Archives du mot-clé Éric Duhaime

Injection de désinfectant: Éric Duhaime à la défense de Donald Trump

Avant-hier Donald Trump a suggéré qu’on puisse s’injecter du désinfectant pour tuer le coronavirus.

On était bien curieux de savoir si un de ses disciples à Québec allait prendre sa défense.

On en a trouvé un! Nul autre qu’Éric Duhaime.

FM93: S’injecter du désinfectant contre le coronavirus

24 avril 2020, Duhaime le midi avec Éric Duhaime

12h15: ED- « Il y a effectivement des recherches pour savoir comment ils peuvent injecter des matières désinfectantes pour aller tuer le virus sans que ça aille de l’impact sur notre santé.

fm93-duhaime-12h15-injection-desinfectant.mp3

Une personne âgée a moins de valeur, selon Duhaime

Éric Duhaime trouve que les personnes âgées ont moins de valeur que les personnes plus jeunes. Il a dit ça aujourd’hui, c’est dans l’extrait plus bas.

Curieuse déclaration compte tenu que l’égalité entre les individus est au cœur de notre société. C’est même une valeur fondamentale de la démocratie libérale.

Si on met ça conjointement avec sa déclaration sur les riches dont le vote devrait avoir plus de valeur que celui des pauvres, ça veut dire qu’Éric Duhaime rejette la démocratie libérale. Il embrasse plutôt une autre tradition politique, beaucoup plus louche et sombre.

Et puisque la mère de Duhaime est toujours vivante (il a dit, des sanglots dans la voix, qu’elle lui avait téléphoné quand Xavier Camus a écrit, avec justesse, qu’il était membre du groupe Facebook privé de la Meute), est-ce que ça veut dire qu’il trouve que sa mère vaut moins que lui?

Quel genre d’esprit immoral peut dire une chose pareille?

En réponse, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ et écrire une lettre aux annonceurs.

FM93: Une personne âgée vaut moins

18 avril 2020, Duhaime le midi, avec Éric Duhaime

11h30 : « Le docteur Arruda (…) avait dit que la vie humaine, que la personne ait 80 ans ou qu’elle en ait cinq, c’était pareil, c’était la même chose, et il en était très fier, et que c’était même nos valeurs au Québec de sauver les personnes âgées (…) Mais moi, je suis de ceux qui pensent qu’un enfant de 5 ans qui meurt puis une personne de 79 ans qui est atteinte du cancer du poumon qui meurt 6 mois plus tôt que prévu, c’est pas la même chose. Ça n’a pas la même valeur. Moi je suis rendu à 51 ans depuis avant-hier, bien ma vie elle vaut moins, parce que j’en ai plus de vécu que ce qui me reste à vivre, vaut moins qu’un enfant de 3 ans.

Pour moi c’est une évidence mathématique. »

fm93-duhaime-18avril2020-personne-agee-vaut-moins.mp3

Blocage des trains: Duhaime chauffe les racistes dans une ligne ouverte

Comme à chaque période de tumultes sociaux, la radio-poubelle se lance avec enthousiasme au service des riches et puissants en luttant pour maintenir le statu quo. L’actuelle campagne de blocages de voies ferrées par des autochtones et leurs sympathisants n’échappe pas à cette règle.

Ici, on a Éric Duhaime qui chauffe ses auditeurs et qui les incite à téléphoner pour dire tout ce qu’ils ont sur le cœur, c’est-à-dire tous les propos racistes qu’il n’ose pas dire lui-même. Un schéma connu.

Sur 10 appels, plusieurs proposent de bloquer la réserve de Wet’suwet’en. D’autres suggérent d’envoyer la police, voire l’armée. Il y a même une auditrice qui réclame l’aide de… la mafia!

Vous remarquerez que pour quelqu’un qui se dit libertarien, l’appel à l’État ne le dérange pas du tout, dans de telles circonstances; pour un gars qui s’autoproclame pro-liberté, Éric Duhaime aime beaucoup, beaucoup la répression, la police et l’armée. Et pas trop les négociations.

Mais pour ceux qui sont intéressés à connaitre les motifs desdits blocages, le Journal de Montréal a fait un joli résumé.

Ces propos sont inacceptables. Nous vous invitons à écrire un courriel aux annonceurs.

FM93: Duhaime fait une ligne ouverte raciste

14 février 2020, Duhaime le midi, avec Éric Duhaime

Appel #1: Il propose de bloquer la réserve autochtone, empêchant toutes les entrées et sorties.

