Archives du mot-clé Dominique Dumas

L’avortement est un meurtre, selon Jeff Fillion

Capture d’écran de Radiox.com

Fillion affirme que l’avortement est un meurtre après le premier trimestre. Il a dit ça hier, le 5 juin, en ondes.

Maurais est aussi allé discrètement dans cette voie-là, en disant, le 16 mai, préférer la législation de la Géorgie à celle de l’Alabama « avec la notion du heartbeat » [battement de cœur].

La radio-poubelle a toujours parlé d’avortement. Par exemple, en 2012, Sylvain Bouchard proposait « d’aider les femmes qui veulent garder leur enfant »; en 2013, il parlait de la « souffrance des fœtus » et en 2014, qu’être « pro-choix c’est pro-avortement », pour finalement fantasmer sur l’imposition de restrictions, en 2015. En 2013, Jérôme Landry proposait aussi des limites et Maurais disait que des « bébés sont tués en CLSC », tout en pleurnichant de ne pas pouvoir parler d’avortement. En 2016, Fillion suggérait qu’il y avait trop d’interruptions de grossesses.

Mais c’est la première fois, depuis la fondation de la Coalition en 2012, au moins, qu’on a un discours aussi long, clair et violent au sujet du droit à l’avortement.

Le contexte a changé puisqu’avec l’élection de Donald Trump aux États-Unis, la droite morale, religieuse et réactionnaire a repris de la vigueur. Et on en subit les contrecoups.

Il y a 10 ans, ces populistes disaient s’intéresser à l’économie et dénigraient la droite morale. Aujourd’hui, les mêmes populistes baissent leurs masques et qu’est-ce qu’on retrouve? La même droite morale d’antan, la bonne vieille droite raciste et sexiste de grand-papa.

Constatons aussi que la radio-poubelle, Maxime Bernier et les groupes d’extrême-droite se sont tous mis à parler de ce sujet en même temps.

N’en déplaise aux populistes masculinistes, l’avortement est un droit. Ceux qui en font un amalgame avec un crime sont du même côté patriarcal de la domination et de la répression des droits des femmes depuis des millénaires.

Radio X: l’avortement un meurtre

4 juin 2019, Fillion, avec Jean-François Fillion, Laurence Gagnon, Dominique Dumas (00:19:37)

12h20: JF- « Avec ce qui se passe en Alabama et en Géorgie et on essaie d’importer le débat ici pour mettre dans les câbles Maxime Bernier et les conservateurs qui sont tombés dans le piège (en fait c’est la droite qui remet la question sur le tapis et c’est une députée du Bloc québécois qui a fait une motion) et il va utiliser les médias qu’il subventionne comme armée pour faire sa propagande (…)

DD- « Pour avoir le vote féminin. »

JF- « Exact! »

(…)

DD- « C’est un dossier qui est émotif et qui est impossible de jaser calmement. »

LG- « Quand tu prend le temps de lire la position de Maxime Bernier sur l’avortement, tu vois que c’est pas un gars qui veut abolir (…) quand le bébé est rendu au troisième trimestre… »

JF- « Merci! »

LG- « C’est un être humain »

Puis Fillion déplore que lorsqu’une femme enceinte est assassinée, le tueur ne peut pas être accusé de deux meurtres #VivelEtat

JF- « On a une jeune fille, on lit entre les lignes c’est une très jeune fille (…) Elle décide tard de ne pas avoir d’enfant (…) Elle décide de mettre un terme à la grossesse (…) Je veux pas l’enlever le choix aux femmes, là. Quand c’est fait la 10e, la 11e, la 13e semaine (Ça c’est le premier trimestre en passant). Un moment donné, il y a une fenêtre on peut plus! D’ailleurs il y a des endroits, non ! non ! rendu là, faut que tu mettes à terme, (des endroits avec un gros gouvernemaman). On va le mettre en adoption. Mais là, tu as un enfant. Au Québec, on fait ce genre d’intervention là (…) »

JF- « Cette fille, une Canadienne (…) la procédure est la suivante, elle est rendue à la 24e semaine… »

