, un média de désinformation russe visant à polariser la population canadienne, entre autres.

CHOI: Blanchet-Gravel parle de racisme

10 septembre 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jérôme Blanchet-Gravel

DM- « Justin Trudeau lance un programme d’investissement (…) uniquement pour les entrepreneurs noirs, black only. Qu’est-ce que tu en dis? »

JBB- « Bien, qui sont les Noirs? (…) »

DM- « Il y a les Prismacolor, mais le noir existe (…) »

JBB- « Est-ce que ce sont les bronzés? Qui est noir? Si tu as un parent noir est-ce que tu vas avoir 50% de la subvention? Est-ce qu’on parle des Noirs issus de l’immigration récente? Est-ce qu’on parle des Noirs de deuxième génération? Est-ce qu’on parle des entrepreneurs noirs qui ont été adoptés par des parents blancs? (…) Est-ce que ce sont les enfants de la fameuse mère ordinaire? (…) »

JBB- « Ce que fait Trudeau avec son programme de ségrégation économique, c’est finalement inverser la logique du racisme et d’une ancienne extrême-droite (…) »

JBB- « Parce qu’on sait aussi que dans les pays arabes, au Maghreb en particulier, en dessous c’est l’Afrique noire, alors il y a beaucoup de mélanges aussi. On sait qu’il y a des Arabes qui ont du sang noir« 

JBB- « Est-ce qu’on va devoir faire des tests de sang? Est-ce qu’on va retomber dans un concept de pureté raciale? Votre CV c’est plus vos compétences, c’est plus vos expériences de travail, c’est votre arbre généalogique. C’est extrêmement dangereux (…) »

JBB- « Là, les critères ont pas encore été annoncés par Justin Trudeau pour établir qui est noir (…) La race… c’est drôle, parce qu’il y a quelques années la gauche disait que la race n’existait pas. Et finalement elle ne parle que de race. Que de race. Que de race. La race est partout (…) »

JBB- « Faut être cohérent. Est-ce que la race existe ou elle n’existe pas? C’est complètement fou et c’est extrêmement dangereux (…) Je ne me suis jamais considéré raciste (sans blague) (…) »

JBB- « Le mouvement antiraciste est en train de recréer des schémas racistes. »

DM- « Ce sont les nouveaux racistes, les antiracistes (…) »

JBB- « Est-ce qu’on peut s’autodéfinir? Il y a une mode à gauche (…)

JBB- « On parle de privilège blanc, mais on est en train de créer un privilège noir, dans un certain sens (…) »

rx-2020.09.10-maurais-jbb-racisme.mp3

La fable du 6%: Les morts covid seraient surévaluées

Qui dit pandémie dit festival de la désinformation. Et l’une des faussetés récentes consiste à dire que le décompte officiel des morts de la covid est exagéré.

Cette histoire est devenue mainstream après qu’elle ait été popularisée par Donald Trump et des comptes Twitter louches liés à la secte QAnon.

C’est donc en toute logique que nos disciples de Donald Trump locaux, Dominic Maurais et Éric Duhaime, répandent aussi cette rumeur. L’audio et le verbatim sont ci-joint.

Cette fable arrange les conspirationnistes et les animateurs de radio-poubelle parce qu’elle permet de dire qu’il n’y a qu’une infime fraction, soit 6%, des 5 774 morts québécois classés covid qui sont « vrais ». Et qu’il ne s’agit donc pas d’une maladie dangereuse et que les mesures sanitaires sont inutiles.

Selon Snopes, un site spécialisé dans la lutte contre la désinformation, cette affirmation au sujet de la surévaluation est fausse. Le scientifique en chef du Québec a aussi dénoncé la supercherie dans un article intitulé Des décès sans Covid attribués à la Covid? Faux. Vous pouvez aussi lire le témoignage d’un médecin expliquant comment remplir un certificat de décès, merci à Antagoniste.

Puisqu’il s’agit de désinformation, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ. Vous pouvez aussi écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: Les morts covid seraient surévaluées

9 septembre 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Éric Duhaime

ED- « Il y a quatre personnes qui sont mortes de la covid (…) Ça, c’est si elles sont vraiment mortes de la covid parce que des fois, les chiffres ont tendance a être gonflés un peu. »

DM- « 94% selon CBC (sic) des personnes mortes aux États-Unis seraient mortes de multiples raisons »

ED- « 2.6 causes autres que la covid aussi. Il y a combien de personnes qui se sont suicidées hier au Québec? (…) Trois par jours »

rx-2020.09.08-mauraislive-duhaime-6pourcent.mp3