Appel #2: « Quand on donne de l’argent aux autochtones, c’est les gros qui se graissent et les pauvres crèvent de faim (…) c’est un gouffre sans fin. »

Appel #3: « À Kaniwaki, combien de gens parlent français dans cette réserve-là? (…) On vous donne une semaine, sinon on vous coupe le courant. »

« C’est des espèces de terroristes, là! » -Duhaime

Appel #4: « On devrait employer la ligne dure. C’est une minorité (…) Ils devraient arrêter tout ce monde là. That’s it. »

Appel #5: « On coupe les vivres, tout l’argent qu’on leur donne »

L’auditeur veut que les « Indiens, eux autres même, se nettoient, là. Parce qu’on a affaire à une gang de racistes. Ils rient de nous autres, là (…) On abolit les réserves »

Appel #6: « C’est le gouvernement qui n’a pas de couilles (…)

Duhaime: « On négocie pas avec du monde qui agissent illégalement! »

Appel #7: « Pourquoi le gouvernement ne fait rien? (…) Des gros bras. Tsé, y a bien des gens qui prennent des gens de la mafia. Bien, ôtez-les de d’là!« 

Appel #8: [Un auditeur affirmant être autochtone à 25%]: « On va vous bloquer à votre sortie de réserve, vous n’avez plus le droit de venir chez nous (…) Quand on est arrivé icitte, les blancs, oui on a dérangé les Indiens, mais on leur a montré à vivre. Parce qu’ils vivaient dans des tentes, ils se saoulaient la gueule, puis ils savaient pas quoi faire de leur dix doigts. » [NDLR: Il n’y avait pas d’alcool avant l’arrivée des colons]

Appel #9: « Trudeau, il veut un siège à l’ONU, il veut un état transnational! »

Appel #10: L’auditeur nuancé (ouf!) « La loi sur les Indiens, les droits traditionnels (…) Les femmes autochtones qui se font tuer, les stérilisations forcées, au Manitoba, les autochtones qui se font adopter par des familles de blancs, de force (…) C’est sûr que ces gens-là deviennent écœurés »

Ça se termine par un « débat » sur la démocratie (conseils de bande imposés par la Loi sur les Indiens vs les leaders traditionnels)

duhaime14fev2020-ligne-ouverte-trains.mp3

Pour qui travaille Éric Duhaime?

Mais au nom du «faut qu’on se parle», le fondateur et éditeur d’URBANIA Philippe Lamarre est allé chercher, à droite, un chroniqueur qu’on pourrait s’imaginer en service commandé, si on croyait aux théories de complot.

Cute. Mais dangereux.

Ricochet

Éric Duhaime: Le meilleur du pire

Éric Duhaime est tout un personnage. Co-fondateur de Québec FIER, une patente financée par l’industrie pétrolière pour influencer les élections, ex-lobbyiste de l’industrie du tabac, propriétaire immobilier, locateur Airbnb voyou, millionnaire, auteur de mauvais livres, négationniste de l’homophobie, collaborateur de l’IEDM, ex-apparatchik du Bloc Québécois, du parti réformiste, de l’ADQ, co-fondateur du Réseau Liberté Québec, ex-employé du secrétariat d’État américain, de La National Endowment for Democracy et du National Democratic Institute.

C’est un agitateur politique de haut calibre.

Il est aussi intarissable. Il a œuvré ou travaille toujours à Radio X, TVA, Canal V, Journal de Québec, Toronto Sun, FM93 et au 98,5 FM Montréal, ainsi qu’au média d’extrême-droite The Rebel.

On l’entend déjà tellement qu’on peut se demander quelle est la pertinence de lui offrir une tribune de plus chez Urbania. Quand, en plus, on vient prétexter la sauvegarde de la liberté d’expression… prenez-nous pas, tous, pour des valises.

Il travaille chaque jour à la radio la plus écoutée de la région de Québec, le FM93 Cogeco, à la plage horaire la plus populaire, le retour.

C’est donc une personnalité qui a un poids disproportionné dans l’espace public et qui s’en sert pour persuader et convaincre.

Regardons maintenant ses idées, surtout celles qui n’ont pas défrayé les manchettes. Elles sont toutes accompagnées du fichier audio prouvant ce qu’on dit.

Contre la liberté d’expression

Savez-vous comment a réagi Éric Duhaime quand le groupe violent d’extrême-droite Atalante est allé intimider les journalistes de Vice en 2018?

Il a banalisé l’intimidation, critiqué les antiracistes et les journalistes et défendu… la suprémaciste blanche Faith Goldy.

Réécoutez l’extrait sur Intimidation chez Vice: la radio-poubelle soutient l’extrême-droite violente

En fait Duhaime défend l’extrême-droite violente à chaque occasion (1) (2) (3).