DD- « À 24, sont viables »

JF- « À 23 semaines, sont viables »

LG- « À 24, tu les sens. Ça donne des coups de pied, ça bouge »

JF- « C’est autour d’une livre et quart, une livre et demie »

(…)

LG- « À 20 semaines, sont considérés viables (…) »

(…)

JF- « Ils donnent une pilule (…) c’est pour donner un arrêt cardiaque au bébé. »

LG- « Ah! Pour qu’ils l’accouchent mort »

JF- « Attends un peu, c’est pas fini. Elle est à l’hôtel. En soirée, elle a des saignements et des douleurs (…) La jeune femme accouche du bébé et là, elle se met à brailler et elle crie que là, elle veut garder le bébé. Et c’est pas possible à cause du médicament… »

LG- « Ils l’ont tué, c’est sûr qu’elle pouvait pas le garder »

(…)

JF- « De savoir qu’on a un système qui tue des enfants avec un arrêt cardiaque provoqué, moi excusez-moi, je débarque (…) Pour moi c’est un meurtre. »

(…)

DD- « La motion que le Bloc a voulu faire passer et on blâmait les conservateurs de pas avoir voté pour ça, c’était une motion qui disait que les femmes pouvaient se faire avorter peu importe la raison. »

JF- « Bien c’est ça, chez la gauche, eux autres ils veulent qu’on avorte le jour avant la date prévue de naissance. Faut pas oublier qu’avec les changements climatiques, ils disent qu’il ne faut pas faire d’enfants. C’est la même gang. Ils ont aucun respect pour la vie. Ils sont complètement crackpots, ce monde-là. Complètement malades (…) »

JF- « J’ai commencé à changer d’opinion quand quelqu’un m’a dit au centre des naissances ou je sais pas trop quoi (#TémoignageInventé), ça a un peu changé, ça s’est amélioré, c’était pas loin de 40,000 avortements sur 80,000 naissances. My god qu’est-ce qui se passe? Ouais, beaucoup de gens qui ne font pas attention. C’est rendu un moyen de contraception » (en 2003, on pratiquait 26 997 avortements au Québec, le chiffre le plus haut depuis 14 ans. Alors le chiffre de Fillion est farfelu…) »

(…)

JF- « C’est toujours bien une vie humaine, à 16, 17 semaines (…) »

une-femme-doit-pouvoir-choisir-mais-un-avortement-au-3e-trimestre-cest-un-meurtre_2019-06-04.mp3

Fillion adore Infowars comme le tueur de la mosquée

Dans l’extrait suivant, Fillion révèle qu’il suit avec intérêt Joseph Watson, collaborateur d’Infowars. C’est une de ses sources d’information.

Infowars est un média « alt-right » de fakenews et de théories de la conspiration animé par Alex Jones qui vient d’être banni de plusieurs réseaux sociaux en raison de ses propos.

Infowars et Watson sont aussi des sources du tueur de la mosquée de Québec.

Watson a rejoint récemment le parti politique britannique UKIP « Le parti, d’inspiration nationaliste, est régulièrement accusé par ses détracteurs de dérives racistes et islamophobes », peut-on lire sur Wikipédia.

Mark Zuckerberg met ses culottes pour bannir l’extrême-droite raciste de Facebook. Quand est-ce que le CRTC va chasser l’extrême-droite raciste de notre propriété collective, les ondes radios?

CHOI: Alex Jones banni de Facebook, Fillion réagit

3 mai 2019, Fillion, avec Jean-Francois Fillion, Laurence Gagnon et Dominique Dumas

13h45- LG: « Facebook a banni officiellement des gens de son réseau social; Alex Jones est officiellement banni à vie parce qu’il est dangereux, et aussi Louis Farrakhan, lui, ils disent que c’est un extrême-droite (…) Lui, il disait qu’Hitler c’est un bon monsieur (…) « 

JF: « Ils peuvent faire ce qu’ils veulent (…) Mais le problème de ça… Ouais, Alex Jones ok, parfait, moi je suis Watson, ce qui donne beaucoup d’infos sur Infowars, qui est une machine de contenu. Si c’était un dangereux, je peux vous dire une chose: je le suivrais pas. là. Mais j’ai trouvé le Hamas sur Facebook! (…)

fillion_2019-05-03-13h45-watson-infowars.mp3

Deuxième bain en CHSLD: Fillion propose l’abolition de l’assurance-emploi et le travail forcé

Jeff Fillion

Le gouvernement offre un seul bain par semaine aux personnes agées dans les CHSLD de la Capitale-Nationale alors qu’il en avait promis deux. La solution de Fillion?

Abolir l’assurance-emploi (et, si on sait lire entre les lignes, l’aide sociale et les pensions) pour forcer les gens à aller donner des bains aux personnes âgées.

Fillion a l’air de penser que des gens ont inventé l’assurance-emploi par charité chrétienne. Ce n’est pas le cas du tout. C’est un acquis obtenu chèrement par le sang et la sueur du monde ordinaire. Ceux sur lesquels Fillion crache chaque jour.

Il parait que le populisme c’est d’offrir des solutions simples à des problèmes compliqués. Alors, on en a une solution simple aussi.

L’évasion fiscale au Canada, ça représente 353 milliards $ au Canada. Alors Fillion et ses amis du 1% ont juste à payer leurs taxes et impôts, comme tout le monde. Miracle, on pourra offrir un bain par jour à toutes les personnes placées en CHSLD!

L’utilisation du terme « BS » est discriminatoire et contraire à la déontologie, vous pouvez porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire une lettre aux annonceurs

CHOI: abolir l’assurance-emploi et forcer le monde à travailler

30 avril 2019, Fillion, avec Jean-Francois Fillion et Dominique Dumas

13h45 – La discussion commence à propos du deuxième bain par semaine dans les CHSLD.

JF- « Y a tu des gens qui ont pris leur retraite à 55 ans et qui manquent d’activité? Il y en a plein. Avant de tomber dans ceux-là, est-ce qu’il y a des BS à Québec qui sont capables de travailler, oui y en a. Est-ce qu’il y a des gens sur le chômage en train de checker tel job mais qui refusent à cause de telle ou telle affaire? Un moment donné, va falloir que tout le monde participe.

Il y a des choses qu’on a données à des gens dans le temps, une sécurité financière dans une certaine mesure, et aujourd’hui, là, on n’a plus besoin de ça. Il y a tellement de jobs de disponibles en raison du vieillissement de la population que ces programmes-là, on n’en a plus besoin! (…)

L’assurance-chômage, on n’a plus besoin de ça. Demain matin, quelqu’un perd sa job, des jobs il y en a plein (…) le fait de ne pas forcer les gens à travailler pour avoir quelque chose fait en sorte, qu’en ce moment, bien nos vieux en paient le prix. Il y a des gens qu’on paie à ne rien faire (…) Si on motivait les BS (…) Si on leur donnait un indicatif. »

fillion_2019-04-30-13h45-travail-force.mp3

« Le bien être social on va mettre un stop à ça » -Elvis Gratton

Entrevue Dorion-Nolin: la radio fait sa crise du bacon

Avant-hier, Catherine Dorion a publié la vidéo d’une entrevue avec Safia Nolin sur l’intimidation. Dans cette entrevue de plus d’une heure, les 10 dernières minutes sont consacrées à la radio-poubelle.

Safia et Dorion discutent à bâtons rompus de l’impact toxique de la radio-poubelle sur leur vie, sur la culture et sur la société en général.

Catherine dit même quelques mots troublants sur son propre père, Louis Dorion, qui a poursuivi André Arthur puis qui aurait été forcé de quitter la ville de Québec et de changer de métier.

La radio-poubelle a donc réagi comme d’habitude envers tous ceux qui brisent l’omerta: elle a fait une grosse crise du bacon dont les extraits sont ci-joints.