Contre la démocratie surtout quand il s’agit des pauvres

Duhaime veut priver les pauvres de leur droit de vote et le réserver aux plus riches.

Écoutez l’extrait de 2017 dans Éric Duhaime veut supprimer votre droit de vote.

Démocratie est formé de deux mots du grec ancien. Démos, pour « peuple » puis « kratein » pour « commander » donc « le peuple aux commandes ».

Éric est donc un populiste voulant enlever le droit de vote à la tranche du peuple la plus nombreuse, les pauvres.

Contre les pauvres

Quand une itinérante est menacée par écrit (l’auteur propose de se « débarrasser des quêteux » au lance-flamme, au napalm ou par une balle dans la nuque), Éric Duhaime… défend l’intimidateur. Ça s’est passé en 2013.

Réécoutez l’extrait sur Duhaime critique la victime d’une lettre haineuse

En décembre 2017, Duhaime fait une ligne ouverte haineuse contre les pauvres à la veille de Noël. Il remettra ça avec sa fakenews islamophobe sur la buche des fêtes quelques jours plus tard.

Instrumentaliser Noël pour disséminer la haine… Faut être particulièrement tordu pour arriver à faire ça.

Défenseur du tueur de la grande mosquée de Sainte-Foy

Duhaime trouve que le tueur est un prisonnier politique, un peu comme Nelson Mandela.

C’est en 2018 dans Le tueur de la mosquée est un « prisonnier politique », selon Éric Duhaime

Pour les croix et contre les voiles

Éric Duhaime croit qu’on doit conserver les croix catholiques dans les établissements publics (CPE, hopitaux, écoles, Assemblée Nationale) comme une sorte de bouclier contre un islam qualifié de conquérant et menaçant.

Il est toutefois capable de changer ce discours raciste selon le contexte.

À voir en 2019 dans le Retrait du crucifix à l’Assemblée nationale: la nouvelle croisade islamophobe de Duhaime

Une posture rappelant le Crucifixgate, un épisode de 2017 dans lequel le duo Duhaime et Drainville se lance à la défense d’un crucifix entre deux ascenceurs de l’hopital Saint-Sacrement. Ils seront rejoint par un groupe intégriste catholique, le Mouvement Tradition Québec.

Contre les survivantes de la tuerie de Polytechnique

Cette année, quelques jours avant la commémoration de la tuerie à la mosquée de Québec, Éric Duhaime trouve que ça serait une bonne idée de ridiculiser et dénigrer les survivantes de la plus grande tuerie au Canada, Polytechnique.

Registre des armes à feu: Morin et Duhaime ridiculisent les survivantes de Polytechnique

Pour la banalisation du harcèlement sexuel

Quand son ami Gilles Parent démissionne dans la foulée de #metoo, suite à des accusations d’harcèlement et d’agression sexuels contre d’ex-collègues, Duhaime atténue les faits.

Il dit, en 2018, qu’il s’agit simplement de « flirt ».

Le FM93 manœuvre pour réhabiliter le harceleur sexuel Gilles Parent

Contre les femmes

Lors d’une discussion avec Myriam Ségal en 2016, Duhaime et Ségal affirment que les femmes gagneraient un salaire plus bas par choix, qu’elles auraient des prédispositions génétiques à la faiblesse, qu’elles sont plus « prudentes » et plus « protectrices » « par nature ».

Et ça se termine pas un réquisitoire réclamant la suppression de toutes les institutions féministes existantes.

Les femmes sont inférieures à l’homme pour des raisons biologiques, selon Myriam Ségal

Contre les écolos

En 2015, Duhaime propose de donner des « claques sur la gueule » aux militants de Greenpeace.

Greenpeace: « Ça va prendre des claques sur la gueule »

Contre les Autochtones

Lorsque la cheffe autochtone fait une grève de la faim pour dénoncer les conditions de vie déplorables dans sa communauté en 2012, Duhaime attaque sa crédibilité.

« Elle boit du bouillon de poisson (…) a gagné trois livres depuis le début de son régime (…) elle fait bien pitié (…) Plus d’argent, ça veut dire plus de corruption, pis on remplit encore plus les poches du monde comme Theresa Spence » a-t-il affirmé.

Theresa Spence attaquée par la radio-poubelle

Contre les musulmans

En 2012, Reynald Du Berger affirme qu’« un bon musulman ça existe pas ». Il est en train de citer Éric Duhaime.

Reynald Du Berger: « un bon musulman ça existe pas »

Pour les animaux

Duhaime déteste peut-être les pauvres mais il aime les animaux.