Nos brutes hypersensibles démontrent qu’ils sont toujours incapables de prendre la critique.

Radio X: incapable de tolérer la dissension

25 mars 2019, Maurais live, avec Dominique Maurais, Alexandre Leblond

DM: « Ils font la démonstration que ce sont des faibles (…) Quelqu’un qui déteste la dissension (#RegardeQuiParle) dans une société libre et éclairée comme la nôtre, c’est quelqu’un qui est foncièrement faible. Quelqu’un qui veut faire taire la critique (ironique compte tenu de la suite) (…) »

*Extrait de Dorion disant que les animateurs de radio vont radicaliser du monde qui font des actes haineux

DM: « Un moment donné elle me nomme, mais de lancer des âneries de la sorte, c’est non seulement irresponsable mais c’est dangereux et c’est faux. C’est complètement bête ce qu’elle dit. Elle nage dans la bêtise (…) Ça mérite une poursuite! (…) C’est minable, ça fait pitié. C’est pathétique. Oui oui! ça vaut une mise en demeure. C’est vous qu’elle insulte (#not)

catherine-dorion-en-guerre-contre-radio-x-ils-vont-radicaliser-du-mondequi-font-des-meurtres_2019-03-25.mp3

Radio X: Fillion aime ses filles, mais pas tant

25 mars 2019, Fillion, avec Jean-François Fillion, Dominique Dumas

12h30 – JF: « A propos de Dorion, sur ce qu’elle avance, qu’on est quasiment des meurtriers (…) Les gens de Québec qui l’ont élue, va falloir se rendre compte qu’ils ont engagé une ado. »

JF: « Sans vouloir vexer ma fille de 14 ans, c’est exactement… je l’aime bien ma fille, il y a des genres… des fois tu as hâte que ça conclut. »

DD: « Ils s’expriment comme leur âge. »

JF: « S’il n’y a pas quelqu’un qui gère Catherine Dorion pour de vrai dans les prochaines semaines, elle ne se rend pas à Noël comme politicienne. Elle va se mettre un pied dans la bouche et elle ne sera pas capable de s’en sortir (…) »

Et Fillion d’y aller avec des remarques condescendantes et méprisantes sur Dorion.

JF: « Moi j’ai rien contre (#not), comment elle s’appelle? Safia Nolin? (…) Ça fait vraiment jeune fille »

Puis Fillion dit que du cheerleading, la poutine du Cosmos, un film sur Motley Crue et Metallica, c’est de la culture comme n’importe quoi d’autre.

fillion_2019-03-25-reaction-dorion-nolin.mp3

FM93: Duhaime menace Dorion

Duhaime qui demande des preuves, on se demande, est-ce que Duhaime a déjà dévoilé ses sources pour son fameux « agenda islamiste caché » d’Amir Khadir?

25 mars 2019, Duhaime dans le retour, avec Éric Duhaime

15h – ED: « Ce qui est dangereux, ce qu’elle dit c’est qu’on est des agents de radicalisation. Je veux savoir qui j’ai radicalisé et que j’ai invité à faire des meurtres et à propager la haine. Je veux des preuves. Mme Dorion c’est excessivement grave ce que vous nous accusez. C’est de nature criminelle ce que vous dites. »

eric_sur_dorion_2559527_1553543879810566.mp3

Les transgenres et les homosexuels lancent le signal de la fin de la société, selon Fillion

Jeff Fillion

Calme toi Fillion, les Numéris sont terminés. Le voici vociférant sa haine des gais, des personnes transgenres, des travestis, des drag-queens, de Safia Nolin et de Catherine Dorion. Ouf.

Fillion commence par dire qu’une personne transgenre allant parler à des enfants du primaire dans une école c’est la « fin de la société ». Il continue en laissant entendre que le déclin de l’empire romain a débuté avec une augmentation de l’homosexualité, ce qui l’aurait affaibli. Puis il met les drag-queens dans la soupe et ça se poursuit avec Safia Nolin et Catherine Dorion.

Tout ça pour tenter de démontrer une soi-disant « décadence morale de la société » en cours.

Il y a un paquet de militants d’extrême-droite qui doivent applaudir.

Fillion avait proféré des propos similaires en juin 2015.

Ces propos sont homophobes et transphobes, vous pouvez donc porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: transgenres fin de la société

7 décembre 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion, Laurence Gagnon, Gerry et Dominique Dumas (00:22:14)

11h45 : « On a des transgenres ou encore des gars qui s’habillent en fille qui vont donner des cours dans des classes primaires. On a vu ça hier. Je sais pas si c’est arrivé… »

DD- « C’est à Montréal. »

JF- « C’est à Montréal? Wow. On est un peu comme les Romains, c’est le début de la fin. Les Romains, c’est pas arrivé en 24h.

G- « Le déclin tu veux dire? La fin de l’Empire? »

JF- « Ouais, d’ailleurs commencer à jouer avec le péteux, c’est là, ça a été un 20-25 ans de péteux. »

G- « Ouais, mais une cinquantaine d’années, là. Tout s’est effondré, là. »

JF- « Bien, c’est vrai! Ils ont commencé à jouer avec le péteux. Il y a eu du viraillage de péteux pas mal. »

LG- (gênée) « Lâche le péteux. »

JF- « C’est vrai! Les Romains, ils ont commencé à se jouer avec le péteux, ils sont devenus tellement riches… »

*Autres protestations de LG*

JF- « Ça se dit pas? Pourtant c’est très québécois. C’est Willie Lamothe. Il nous disait ça. C’est la Soirée canadienne. Les Romains ont joué avec leur péteux longtemps et ça l’a mené à la fin des Romains.  »

G- « L’oisiveté! Ça a joué un tour. »

JF- « Les Romains, ils arrivaient avec leur armée, ils rencontraient 4 barbus pas propres et ils se faisaient battre par les 4 barbus. »

G- « Oui. »

JF- « C’était rendu le bordel. On est un peu dans l’époque romaine de notre société. On a des… comment on appelle ça, des madames habillées en fille?

LG- « Des transgenres. »

JF- « Non »

DD- « Des drag-queens. »

JF- « Donc des drag-queens qui s’en vont donner un cours a des jeunes de maternelle ou de première année, je sais pas trop. J’ai vu ça hier. J’ai dit: oh my god. On est rendu. On est rendu tellement wild que ça commence a être fucké un peu. Mais, regarde, on est pas tous pareils. Je vais peut-être pas à la même vitesse que les autres. Mais, on est ce qu’on est. On est pas contre l’avancement ni le progrès, mais des fois on a une certaine résistance. Faut pas avoir peur de le dire quand même. Je sais que dans la société d’aujourd’hui c’est très très très dangereux de dire ça. Mais c’est important de le dire. »

(…)

JF- « On est rendu à Safia Nolin. C’est peut-être la fin. T’sais c’est la fin de la musique. Safia Nolin gagne des prix, Safia Nolin se fait dire qu’elle est bien habillée. On est rendu à la fin. On a fait le tour de la patente, il y aura un reset. Et ça va repartir avec quelque chose de différent (…) Je suis pas sûr qu’on peut considérer ça vraiment comme de la musique. Je suis pas certain que c’est vraiment une chanteuse (…)

Catherine Dorion est la Safia Nolin de la politique. Safia Nolin sait pas chanter. Je suis désolé (…) Catherine Dorion quand elle parle… (…)  »

JF- « Il y a personne qui donne de l’argent à l’Arabie Saoudite. Il y a personne qui envoie de l’argent directement à des pétrolières. Ça arrive pas (sauf une fois au chalet). »

Et Filllion dénigre l’habillement de Catherine Dorion « qui ne respecte pas le décorum ». C’est le même gars qui applaudit Donald Trump. Évidemment, in en profite pour ramener ça à lui: « on peut plus rien dire » et bla bla bla. Pour conclure:

JF- « La démocratie c’est quasiment dangereux. »

fillion_2018-12-07-11h45-transgenre-declin-empire-romain.mp3